Articles avec #retraites tag

Publié le 13 Juin 2020

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Retraites, #SECURITE SOCIALE

Repost0

Publié le 26 Février 2020

Ce décryptage très explicite ne peut être mis sur mon blog du fait de l'importance du texte et je n'ai pas réussi à y mettre l'adresse HTML.

Je vous donne donc le lien du site de l'UGICT  ( VOIR DECRYPTAGE COLONNE DE GAUCHE DU SITE) où vous pouvez récupérer l'ensemble de ce riche document.

Bernard LAMIRAND

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Retraites

Repost0

Publié le 21 Février 2020

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Retraites, #SECURITE SOCIALE

Repost0

Publié le 14 Février 2020

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Retraites, #SECURITE SOCIALE

Repost0

Publié le 12 Février 2020

Une journée très émouvante où avec le groupe communiste à l'Assemblée nationale nous avons rendu hommage à Ambroise Croizat qui a mis en place nos retraites solidaires que Macron veut aujourd'hui remettre en cause.

Un grand moment auquel j'ai l'honneur de participer avec le Secrétaire général de la Fédération CGT de la Métallurgie Frédéric Sanchez.

 

n

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Retraites, #SECURITE SOCIALE

Repost0

Publié le 5 Février 2020

Une initiative de la Fédération CGT de la métallurgie et de la FILPAC (Fédération du livre et du papier carton) qui a permis d'organiser un débat  sur l'origine des retraites, de sa mise en place en 1945, de la place qu'a tenue Croizat comme ministre du travail et de la Sécurité sociale dans cette grande conquête qu'est la Sécurité sociale et particulièrement de la retraite solidaire et par répartition. Des interventions d'une grande qualité alliant l'histoire mais  en la collant à la réalité d'aujourd'hui et à cette grande lutte engagée  qui a mis plus d'un million de salariés-es et de retraités-es dans les rues et une mobilisation considérable des régimes spéciaux attaqués par Macron ( pour ma part j'ai indiqué des centaines d'arrêts de travail dans la métallurgie et dans d'autres professions du privé). Dans les débats est bien apparu que ce projet Macron est l'antithèse de ce que Croizat a mis en place en s'inspirant des Jours Heureux du projet du CNR. La lutte est loin d'être terminée ont dit les débatteurs s'appuyant sur Croizat et de l'innovation sociale de l'époque en considérant qu'il y a lieu de retirer ce projet Macron nauséabond et d'innover en la matière et les conférenciers en ont parlé abondamment. Quel plaisir aussi d'avoir dans ce débat vidéo la présence du petit-fils de Croizat Pierre Caillaux Croizat qui nous a fait part  de son plaisir d'être présent dans cette rencontre et de nous donner quelques anecdotes sur son grand-père.

Un grand moment donc et un débat mené avec brio par le rédacteur en chef de la vie ouvrière.
Nous étions tous sur la même longueur d'onde : nous inspirer de Croizat pour aller encore plus loin dans une Sécurité sociale de progrès et de solidarité humaine pour lé générations futures.

Bonne lecture.

Bernard Lamirand

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Actualités, #FTM CGT, #SECURITE SOCIALE, #Retraites

Repost0

Publié le 2 Février 2020

Une déclaration très offensive de la CGT et qui mérite d'être connue et discutée. Elle peut servir aussi à la mobilisation des salarié-e-s- pour le 6 février où il faut être tous ensemble pour obliger Macron à retirer son projet scélérat.

La lutte est loin d'être finie; elle ne fait que commencer.

Bernard LAMIRAND

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Actualités, #CGT, #Retraites

Repost0

Publié le 24 Janvier 2020

BERGER ET L’AGE PIVOT

En fait, il s’agit maintenant de parler d’âge d’équilibre, ce qui revient au même.

Berger va-t-il comprendre qu’il s’est fait avoir sur toute la ligne ? Ou alors il n’est qu’une sorte de « Janus » et c’est probable : un personnage à double face. Encore que son attitude ressemble drôlement à cette sorte de fabricant ayant  monté une machine infernale à point et qui n’en est plus maitre et cherche par toutes sortes de combines de s’en sortir.

Et la meilleure parade, pour un dirigeant qui a mis en place ce système infernal avec Macron, celui de la retraite à point, est de trouver un leurre avec le pouvoir : l’âge pivot.

Ce montage est en train de s’écrouler un peu plus chaque jour devant les faits.

Les hourrah de Berger, quand le sieur Philippe lui a consenti de retirer provisoirement l’âge pivot, n’auront été qu’une sortie dans le fossé d’à coté ; l’âge pivot est devenu l’âge d’équilibre et le projet de loi est jonché de phrases où l’âge d’équilibre apparait opportunément permettant d’aller encore plus loin. L’équilibre est alors une posture nécessaire quand celui-ci est menacé de mal pivoter. En l’occurrence, le gouvernement affiche maintenant carrément l’équilibre avec décote et surcote à 65 ans et demain voir plus.

Alors à quel jeu joue encore Berger ?

Ne serait-ce qu’enfin de compte de la duplicité ?

Les travailleurs sont enclins à le penser de plus en plus et cet entêtement est entrain d’être démasqué puisque le sieur Berger est entrain d’avaler la couleuvre.

Le jeu de poker menteur de Berger et Philippe a assez duré.

Souhaitons que les adhérents CFDT qui vont être impactés comme tous les travailleurs par cette réforme à point réagissent et disent à leurs responsables que la comédie a assez duré.

Bernard LAMIRAND

 

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Retraites

Repost0

Publié le 15 Janvier 2020

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Actualités, #CGT, #Retraites

Repost0

Publié le 13 Janvier 2020

. de presse
 

Le gouvernement maintient son projet en l’état et confirme l’instauration d’un âge pivot

Publié le 11 jan 2020
Temps de lecture : 2 min.
Le gouvernement vient de confirmer aux organisations syndicales, le maintien de son projet de loi en l’état. Il renouvelle dans un courrier envoyé ce jour, ses nombreux éléments de communication qui n’ont pourtant convaincu personne depuis presque deux ans et demi.

Ainsi, le premier ministre parle d’un projet « juste et simple » alors que tout le monde s’accorde sur la complexité à comprendre ce projet. Même les différents ministres ne peuvent expliquer ce qu’est une carrière complète pour prétendre percevoir les 1000 euros minimum de pension. Les annonces de mesures d’exception par profession à l’application du système « universel » se multiplient. C’est à se demander s’il n’y aura pas plus de régimes dits spéciaux avec cette loi qu’il n’en existe aujourd’hui... On ne change rien mais on gagne du temps. L’âge pivot devenu âge d’équilibre reste l’objectif indiscutable du gouvernement. Alors qu’on sait que le débat sur l’âge pivot n’est que de l’enfumage dans le but d’obtenir l’adhésion de certains syndicats (pour ne pas les nommer...) le gouvernement maintient le cap dans ce domaine aussi. En fixant des objectifs d’économie aux « partenaires sociaux », il refait le coup de l’assurance chômage. Au final, c’est le gouvernement qui décidera y compris par ordonnances, comme le stipule le courrier. Le gouvernement confirme donc ce jour que son projet de loi est d’abord budgétaire dans le but de faire de nouvelles économies sur le dos du monde du travail et les générations futures. La CGT est plus que jamais déterminée à obtenir le retrait de ce texte et à améliorer le système actuel. C’est le sens des propositions concrètes qu’elle fait depuis plusieurs mois notamment pour augmenter les ressources de notre protection sociale. Après la nouvelle mobilisation d’aujourd’hui, la CGT appelle les salariés, chômeurs, retraités et jeunes à participer massivement aux grèves et manifestations prévues dès la semaine prochaine.

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #CGT, #Retraites

Repost0