HOLLANDE ET BARRE MEME COMBAT ?

Publié le 18 Décembre 2012

HOLLANDE FELICITE BARRE LE CASSEUR DE LA SIDERURGIE

Ce soir, j’ai sursauté sur ma chaise en entendant Pujadas à la télé indiquer que Hollande avait déclaré, concernant le choix de garder son premier ministre Ayrault, que celui-ci avait accomplit son « son travail dans la loyauté et la fidélité.

Passe encore pour ces félicitations envers son premier ministre, mais la suite est ahurissante et je le cite: « Jean-Marc Ayrault fait partie de la lignée des Premiers ministres qui, comme Mauroy ou Barre, ( c’est moi qui souligne) font le travail dans la loyauté et la fidélité. Je n'ai aucune raison de le remplacer».

Mettre Barre sur un piédestal, on aura tout vu de ce président, qui, il y a quelques mois, vitupérait  contre la finance et allait sur un camion à Florange défendre la sidérurgie que le Sieur Barre, premier ministre de Giscard a détruit en 1979     et particulièrement Longwy et Denain.

Barre était cet individu qui vociférait contre les porteurs de pancartes… Ah la dignité et la fidélité de Barre étaient pour la haute société et nous nous souvenons qu’à cette époque il combattait violemment les sidérurgistes qui manifestaient à Paris.

Le coupe est vraiment pleine et on peut vraiment se poser la question de ce qui reste de social dans ce personnage qui épouse littéralement les thèses libérales et à quand l’envoi des CRS contre les grévistes, qui je l’espère, vont être de plus en plus nombreux pour s’opposer à cette politique libérale et austéritaire qui se déploie en ce moment contre le monde du travail.

Bernard LAMIRAND

Rédigé par aragon 43

Publié dans #politique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article