Articles avec #humanite tag

Publié le 6 Décembre 2019

Le journal l'humanité, dont j'incite mes lecteurs à s'y abonner, vient encore de nous donner tous les éléments dans des pages spéciales sur notre système de retraites et de dire à quel point ce qui a été conquis en 1946 avec Croizat est remis en cause fondamentalement. De même de montrer qu'il y a moyen de faire évoluer positivement le système en place dans notre pays en l'améliorant encore.

Vous trouverez en cliquant  sur " Huma la vérité sur nos retraites" des " arguments" pour convaincre les salariés-es et retraités-es à se joindre à l'action en cours  et le 5 décembre avec plus d'un million et demi de grévistes et de manifestants est un appui précieux pour battre le projet de Macron Delevoye qui celui des compagnies d'Assurances et du fameux Kessler qui avait intimé à Sarkozy de détruite ce qui avait été mis en place par les communistes et les gaullistes à la libération.

Bonne lecture

Bernard Lamirand

 

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Actualités, #HUMANITE, #Retraites

Repost0

Publié le 17 Mars 2018

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #HUMANITE

Repost0

Publié le 18 Février 2018

MARX 2018 UN GRAND  SUCCES A LA BELLEVILLOISE SAMEDI DERNIER

A ce que ça peut faire du bien d’entendre toutes ces  voix communistes et marxistes à nouveau émerger – se dire plein de choses, se contredire, avancer des solutions, se prendre la tête et prendre aussi la parole et aller parfois jusqu’à l’engueulade mais  en fait débattre -  c’est revivifiant par exemple toutes ces fulgurances qui s’entrechoquaient dans les débats  sur le travail, ce qu’il en advenait, ce qu’il fallait faire bouger pour que le capital n’empoche plus la plus value, telle que le décrivait Marx et dont maints intervenants ont montré la justesse en ces moments ou la crise du système capitaliste indique jusqu’où la cupidité de cette classe capitaliste peut aller et rendre le monde malheureux.

La lutte de classe revenait comme un leitmotiv ; il est vrai que même les plus acharnés à croire que celle-ci est morte sont obligés de dire aujourd’hui qu’elle est là et que le vainqueur n’est pas désigné et que vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué n’est plus tenable.

Bref, « le ptit Macron », a du mouron à se faire et sa course pour tout démanteler et déconstruire pourrait se retourner contre lui. Hôpitaux, maternité, Ehpads, SNCF, fonctionnaires, retraités, métallos, çà bouge …. L’état de grâce a du plomb dans l’aile.

Je retrouvais à travers les apports et contributions de chercheurs l’idée de ne plus subir le système mais de recommencer à y mettre du commun et du collectif dans les actes de la vie courante pour nous sortir  des relents  dans lequel l’idée communiste s’était abîmée après la fin de l’Union Soviétique et les effacements de dirigeants dépassés par les événements.

Le prochain congrès PCF, je l’espère, devrait prendre en compte  les bruissements qui montent un peu partout pour un parti communiste français qui se sort de son statu quo et pour qu’il ré-enchante les militants et leur donne envie d’être à la pointe du combat pour changer les choses dans ce pays et dans le monde.

Alors oui, l’initiative de l’Humanité et du collectif Marx 2018 est  un grand succès  pour ce  200 éme anniversaire de la Naissance de Karl Marx.

Le directeur de l’Humanité, Patrick le Hyaric, prenant la parole pour ouvrir la journée, dit sa surprise et celle de tous les organisateurs d’avoir vu convergé beaucoup plus de monde que prévu, et la Bellevilloise pleine à craquer, était devenue trop petite pour contenir dans les différentes salles tous ces militants et militantes qui s’agglutinaient  pour assister aux interventions des conférenciers invités-es pour parler de Marx hier, aujourd’hui et demain. Une réflexion marxiste avec des apports introductifs mis à la portée de toutes et tous; mais sans édulcorer la puissance de l’idée Marx qui jaillit en ce moment et pas seulement parce que nous sommes dans le 200éme anniversaire de sa naissance.

Vraiment une journée formidable pour les idées communistes qu’elles soient économiques, sociales, philosophiques, féminines, sur le racisme et la xénophobie et jusque dans la pénétration des idées Marx  à travers des écrits qui montraient à quel point elles restaient d’actualité et écrabouillaient les petites querelles comme quoi Marx aurait été un affreux productiviste alors qu’à son époque il entrevoyait déjà les problèmes écologiques et en particulier ceux auxquels nous sommes confrontés sur cette terre que le capitalisme est entrain de la rendre impropre à la vie.

L’on sentait vraiment que tout ce monde militant était en quête d’éclaircissements sur Marx et le besoin d’y trouver réponse face à ce monde capitaliste infernal :   le plus hideux, le plus  vieux, le plus corrompu, guerrier et prêt à tout pour toujours dominer ce monde qu’il détruit en même temps qu’il abaisse l’homme tout court.

Une présence très intéressante de toutes les catégories ; et l’on voyait des jeunes et des moins jeunes, des femmes nombreuses, des ouvriers et des cadres, écouter et prendre la parole pour non seulement s’initier et connaitre les œuvres de Marx mais par contre  traduire dans leur vie de tous jours quelle réponse y apporter ;  j’ai été particulièrement intéressé par cette somme de propositions des conférenciers pour travailler au dépassement de ce système sans tomber dans le piège du dogmatisme.

Oui, du communisme et pas du communisme qui ne soit qu’éclaireur et rédempteur.

Le nouveau enjambait l’ancien, tout compte fait,  en étant critique mais respectueux des combats d’hier des communistes en France et dans le monde.

Que dire après une telle rencontre que c’est l’espoir et non  le désespoir qui apparait ;  et chacun et chacune, j’en suis persuadé, sont repartis -es non pour appliquer quelques recettes magiques que Marx aurait laissé dans le tiroir mais pour traduire ces écrits dans leur lutte quotidienne et utiliser  les recherches des historiens, philosophes, sociologues, économistes communistes et j’ai à ce moment une pensée particulière pour Paul Boccara disparu l’an passé et dont les recherches sont d’une grande acuité en ce moment.

Oui, un grand moment communiste, j’emploie ce mot, en plus l’on pouvait acheter  un numéro spécial de l’Humanité sur Karl Marx et la reproduction de Manifeste communiste de 1848 qui n’a pas perdu de sa vitalité pour changer ce monde.

En même temps, quel bol d’air, pour les communistes et quelle envie d’y aller au charbon ! Pouvoir repartir de Marx, de bon pied, non pas pour en faire une statue, un modèle, un culte, mais à travers le contenu émancipateur de ses analyses, aider à ce que les travailleurs prennent conscience de leur force et concevoir que l’idée communiste peut refaire enfin surface.

Le communisme est d’actualité comme le disait Lucien Sève dans une vidéo et j’en suis content qu’il le dise ainsi.

A nous les luttes pour changer ce système honni.

Merci à l’Humanité et Marx 2018 de nous avoir donné un tel désir d’affronter le capital et tous ses « maquignons » qui roucoulent autour.

Oui, le parti communiste français est plus que jamais nécessaire a être la force propulsive et unitaire pour créer les conditions d’une lutte sans merci pour transformer le monde.

Alors un congrès qui soit vraiment MARX et que les communistes se choisissent les formes d’organisation les plus dynamiques pour être à la, hauteur de cet enjeu.

Bernard Lamirand Section Creil-Nogent, Villers saint Paul.

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #PCF, #Marx, #HUMANITE

Repost0

Publié le 17 Février 2017

CRIME CONTRE L'HUMANITE

CRIME CONTRE L’HUMANITE

MACRON et FILLON ainsi que le FN se disputent concernant ce qui s’est passé en Algérie pendant la période de colonisation de ce pays.

La conquête de l'Algérie fut accompagnée d’une colonisation de peuplement.

Des tribus entières ont fait l'objet de déportations et de bannissement et cela fit des dégâts humains très importants avec notamment des famines.

La crise démographique est telle que, dans une étude démographique de plus de trois cent pages sur l'Algérie, le Docteur René Ricoux, chef des travaux de la statistique démographique et médicale au bureau de statistique du gouvernement général de l'Algérie, prévoyait tout simplement la disparition des « indigènes » algériens (voir wikipédia ) [.Pour le professeur Ricoux comme pour nombre de ses contemporains des milieux scientifiques, une loi de la sélection naturelle voue les races les « plus faibles » à disparaître devant les races « supérieures ».

Cette colonisation nia l’existence longtemps de cette population en tant que peuple indépendant.

Des révoltes s’en suivirent et la dernière avant la guerre d’indépendance amena la révolte de Sétif en 1945 qui fit des milliers de morts par une répression massive.

Ce pays lutta pour sa libération qu’il obtint en 1962.

Alors qu’en est-il de la notion « Crime contre l’humanité) .

Je laisse le soin aux lecteurs de se faire leur propre opinion en fonction des textes nationaux et internationaux.

Un crime contre l'humanité est une incrimination créée en 1945 dans le statut du Tribunal militaire de Nuremberg, établi par la Charte de Londres (art. 6, c).

Il désigne une « violation délibérée et ignominieuse des droits fondamentaux d'un individu ou d'un groupe d'individus inspirée par des motifs politiques, philosophiques, raciaux ou religieux »….[1]

En France, c'est la loi du 26 décembre 1964 qui inscrit pour la première fois le crime contre l'humanité en droit français. Le code pénal renvoie alors à la charte internationale de 1945 et à la résolution des Nations Unies du 13 février 1946.

L'article 212-1 du code pénal indique que les actes suivants constituent des crimes contre l'humanité s'ils sont commis en exécution d'un plan concerté à l'encontre d'un groupe de population civile dans le cadre d'une attaque généralisée ou systématique :

  • l'atteinte volontaire à la vie ;
  • l'extermination ;
  • la réduction en esclavage ;
  • la déportation ou le transfert forcé de population ;
  • l'emprisonnement ou toute autre forme de privation grave de liberté physique en violation des dispositions fondamentales du droit international ;
  • la torture ;
  • le viol, la prostitution forcée, la grossesse forcée, la stérilisation forcée ou toute autre forme de violence sexuelle de gravité comparable ;
  • la persécution de tout groupe ou de toute collectivité identifiable pour des motifs d'ordre politique, racial, national, ethnique, culturel, religieux ou sexiste ou en fonction d'autres critères universellement reconnus comme inadmissibles en droit international ;
  • la disparition forcée ;
  • les actes de ségrégation commis dans le cadre d'un régime institutionnalisé d'oppression systématique et de domination d'un groupe racial sur tout autre groupe racial ou tous autres groupes raciaux et dans l'intention de maintenir ce régime ;
  • les autres actes inhumains de caractère analogue causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves à l'intégrité physique ou psychique.

Le code pénal déclare les crimes contre l'humanité imprescriptibles par leur nature, c'est-à-dire qu'ils peuvent être jugés sans limitation dans le temps (pas de délai). Ainsi, ses auteurs peuvent être poursuivis toute leur vie.

Il s'agit du seul crime imprescriptible en droit français.

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #HUMANITE

Repost0

Publié le 13 Février 2017

Bonjour à toutes et tous,
Ma semaine a été essentiellement concentrée, comme la majeure partie de la précédente, à rechercher des solutions pour sortir des difficultés que rencontre l’Humanité. Il s’agit d’une lutte difficile tant le système n’est pas décidé à aider la presse d’opinion en difficulté. L’Humanité ne vit que de ses lectrices et lecteurs, du travail considérable de ses équipes trop réduites, et de quelques recettes publicitaires. Notre combat est aujourd’hui double : trouver les moyens d’une stabilité économique et financière tout en préservant l’indépendance du groupe. Nous sommes à la tête d’une grande « marque » comme le disent les investisseurs, avec un quotidien, un magazine, une plate forme numérique, la fête de l’Humanité, Pif, nos deux réseaux sociaux en création « Cerise » et d’ici peu « Partage ». Ceci attire bien des convoitises visant à profiter de nos difficultés financières pour procéder à notre mise à mort en vue d’un rachat à vil prix dans le cadre des projets de recomposition politique dormant dans quelques cartons pour l’été prochain. Nous ne sommes pas décidés à laisser faire. Et nous appelons à la plus grande vigilance et à la solidarité d’action pour défendre l’Humanité au service de la fédération de la gauche politique, sociale, intellectuelle, syndicale, associative et culturelle face à l’imminence des dangers qui pointent. C’est le sens de la poursuite de la souscription populaire. C’est aussi le sens encore plus important de l’appel à parrainer des amis, des proches pour leur faire découvrir l’Humanité et L’Humanité-Dimanche, comme la plateforme numérique dans le cadre des campagnes électorales en cours. Pour accéder au site de l'Humanité cliquez ici.
 
J’ai voulu consacrer mon éditorial de l’Humanité Dimanche cette semaine au sens de la candidature de M. Macron portée par la quasi-totalité des magazines et de grandes chaines de télévision. Il faut d’ailleurs voir à quel point ces mêmes chaines lui ont dégagé des cadres pour l’aider dans sa campagne. Les conflits d’intérêts ne sont pas toujours là où on les croit !! A celles et ceux qui répètent que M. Macron n’aurait pas de programme je démontre comment ils trompent les électrices et les électeurs. Oui, Oui et oui M. Macron a un programme et il n’est pas fait pour les ouvriers, les employés, ni pour les quartiers populaires, ni pour les petits paysans. Je mets mon éditorial « En marche vers… la prison libérale » à votre disposition dans ma lettre.
 
L’émotion et la colère perdurent avec l’abominable viol et la torture qu’a subit Théo, ce jeune garçon d’Aulnay-Sous-Bois. On m’a demandé une tribune à ce sujet que je publierai si jamais elle ne l’était pas dans les jours à venir par le journal intéressé.
 
De même le combat pour faire respecter le droit international, après le vote du parlement israélien qui vient de franchir une nouvelle étape dans l’annexion de la Cisjordanie-Palestine avec le vote de l’expropriation de terres privées palestiniennes au profit de colons Israéliens, doit continuer. C’est une tentative inédite pour imposer la loi Israélienne en terre Palestinienne. Au-delà de l’occupation c’est l’annexion qui se prépare. Le mouvement de solidarité avec la Palestine doit se lever d’urgence.
 
La mobilisation ne doit pas non plus faiblir d’ici mercredi prochain pour exiger des députés européens qu’ils ne votent pas le traité de libre-échange avec le Canada. Plusieurs initiatives sont en cours dont des rassemblements à Strasbourg. (voir ici les nombreuses notes que j’ai produit sur ce traité, les vidéos). D’autre part mon livre « Le traité avec le canada mis à nu » est toujours disponible. Pour le commander cliquez ici.
Beaucoup de travail et d’actions militantes sont encore à venir.
 
Bonne semaine à chacune et chacun d’entre vous.
 
Fraternellement.
 
Patrick Le Hyaric
 
Pour me contacter : 
L'Humanité-Secrétariat du directeur, 5 rue Pleyel, Immeuble Calliope, 93200 Saint-Denis
contact.patricklehyaric@gmail.com / 01 49 22 72 01

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #HUMANITE

Repost0

Publié le 9 Août 2016

la belle colombe de la paix de Pablo Picasso
la belle colombe de la paix de Pablo Picasso

A tous mes lecteurs et lectrices,

Je met en ligne ce matin, un texte du directeur du journal l'humanité qui nous parle vrai sur ce qui se passe dans notre pays et dans le monde.

Il pointe les véritables causes de ce mal vivre qui gangrène notre pays et le monde.

Il montre que derrière les artifices religieux mis en exergue, il y a l'utilisation de l'habituel obscurantisme pour fracasser le vivre ensemble et la paix.

Derrière se cache la face hideuse de ce capitalisme en bout de course et qui a besoin de guerre et de mettre en batterie les plus bas instincts comme on le voit en ce moment avec la remontée du racisme et de la Xénophobie.

L'Humanité est une mine d'idées pour combattre ce mal.

Ce journal a besoin de lecteur, je vous incite à vous abonner et ce journal a aussi besoin de moyens financiers que ne lui donne pas évidemment les grands publicitaires.

Patrick Le Hyaric projette de faire de la fête de l'Humanité un grand moment de paix et de fraternité. C'est important et je rappelle que depuis déjà un certain temps j'en appelle à la lutte contre la guerre et pour la paix dans le monde dans mes blogs et de mettre fin au commerce des armes.

Remplaçons ce commerce infâme par des livraisons tout autre telles des crayons et des livres partout pour éclairer les jeunes sur ce monde où certains sont prêts à appuyer sur la gâchette pour leur fric.

Une dernière chose, n'oublions la grande initiative du mouvement de la Paix en Septembre.

Bernard LAMIRAND

Texte de Patrick le Hyaric

Bonjour à toutes et à tous,

La semaine dernière a été marquée par un incroyable déplacement du débat politique alors qu’on enterrait le père Jacques Hamel et que, dans de nombreux endroits, croyants de toutes confessions et non croyants se retrouvaient pour partager des moments de dialogue et de fraternité. C’est le début de mon éditorial de la semaine, « La paix et la fraternité », dans lequel je reviens sur des causes politiques de la situation actuelle. C’est de cela dont les partis dominants et une grande partie des médias ne veulent pas discuter en déplaçant les projecteurs vers une religion : l’Islam. Car qu’on le veuille ou non, faire discuter des contenus d’une religion, de ses cadres, de ses modes de financements, revient à éviter de parler de l’essentiel, c'est-à-dire des causes profondes des chaos actuels et du terrorisme. Ces responsables politiques et ces médias n’auront rien voulu entendre des discours du Pape dont je conseille la lecture et l’étude.

Cette terrible actualité ne peut faire oublier la validation de la loi de précarisation du travail par le Conseil constitutionnel, les rebonds des crises qu’affrontent les éleveurs laitiers et les mauvaises récoltes céréalières, le plan de suppression d’effectifs chez SFR, et ces informations aux conséquences inconnues comme celle montrant que la rapidité du réchauffement climatique est sans équivalent depuis… 8000 ans. A partir d'aujourd'hui, lundi 8 août, la planète commence à vivre « à crédit », c'est-à-dire que notre communauté humaine prend plus à la nature qu’elle ne peut lui en restituer.

Nous menons de front le combat pour la survie financière de l’Humanité dont je ne peux que conseiller la lecture même en cette période d’été. Je remercie une fois encore celles et ceux qui participent à notre campagne de souscription qui dépasse ce jour le million et demi d’euros. Toutes ces dernières semaines nos journaux ont été de grande tenue dans le traitement des questions sociales, sur la terrible actualité des attentats, sur l’évolution inquiétante de la situation en Turquie et bien d’autres enjeux encore. Plus la télévision est en continue plus nous avons besoin de lire l’Humanité et l’Humanité-Dimanche. Nous y disposons de journalistes très qualifiés qui apportent des éclairages qu’on ne trouve pas ailleurs. Au vu des réunions de travail qui viennent de se tenir pour préparer les contenus de nos journaux pour les prochaines semaines, nous pouvons être sûrs d'y trouver de nouveaux éléments d’analyses et de réflexions. On peut maintenant lire nos journaux partout en utilisant les versions numériques.

En même temps le chantier de la Fête de l’Humanité va s’installer. Là encore une formidable équipe animée par Fabien Gay est à pied d’œuvre. Préparer puis monter la fête est une entreprise difficile et pleine de risques. J’y reviens dans un texte publié dans l’Humanité de vendredi 5 août, « La Fête de l’Humanité dans des conditions nouvelles » que je mets à votre disposition dans cette lettre. Je lance l’idée d’en faire un grand rassemblement pour la paix et la fraternité. Nous proposerons sans doute dans les prochains jours une grande initiative en ce sens pour les participants à la fête.

Mais il faut la faire connaître et proposer hardiment d’y venir en proposant le bon de soutien donnant droit a l’entrée de la fête.

Bonne semaine à toutes et à tous et restant à votre disposition.

Patrick Le Hyaric

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #HUMANITE

Repost0

Publié le 28 Juillet 2016

FETE DE L'HUMA : TRACT A REPRODUIRE

ON LÂCHE RIEN

rendez-vous à la Fête de l'Huma

FETE DE L'HUMANITE

9-10-11-septembre parc Georges Valbon / La Courneuve

3 jours de débats

de spectacles de convivialité

avec : The chemical brothers, Michel Polnareff, Lauryn Hill, The Avener, Alain Souchon, Laurent Voulzy, Rokia Traore, Ludwig von 88, Clarika, Bagarre, La poison, The 1975, Danakil, Ali Amran, Pagan Poetry, Le Grand cirque de Rome...

http://fete.humanite.fr/

► De « mon ennemi la finance » à la loi El-Khomri, de renoncements en trahisons,la politique du gouvernement Hollande/Valls a produit des gâchis et des dégâts considérables.

► Ce qu'une loi a fait, le peuple peut le défaire ; la lutte contre la loi Travail continue, avec un rendez-vous national le 15 septembre.

► Sur la loi Travail comme sur notre avenir, il est urgent que le peuple se fasse entendre. Le PCF a lancé La grande consultation citoyenne pour recueillir et faire émerger vos exigences et les rendre incontournables.

La Fête de l'Humanité, les 9, 10 et 11 septembre, sera l'occasion de vous faire entendre et de débattre.

Reconstruire l'espoir

A un an des échéances présidentielle et législatives, la politique menée par François Hollande a plus que déçu ; le pays la rejette.De « mon ennemi la finance » à la loi El-Khomri, de renoncements en trahisons, la vie de nos concitoyen-ne-s s'est encore dégradée, les gâchis et les dégâts sont considérables. L’entêtement de Manuel Valls et François Hollande montre qu’ils sont lâchés par celles et ceux qui les ont portés au pouvoir. Mais la droite et l’extrême-droite sont en embuscade, pour profiter du désarroi, avec des programmes libéraux radicalisés, extrêmement dangereux pour le pays. Il faut que surgisse une autre voie, celle de la parole populaire, de ses exigences et de ses propositions. Et la rendre incontournable.

Contre la Loi travail, on lâche rien

Cette parole populaire, elle s'est faite entendre, par pétition, dans les rues, sur les places ou par sondage contre la loi El-Khomri. Cette loi, c'est la destruction du Code du travail, la fragilisation des salarié-e-s, la généralisation de la précarité et du dumping social. Dans un pays qui crée plus de richesses que jamais. Dans l'opinion et même à l'Assemblée, le gouvernement n'a pas eu de majorité. Le rôle d'un gouvernement, c'est pourtant d'entendre ce que veut le peuple. Ce qu'une loi a fait, le peuple peut le défaire. La mobilisation continue. Le Parti communiste la soutient et appelle à l'amplifier. Le gouvernement doit savoir qu'on ne lâchera rien et qu'en 2017 personne n'oubliera cette bataille. Une nouvelle journée de mobilisation nationale est prévue le 15 septembre, à l'appel de toutes les organisations syndicales et de jeunesse mobilisées.

Le peuple doit se faire entendre

Concernant la Loi Travail comme l'ensemble des autres domaines, vous en avez assez d'entendre toujours les mêmes qui parlent pour vous, sans vous écouter. En France comme en Europe, les décisions sont prises par eux, sans vous, contre vous. Pourtant, cela fait des années que les peuples sont fatigués des politiques d'austérité. Tout se passerait mieux si les gouvernants pensaient aux besoins populaires et à l'intérêt des nations plutôt qu'au respect du dogme libéral, écoutaient les citoyen-ne-s plutôt que les financiers.

Car, nous sommes des millions. Au fond, nous sommes les 99%. Ceux qui font tourner les machines, qui fabriquent notre pain, font rouler les trains ou pousser le blé, ceux qui éduquent nos enfants, soignent, protègent, construisent....

Le Parti communiste a pris une décision : construire avec vous les solutions et l'issue. Convaincu que chacun-e a un bout de la solution, il engage une Grande consultation citoyenne pour recueillir les avis de plus de 500 000 personnes et élaborer à partir de ces avis un pacte d'engagements communs pour 2017, soumis en octobre à une votation citoyenne. Participez-y dans vos villes et villages, dans votre entreprise, sur internet et à la Fête de l'Humanité

Rendez-vous à la Fête de l'Humanité

Les 9, 10 et 11 septembre 2016, se tiendra la plus grande fête citoyenne de notre pays. La Fête de l'Humanité sera l'occasion pour chacun et chacune de se faire entendre, de débattre, avec toutes les forces de gauche et les citoyen-ne-s, des choix à faire pour une politique économique au service de l'Humain d'abord.

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #HUMANITE

Repost0

Publié le 15 Avril 2016

Rédigé par aragon 43

Publié dans #HUMANITE

Repost0

Publié le 15 Novembre 2015

HUMA SPECIAL DEMAIN MATIN

CLIQUEZ SUR CETTE PHRASE POUR AVOIR LE CONTENU

ABONNEZ VOUS AU SEUL JOURNAL QU MONTRE LES TENANTS ET ABOUTISSANTS DE CETTE TUERIE

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #HUMANITE

Repost0