Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

G20 POUR LES RICHES

Publié le 19 Février 2011 par aragon 43 in politique

arton42.jpgG20 : SALAIRE OU DIVIDENDE ?


Ils ne discuteront que des dividendes et la meilleure manière de réguler leurs profits pour qu'ils soient sûrs au détriment des salaires. 

Moi, simple travailleur en retraite, ex-sidérurgiste, syndicaliste, je choisis évidemment les salaires.

Je récuse l'idée que les profits seraient indispensables pour que la société marche bien selon le célèbre théorème du chancelier socialiste allemand Helmut Schmidt : « Les profits d’aujourdhui font les investissements de demain, et les emplois d’aprèsdemain ».

On a vu le résultat avec la crise.

Un salaire permet beaucoup de choses: de se nourrir, de s'habiller, de se loger, de se distraire, de se cultiver, mais me dirait le profiteur, le dividende le permet aussi:  ah bon !

Parlons-en !

Le dividende, c'est pour quelques-uns. Les mieux lotis, surtout ceux du CAC 40.

Au fait, qu'en font-ils de leurs dividendes (leurs) car ils en sont bourrés les salopards ?

Ils les placent en action, ils trouvent des niches confortables,de là naissent des pousses pour d'autres dividendes par la spéculation, souvent cet argent rentre dans les coffre-fort de banquiers véreux et les fonds voyagent dans les abîmes capitalistiques (Tunisie, Maroc, Egypte et ailleurs avec des malandrins au pouvoir qui les recycle).

Ce n'est pas le même chose pour le salaire: le salaire permet la vie sociétale, il est immédiatement réinjecté dans l'économie et sert à créer des richesses nouvelles pour répondre aux besoins, plus il est élevé et plus il rapporte de recettes pour nos retraites et notre sécurité sociale .Plus vite il est réintroduit dans l'économie et plus il créé de l'emploi, chose que le dividende ne fait pas dans sa niche spéculative.

Certes les dividendes des actionnaires peuvent être mis dans le circuit, mais on observe que sur les dernières décennies l'argent va de plus en plus à l'argent et ignore le circuit productif.

Le dividende, lui, égoïste, fruit du travail accaparé par le capitaliste, s'en va vers les banques d'affaires qui le gardent dans un coffre, le sortent quand il faut pour que cela rapporte et le rentrent tout aussitôt et tant pis si l'actionnaire qui a raflé la mise dans des entreprises, genre fonds de pensions, s'en va ensuite ailleurs pour rafler d'autres mises et mettre plein d'hommes et de femmes à la porte.

En plus, ce dividende fait mal partout où il passe pour s'accaparer, un peu comme Attila quand il passait avec ses hordes, l'herbe ne repoussait plus:regardons ses méfaits dans nos régions industrielles.

Alors ce dividende, à quoi sert-il ?

A satisfaire quelques nantis, des capitalistes qui entassent des sommes fabuleuses au détriment de l'intérêt général.

Vous les connaissez, quelques noms: Bernard Arnaud 22 milliards, Mulliez 19 milliards d'euros, Bettancourt Liliane 14 milliards, Pinault François 6 milliards, Dassault Serge 7 Milliards, Servier Jacques 4 milliards, Puech Bertrant 8 milliards, Decaux Jean Claude 3 milliards et plein d'autres.

C'est ce fric là, qui en se plaçant là où cela rapporte gros, inflige misère et mal vivre aux gens.

Ainsi, nous venons d'apprendre coup sur coup que la Société générale et Paribas ont fait des milliards d'euros de profits en 2010 et que le CAC 40 vient de réaliser un grand cru de profits en 2010.Toutes ces banques d'affaires spéculent, placent le butin des gens que j'ai cité ci-dessus et nous font payer l'addition par une cure d'austérité et par de nouveaux hold-up sur la création de richesses et notamment en prenant sur les salaires, la santé et les retraites.

Et ce sont ces gens là qui ont encore le culot de requérir contre les dockers de Marseille concernant leurs horaires de travail et leurs salaires. Eux qui font travailler des traders pour agrandir leurs fortunes colossales acquises indument et qui gagnent  "toujours plus" tout en "bullant" sur le coin de l'oreiller avec pour simple besogne de compter les royalties obtenues.

Ces banques s'apprêtent donc à leur distribuer de magnifiques dividendes à ces messieurs les riches. Que croyez vous que ceux-ci vont en faire ?

Le distribuer aux pauvres?

Pensez-vous… Ils vont les placer dans les paradis fiscaux où encore acheter à vil prix des entreprises et empocher le butin sans se préoccuper le moins du monde des consèquences.

L'année 2011 doit être l'année de renversement de ce scénario qui n'a que trop duré.

Ce n'est pas avec Strauss-Kahn que ce scénario s'arrêtera, au contraire, en ce moment il renfloue les capitalistes de leurs frasques des subprimes que ce soit en Grèce, en Espagne, en Irlande et ailleurs et en France il est de tout cœur avec la politique d'austérité décidée par Sarkozy.

On parle d'un projet partagé pour le candidat du Front de Gauche; je pense que la première mesure à prendre, c'est la nationalisation de toutes les banques françaises et l'interdiction de tout dividende dans les sociétés du CAC 40 jusqu'à ce que les dettes de la France soit épurée.

Bernard LAMIRAND

NOTA: à ceux qui pourraient penser  ( il y a des petites cervelles dans les masses, notamment ceux qui se sont fait avoir par Sarkozy sur "le travaillez plus pour gagner plus") qu'avec la fille à Le PEN, cela irait mieux demain.Ils se trompent lourdement. Cette bourgeoise ne compte favoriser ni les salaires, ni les retraites, ni la sécurité sociale mais bien davantage encore les profits. La plupart de ceux qui lui portent appui font partie de ces droites richissimes qui ont ruiné et dilapidé les ressources minières, énergétiques dans les pays qu'ils avaient colonisé. Derrière son faux-air peuple, se cache une haine de classe et bien des vicissitudes pour le vivre ensemble. Il ne serait d'ailleurs pas étonnant qu'elle fasse ami-ami avec l'autre réactionnaire Sarkozy pour une équipée infernale et antisociale après 2012.

Commenter cet article