HOPITAL DE BEAUVAIS BAS LES PATTES

Publié le 27 Juillet 2013

HOPITAL DE BEAUVAIS BAS LES PATTES

Blog de :

http://thierry.aury.over-blog.com/ne-jouons-pas-avec-la-sant%C3%A9-des-beauvaisiens-z%C3%A9ro-suppressions-d-emplois-%C3%A0-l-h%C3%B4pital-de-beauvais

Ne jouons pas avec la santé des beauvaisiens ! Zéro suppressions d'emplois à l'hôpital de Beauvais !

Alors que la grève des personnels de l'hôpital de Beauvais - en plein cœur de l'été - a été la plus suivie depuis longtemps, je lance un appel à tous les élus et citoyens du Beauvaisis : ensemble exigeons "zéro suppressions d'emplois à l'hôpital de Beauvais ! " et le remplacement de tous les départs en retraite, mutations, congés de maternité...

Comme chacun le sait, il n'y a pas trop de personnels à l'hôpital mais au contraire, il en faudrait même davantage pour mieux répondre aux besoins et à un accueil et des soins de qualité pour tous.

Il suffit d'écouter quelques minutes parler des aides-soignant-e-s ou des infirmier-e-s pour comprendre leur souffrance de ne pas avoir toujours le temps qu'il faudrait pour s'occuper comme il-elle-s le souhaiteraient de chaque patient-e, leur ras-le-bol de devoir de plus en plus penser en terme de "rentabilité" des malades à l'opposé même de leur vocation de soignant-e.

Il faut abroger la "tarification à l'activité" (T2A) et la Loi Bachelot qui ont totalement dégradé la situation des hôpitaux publics : cette politique uniquement comptable et d'économies budgétaires qui en vient à sacrifier l'hôpital public et ses personnels, est une impasse totale.

Notre pays est assez riche pour financer largement un bon service public de santé : par exemple, comme le rappelait le Président de la Fédération hospitalière de France (FHF), Frédéric Valletoux, dans une lettre au Premier Ministre le 9 janvier dernier, les cliniques privées - contrairement aux hôpitaux publics - vont bénéficier à travers le "Crédit Impôt Compétitivité Emploi" (CICE) de 500 millions d'euros de fonds publics c'est à dire une somme supérieure à l'ensemble du déficit annuel des hôpitaux publics !

Pourtant les grandes compagnies privées de santé versent chaque année des dizaines de millions de dividendes à leurs actionnaires !

Il y a donc de quoi maintenir tous les emplois et même créer de nouveaux emplois à l'hôpital de Beauvais si le gouvernement PS décide enfin de sortir des logiques héritées de l'époque UMP.

Rédigé par aragon 43

Publié dans #SOCIETE

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article