Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

LAGARDE DU CAPITAL AU FMI

Publié le 28 Juin 2011 par aragon 43 in Actualités

LAGARDE DU CAPITAL AU FMI ( FMI faux monnayeurs internationaux)

lagarde.jpeg

Enfin, la bourgeoise est parvenue à ses fins.

Elle est directrice du FMI.

Vous savez, cette organisation qui n'est rien d'autre que le gendarme financier du capital.

Ce gendarme qui arrête que les pauvres gens et qui fait payer les dettes des riches par les miséreux.

La nouvelle a éclaté comme une bombe sur toutes les chaines à 20 heures GMT. Les perroquets, en fausse catastrophe, ont dû modifier leur programme.

C'est une victoire de la France a déclaré le monarque de l'Elysée.

Il aurait pu ajouter une victoire des banquiers et hommes d'affaires véreux.

 c'est surtout une victoire du capital.

Avocate d'affaires en d'autres temps pour un grand cabinet américain, elle a des subprimes bancaires US sur les mains, et elle vient d'être désignée par le "Financial times" comme étant la meilleure ministre des Finances de la zone euro (certainement pour bons et loyaux services rendus).

Les grecs et ceux qui vont suivre apprécieront.

Elle pourra poursuivre et amplifier le travail de sape contre les droits sociaux, les services publics, vendre les ports ou les biens publics que son ami socialiste Dominique Strauss-Kahn avait entrepris dans toute l'Europe pour l'hydre bancaire.

Elle pourra aussi augmenter son compte en banque car la paye est meilleure que celle du ministère des finances. Mimile, le smicart, va faire une drôle de bobine demain matin en apprenant que "Lagarde du capital" va encore fouiller dans ses poches et lui prendre ses quelques sous qui lui restent pour aider les actionnaires dans leur quête de profits.

Ce soir, pendant que les perroquets commentaient son arrivée au FMI, il y avait une émission sur l'eau dans le monde et on y voyait des enfants boire de l'eau croupissante et des femmes en guenilles  faire des kilomètres avec des cruches sur la tête pour trouver un peu d'eau sale.

Une personne disait: ne pourrait-on pas (toutes les organisations internationales dont le FMI) traiter le déficit de l'eau en priorité plutôt que celui des banquiers véreux qui ont mis des états sur la paille.

Voilà un travail exaltant pour la dame du capital.

 

Bernard LAMIRAND

Commenter cet article