EDIFIANT !!!

Publié le 16 Mars 2013

EDIFIANT

Ce matin, à Nogent sur Oise, sur la place des 3 rois, nous avons distribué un tract sur l’école tout en débattant de la situation générale.

Un tract du PCF qui a permis de discuter du devenir de l’école laïque et des améliorations à y apporter.

Nous avons vu des personnes qui s’interrogent sur les évolutions et en particulier sur la qualité de l’enseignement scolaire pour leurs enfants mais aussi la façon de l’organiser et des problèmes que cela posent pour les familles.

488309 339242709503750 1023056593 nMais le débat a pris une autre tournure ; en effet  nombreuses étaient les personnes déçues d’avoir voté Hollande, qui ne tient pas ses promesses disaient des interlocuteurs et certains allant jusqu’à dire que c’était pire qu’avant.

Une personne disant : « tous les mêmes, qu’il faut qu’ils s’en aillent » et l’on sentait que ce discours n’était pas l’effet du hasard et était entretenu par le Front National.

Un monsieur, d’un certain âge, l’air détaché, me disant qu’Hollande était entrain de donner un sacré coup de main au retour de la droite et de Sarkozy avec le Front National.

La discussion sur l’école a amené des échanges sur le devenir des jeunes ; un retraité disant : «  ici, dans la bassin Creillois, nous étions entouré d’usines, il y avait du travail, aujourd’hui il n’y a plus rien pour les jeunes et l’on ferme les dernières entreprises qu’Hollande a visité pour les élections à Montataire ». Que vont devenir nos jeunes si l’on continue à leur fermer la porte de l’emploi quand ils auront fini leurs études dit-il en s’éloignant.

Le débat rebondit avec l’arrivée de plusieurs retraités, ils avaient l’air des mauvais jours, manifestement ils n’appréciaient pas que des syndicats aient signé une baisse de leur pension pour 2013 et l’un me dit : «  mais pourquoi les syndicats ont-ils accepté de baisser les retraites, ce n’est pourtant pas le rôle d’un syndicat de négocier des baisses de salaires et de retraites, on n’a jamais vu cela insista t’il.

J’ai dû leur expliquer qu’il y avait une organisation qui refusait ce genre d’accord : la CGT.

Je leur fis part que l’accord ANI était un marché de dupe puisque là aussi, l’accord prévoit de baisser les salaires. Cet accord, qui va rendre les salariés encore plus précaires avec des baisses de salaires, était ignoré de ces personnes et ils n’en revenaient pas qu’un syndicat puisse signer des baisses de salaires.

Ce qui m’a marqué en discutant, c’est qu’ils ne comprenaient pas qu’un syndicat puisse faire une chose pareille comme me l’a dit expressément une dame qui devait avoir les 80 printemps assurés.

L’accueil était quand même sympa, peu de refus de tracts mais on sentait une colère rentrée contre ce gouvernement qui ne respecte pas ces engagements. Un homme vers qui je me dirigeai pour lui donner un trac me dit à la volée, «  c’est fini, plus jamais je voterai pour la gauche » et il s’en alla tout en maugréant vers le bureau de poste.

Une femme, handicapée, qui ne croyait plus en la politique, qui de prime abord ne voulait pas en discuter, revint et l’échange me permis de lui dire que lorsque le parti communiste était plus fort, la misère ne régnait pas comme maintenant.

Elle avait du mal à saisir qu’il y avait une différence entre ce que les communistes disent et le parti socialiste ; on voyait bien qu’elle manquait de repères et je lui est expliqué, que la plupart des droits sociaux, notamment ceux de la Sécurité sociale  avaient été obtenus parce qu’il y avait dans ce pays un PCF fort.

Bref, il est vraiment nécessaire de se coltiner les gens en ce moment car la déception règne dans l’électorat populaire, là où la misère prends encore plus de dimension à cause de la politique d’austérité des socialistes, qui, manifestement, est rejetée mais n’entraine pas encore à l’idée de se rassembler pour lutter et agir pour de vrais changements.

Avec Nellie et d’autres camarades, ce jour, sur les marchés et les places de Creil-Nogent, nous avons mis en œuvre notre démarche être avec les gens et faire émerger l’idée qu’on peut et on doit faire autrement.

Bernard LAMIRAND

 

Rédigé par aragon 43

Publié dans #communisme

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article