RETRAITES A 60 ANS RAFRAICHIR LES MEMOIRES DES SOCIALISTES

Publié le 1 Avril 2013


 

Caroline Deschamps
Le 08.10.2010 à 19:00
© Public Sénat

Le Sénat a adopté le fameux article 5 sur le recul de l’âge de départ à la retraite de 60 à 62 ans, par 186 voix pour et 153 contre. Avant le vote, Pierre Mauroy a rendu dans l’hémicycle, un hommage solennel à la retraite à 60 ans « la loi la plus importante de la Vème république ».

Le sénateur socialiste du Nord a rappelé qu’il était premier ministre en 1982 lorsque la loi instaurant la retraite à 60 ans a été votée. « La retraite à 60 ans nous l’avons ardemment voulue, et désirée. C’est une ligne de vie, de souffrance au travail. C’est une ligne de vie de revendications. C’est pourquoi, nous voulons la conserver. Vous n’avez pas le droit d’abolir l’histoire » a lancé Pierre Mauroy au ministre du Travail, Eric Woerth.

Le sénateur du Nord s’est remémoré cette époque : « J’ai des souvenirs sur cette question. Je revois les ouvriers, la France était encore plus ouvrière qu’elle n’est aujourd’hui, je les vois encore venir me voir…Ils le disaient en patois de chez moi « je ne peux plus arquer, je ne peux plus avancer. Ils venaient voir leur élu en demandant de les sortir de là (…) Quand nous sommes arrivés, nous avons tout de suite proposé la retraite à 60 ans, ça a été un immense espoir de toutes les revendications ouvrières, ça été la loi la plus importante et elle restera dans l’histoire de la France ».

Pierre Mauroy dans son plaidoyer a en outre pointé du doigt l’attitude de la majorité : « Si bien que en catimini, la liquider de cette façon, ce n’est pas possible. Et puis, ce n’est pas digne d’un système de répartition qui repose sur plusieurs générations. C’est pourquoi, nous pensons que c’est une erreur profonde d’effacer la retraite à 60 ans. On voit qu’entre vous et nous, il y a une énorme différence, vous oubliez les combats de la France ouvrière. C’est la loi la plus importante de la Vème république» a conclu solennellement Pierre Mauroy.

Rédigé par aragon 43

Publié dans #politique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Canaille le Rouge 01/04/2013 21:41


j'admire ton courage et ta détermination à tenter de convaincre des ânes que ce ne sont pas des collibris.


Le problème, c'est qu'un collibri n'a jamais fait "HiHan" et qu'un âne parce que l'animal est très intelligent arrive depuis un siècle de faire croire qu'un jour il pourra voler