Publié le 27 Mars 2020

Cet article est reposté depuis Les communistes de Pierre Bénite et leurs amis !.

Voir les commentaires

Rédigé par Front de Gauche Pierre Bénite

Repost0

Publié le 27 Mars 2020

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Actualités, #EVENEMENTS, #SANTE

Repost0

Publié le 26 Mars 2020

A lire ce numéro, il apporte de nombreuses informations syndicales pour contrecarrer le patronat de la métallurgie et l'obliger à prendre des mesures de protection pour les salariés-es de la métallurgie. (cliquer ici).

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #FTM CGT

Repost0

Publié le 17 Mars 2020

QUELQUES EXTRAITS :

 

Nos droits

Le droit de retrait et d’alerte des salariés : Le salarié peut se retirer de toute situation de travail dont il a un motif raisonnable de penser qu'elle présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé, ainsi que de toute défectuosité.

Le droit de retrait (L.4131-1) implique « un motif raisonnable de penser qu’une situation de danger grave et imminent existe. C’est un danger inhabituel que le salarié signale à son employeur quand il se retire et pour lequel une réunion du CSE peut être provoquée. Le membre du CSE (ou de la CSSCT) consignera ses observations sur le registre des dangers graves et imminents à sa disposition ». Ce registre (D4132-2) n’existe pas dans un grand nombre des entreprises, c’est l’occasion d’exiger sa mise en place (L. 4133-2, D. 4132-2, D. 4133-3). L'employeur ne peut demander au salarié de reprendre son activité dans une telle situation de travail où persiste ce danger grave et imminent. Aucune sanction et aucune retenue de salaire ne peut être prise à l'encontre d'un salarié exerçant son droit de retrait.

Si le salarié croit être dans cette situation de danger grave et imminent et s'il veut faire valoir son droit de retrait, il doit signaler cette situation à l'employeur. S’il ne fait pas cette dénonciation, il commet une faute. Il n’y a pas d’autres formalités et notamment pas d’écrit à remplir.

Les protections individuelles : Concernant la fourniture et l’usage des moyens de protection, il est possible de reprendre les informations explicatives de L’INRS qui avaient été publiées à propos de la grippe aviaire, pour le COVID19. C’est toujours à l’employeur de prendre en charge l’acquisition des masques et des produits d’hygiène pour les salariés présents sur leur lieu de travail pendant la pandémie. Le choix du type de masque relève de la responsabilité de chaque employeur après l’évaluation des risques propres à l’entreprise. Attention : le droit de retrait ne se fonde pas sur l'existence effective, objective et réelle d'un danger grave et imminent. Mais sur le fait que le salarié croyait à un motif raisonnable de penser qu'il y avait danger. L’exercice du droit de retrait est contrôlé a posteriori par le conseil de prud’hommes saisi par le salarié en cas de retenue sur salaire et/ou sanction disciplinaire pour absence injustifiée après mise en demeure.

Nous notons une grande disparité de situations dans les différentes entreprises : chômage partiel, télétravail, RTT, recours à l’intérim, congés etc… nous avons besoin d’avoir une vision précise des différentes stratégies adoptées par les directions. Nous vous remercions de bien vouloir nous communiquer les informations qui vous avez dans ce domaine.

Bonne réception.

Fraternellement.

Sylvie BOBIN
Coordinatrice Fédérale
coordination@ftm-cgt.fr
Tel : 01.55.82.86.47

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #FTM CGT

Repost0

Publié le 16 Mars 2020

Notre pays connaît une crise sanitaire majeure. La priorité doit être la mobilisation de la nation tout entière contre la pandémie et pour la protection de nos concitoyennes et concitoyens.
Cela exige des mesures exceptionnelles. Les communistes entendent y prendre toute leur part.

 

Au vu des recommandations des autorités sanitaires et des professionnels de santé, le report du second tour des élections municipales est aujourd'hui incontournable. Cela doit, naturellement, se faire dans le respect du vote démocratique des électrices et électeurs, et des résultats acquis lors du premier tour, ce dimanche 15 mars.

 

Comme ils l'ont toujours fait dans l'histoire lorsque l'essentiel était en jeu, les communistes et leurs élus se mettent à la disposition du pays. Pour contribuer à prendre toutes les mesures d'urgence sanitaire et économique qui s'imposent. Pour construire avec les citoyennes et les citoyens les solidarités indispensables pour faire face à la menace. Pour aider les professionnels de la santé et les agents du service public dans leurs missions essentielles. Pour cela, les communes et leurs 500 000 élus locaux seront en première ligne et joueront un rôle important.Partout, dans les heures qui viennent, les instances nationales, départementales et locales du PCF vont se concerter et prendre les dispositions exceptionnelles leur permettant de s'engager pleinement dans ce combat vital pour la France, pour l'humain, pour la planète.

 

Le Parti communiste français propose, dans cet esprit, que se mette sans délai en place une instance, un Comité d'urgence nationale, où les forces politiques ainsi que les organisations syndicales et professionnelles se retrouveront. Car la gravité de la situation impose la transparence totale avec l'ensemble des forces vives du pays. Le Parlement doit aussi être réuni, sous des formes à définir, pour prendre les décisions exceptionnelles que la situation exigera.

 

Dans les prochaines heures, le Parti communiste français contribuera à cette action commune en soumettant à la discussion ses propositions pour triompher de cette crise.

 

Le comité exécutif national.

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #PCF

Repost0

Publié le 6 Mars 2020

J'ai mal ! Encore un camarade brulé vif dans la sidérurgie.J'en ai connu beaucoup partis ainsi avant l'âge de la retraite par des accidents du travail dans les hauts fourneaux, les aciéries et les laminoirs. Plus d'une centaine dans le lieu où je travaillai à Usinor Dunkerque devenu Arcelor Mittal. C'est un drame qui ne va pas occuper la une des médias occupés actuellement avec la grippe coronavirus.

 

60 ans à quelques mois de la retraite ….. c'est terrible

Condoléances à la famille et amitiés à mes camarades de la Sam Montereau

Bernard LAMIRAND

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Repost0

Publié le 27 Février 2020

Rédigé par aragon 43

Publié dans #FTM CGT

Repost0

Publié le 27 Février 2020

Rédigé par aragon 43

Publié dans #FTM CGT

Repost0

Publié le 26 Février 2020

Ce décryptage très explicite ne peut être mis sur mon blog du fait de l'importance du texte et je n'ai pas réussi à y mettre l'adresse HTML.

Je vous donne donc le lien du site de l'UGICT  ( VOIR DECRYPTAGE COLONNE DE GAUCHE DU SITE) où vous pouvez récupérer l'ensemble de ce riche document.

Bernard LAMIRAND

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Retraites

Repost0

Publié le 21 Février 2020

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Retraites, #SECURITE SOCIALE

Repost0