Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

LE MUR DES BERLIN DU MONDE

Publié le 13 Août 2011 par aragon 43 in politique

murs-monde-01.jpgLE MUR DE BERLIN ET LES AUTRES ON EN PARLE ?

C'est aujourd'hui le cinquantième anniversaire de l'érection du mur de Berlin appelé "mur de la honte". Celui-ci avait été construit dans la nuit du 12 au 13 août 1961 pour isoler la partie occidentale de Berlin: ceci en pleine guerre froide ou le capital pointe ses fusées vers l'est européen tenu par les soviétiques.

Ce fut une belle connerie les Allemands de l'Est  (RDA) téléguidés par les russes.

Ce mur là montrait que le communisme ne pouvait pas être cela et n'était pas cela. Il fallu l'écroulement de ce mur pour que l'on en finisse avec un système qui s'était éloigné de l'idée communiste depuis que Staline en avait fait une triste copie déformée.

Mais là n'est pas mon propos. Depuis ce matin, les consignes ont dû être données pour que cet anniversaire soit bien porté par la télévision de Sarkozy et ses perroquets n'ont pas manqué d'y faire allusion dépêchant des équipes à Berlin pour marquer le coup.

On ne sait jamais par ces temps de crise d'un retour de flamme communiste et le mieux est d'exorciser ce risque.

Seulement voilà, l'anniversaire ne semblait pas recueillir l'attention des autres médias qui en ont que peu parlé. A Berlin, le rassemblement avait l'air maigrelet et il a fallu organisé quelques minutes de silence dans les transports pour signifier l'événement.

A vrai dire, les allemands de l'est, aujourd'hui, n'ont guère vu le paradis capitaliste et certains d'ailleurs s'interrogent sur une violence, peut-être plus discrète mais terrible: la mal vie en Allemagne de l'Est et un sentiment d'être mis au rencart.

Le moment le plus arbitraire était sur la deuxième chaine, et le journaliste de faction à Berlin, dans un flot grandiloquent a qualifié ce moment " d'année sombre", négligeant les autres années sombres et les murs construits par Hitler tels les camps de concentration où des millions d'allemands progressistes ont été éliminés et les juifs.

A quand, dans cette Allemagne, des minutes de silence et des transports arrêtés pour commémorer la shoah ou Oradour Sur Glane où encore l'envahissement de la Pologne et de la Tchécoslovaquie.

En France, une minute de silence on pourrait relater en direct la commémoration chaque année de l'assassinat par Thiers de dizaines de milliers de communards en 1871.

D'autres murs existent et qui sont une honte: celui que vient d'ériger Israël en Palestine, celui de Gaza où une population est totalement emprisonnée dans quelques kilomètres carrés.

Des murailles pour éviter  que les pauvres aillent chez les riches dans des quartiers hautement sécurisés.

Des murs tel celui de Schengen pour empêcher des immigrés de pénétrer en Europe.

Ce mur là est une honte car plein d'hommes et de femmes, d'enfants, n'arrivent pas à atteindre les côtes italiennes ou espagnoles et ensuite pour les rescapés ils sont pourchassés.

Alors les murs se valent dans leur horreur et ils faut bien sûr les détruire;  mais en ce moment de nouveaux murs, plus sournois se mettent en place:  regardons ces cités où la misère règne, regardons ces quartiers où l'on vit reclus, regardons ces terrains vagues  où des gens vivent à la belle étoile.

Regardons enfin toutes ces fortifications financières que le libéralisme met pour sauver le capital: là sont les véritables nouveaux murs: des murs de l'argent roi.

Et quiconque les contestent a droit à la répression et à la prison avec jugement sommaire comme en ce moment en Angleterre.

 

Bernard LAMIRAND  

 

 

 

Commenter cet article