Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

SARKOZY TIREUR DE CARTE

Publié le 10 Février 2011 par aragon 43 in Actualités

SARKOZY LE PRESTIDIGITATEUR

Burki090211.jpgT

Tout est prêt: Jean Marie Pernaut (pas Pernod) s'emploie à ce que la rencontre de Sarkozy avec 9 français soit un réussite pour le chef de l'état français ce soir sur TF1.

A la manière des tireurs de cartes, Sarkozy demandera à des français, triés sur le volet, de choisir une carte, et il la trouvera après que Jean Marie Pernod aura fait une petite encoche invisible aux yeux des téléspectateurs.

Nous pouvons déjà dire qu'elles seront les bonnes questions posées au châtelain.

j'en ai pris quelques-unes.

Une première carte sera tirée sur le chômage des jeunes, celui-ci est le calvaire du chef de l'état français, Jean Marie aurait trouvé un chômeur repenti, celui-ci exprimera toute l'affection et la compassion du ministre du travail et du Medef pour qu'il retrouve un job. Sarkozy promettra que désormais tout l'appareil d'état sera au petit soin pour les jeunes. L'école jusque 14 ans en sachant seulement lire, écrire et compter et ensuite des camps de formation -genre Uriage pendant l'occupation-  pourront permettre à ce que les jeunes aient par une discipline de fer une éducation civique et religieuse à la hauteur des espérances de profit des patrons du CAC 40.

Une deuxième carte sera tirée sur la vieillesse. Un vieux viendra expliquer qu'il a trop dépensé de médicaments alors qu'il n'en a plus pour longtemps. Jean Marie prendra cet exemple pour dire qu'il est possible d'économiser des médicaments et que surtout que plus on est âgé plus les médicaments ont des effets indésirables. Le chef de l'état révélera qu'il a mis la retraite à 67 ans à taux plein pour avoir moins de retraités qui passent leur temps à la maison et chez les docteurs. Pour lui, la meilleure garderie des personnes âgées c'est le boulot précaire ou le pôle emploi où l'on peut lire toute la journée des brochures et taper des adresses sur internet pour rechercher du travail.

Une troisième carte ensuite est tirée, elle est celle de l'irréprochabilité du gouvernement. Jean Marie était outré de ces voyages aux frais de la princesse que prennent les membres du gouvernement. Sarkozy en fut étonné d'une telle insolence, mais Jean Marie précisa son amertume:  il n'était pas du voyage gratis ni en Tunisie ni en Egypte. Sarkozy indiqua alors aux français que dorénavant plus aucun ministre n'irait passé ses vacances d'hiver ou d'été dans les paradis naturels ou fiscaux de la planète. Un invité fit alors une proposition: prendre les vacances d'été ou d'hiver en France mais par n'importe où, et l'invité de faire une suggestion que chaque ministre, de même le Président, de prendre les vacances auprès de la population en difficulté et de suggérer par exemple d'aller vivre 3 semaines dans les HLM de la Courneuve ou encore pour respirer l'air marin, de se rendre à Calais et d'habiter avec les émigrés dans des abris de fortune cartonnés. Sarkozy en fit la promesse comme il l'avait fait lors du premier entretien avec la laitière et son pot au lait qui l'avait invité à venir traire les vaches vu sa dextérité à traire les porte monnaies des français.

Une dernière série de carte furent sorties par l'adroit ( à droite) Jean Marie: c'était sa relation avec les forces vives de la nation. Et à une question d'un invité pourquoi les syndicalistes n'étaient pas présents ce coup-ci, il répondit du tac au tac: " Bernard Thibault, n'est pas venu à la cérémonie des vœux j'ai donc décidé de les punir d'autant plus qu'ils m'ont embêté durant toute l'automne à défiler contre mon projet de retraite à la Saint-Glinglin.

La dessus l'interview fut écourté, une panne d'électricité frappa le générateur de l'Elysée et la nuit sarkozienne s'afficha sur les écrans de la télévision du patronat (TF1).

 

Bernard LAMIRAND

Commenter cet article