HARLEM NE "DESIR" PAS REPONDRE

Publié le 11 Mars 2013

Pierre Ripart et les militants du Front de gauche interpellent Harlem Désir

 

Pierre Ripart et les militants du Front de gauche interpellent Harlem Désir, de passage sur Beauvais, sur le projet de loi « made in Medef » !

Ce dimanche matin, Pierre Ripart et les militants du Front de gauche tenaient leur point de rencontre habituel au centre commercial Bellevue, sur le quartier St Jean à Beauvais quand est arrivé Harlem Désir, 1er secrétaire national du PS venu soutenir sa candidate.

Pierre Ripart en a profité pour interpeller le premier responsable du PS sur le mauvais projet de loi « made in Medef » dit sur « l’emploi » que le gouvernement veut faire passer : « allez-vous faire passer une loi concocté par le Medef et qui ravit Laurence Parisot car elle ampute une partie des droits des salariés ?  » a demandé le candidat du Front de gauche sans obtenir de réponse de Harlem Désir qui s’est esquivé rapidement.

Pierre Ripart avait déjà questionné Sylvie Houssin à ce sujet lors du débat de France 3 Picardie, samedi et la candidate socialiste avait répondu qu’elle pensait que le projet de loi était « une bonne base de départ » ( revoir ici)

La quinzaine de militants du Front de gauche ont continué de diffuser un tract informant sur les régressions portés par ce projet de loi et ont rappelé que la sénatrice socialiste Marie-Noëlle Lieneman ( qui était venu soutenir la candidate PS en juin 2012 ! ) est vent-debout contre ce texte comme la majorité des organisations syndicales : « le PS ferait mieux d’écouter Mme Lieneman, dirigeante du PS que Laurence Parisot la présidente du Medef !  » ont-ils lancé aux militants PS présents qui n’ont pas répondu.

Pour mémoire, la manifestation intersyndicale du mardi 5 mars, à Beauvais, s’était arrêté devant le siège du PS mais n’avait pu obtenir qu’une délégation porteuse de pétitions contre ce projet de loi, soit reçue.

Pour ce qui concerne les candidats et militants du Front de gauche, la campagne continue jusqu’au 17 mars, avec l’objectif de rencontrer le maximum d’électeurs de la circonscription pour les appeler à utiliser le vote Front de gauche pour « envoyer une piqure de rappel à Hollande » et lui rappeler fortement ses promesses de changement.

Un moment fort sera le meeting de LUNDI 11 mars, à 19h30, à Beauvais, avec Patrick LE HYARIC, directeur de l’Humanité et député européen et Christian Picquet, porte-parole national de la Gauche Unitaire.

Thierry AURY

Co-animateur du Front de Gauche dans l’Oise

Sécrétaire départemental du Parti Communiste

Communiqué de Thierry Aury

Rédigé par aragon 43

Publié dans #politique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article