QUAND LES BLES MURIRONT

Publié le 15 Juin 2013

 

QUAND LES BLES MURIRONT

La terre est entrain de se réchauffer

Les pluies battantes d’un hiver austère

N’ont pas détruit l’humus prospère

Dans le tréfonds du sol l’espoir renait

 

Les blés lèvent malgré tout sous la grêle

Ils pointent déjà leur tiges d’espoir

L’austère pourtant déverse le noir

Désespoir fatalité luttes s’entremêlent

 

Mais rien n’empêcheront les blés de murir

Cheminots aiguilleurs postiers métallos

Pointent les batailles futures en bravos

Hollande et Medef vont bientôt souffrir

 

Déjà surgissent les épis des mobilisations futures

Leurs tiges encore vertes demandent du soleil

Bientôt dans le chaud elles feront merveilles

Salaires et retraites sont là comme des levures

 

Jeunes pousses et tiges plus anciennes

Veulent que les blés produisent bigrement

Retraite à 60 ans et salaires décents

Profits et mauvaises herbes seront en peine

 

Alors préparons récoltes dès cet été

Que l’ivraie Medef disparaisse de notre chemin

Partout préparons pour la rentrée bons grains

Viendront alors le temps des luttes et des succès

Bernard LAMIRAND

 

 

 

 

 

 

Rédigé par aragon 43

Publié dans #syndicalisme

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article