COUPE DU MONDE DE FOOT AU QATAR: HALTE AUX NEGRIERS ET A L'ESCLAVAGE

Publié le 27 Octobre 2012

CONFÉDÉRATION SYNDICALE INTERNATIONALE (CSI)

 QATAR.jpg

Des travailleurs immigrants au qatar

 

Campagne pour le respect des droits des travailleurs dans le cadre de la coupe du monde au Qatar

la CSI annonce les cinq premiers pays en termes de nombre de participants à la campagne dont l’objectif est d'atteindre 20.000 supporters afin de remplir le stade virtuel

 

Bruxelles, le 26 octobre 2012 (CSI en ligne): En seulement quatre semaines, près de 1.000 supporters de plus de 100 pays ont rejoint la campagne mondiale « Qatar: Faites le bon choix. Pas de coupe du monde sans respect des droits des travailleurs ».

 

Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI, a expliqué que, « pour organiser la Coupe du monde de football de 2022, le Qatar s’appuie toujours sur des méthodes d’esclavage moderne dont font les frais les travailleurs migrants, le gouvernement ne semblant pas se soucier des multiples étalages médiatiques sur la façon dont certains travailleurs mettent en péril leur moyen de subsistance et paie de leur vie dans la précipitation pour construire des stades avec de la main-d’œuvre bon marché et exploitée. Le pays a même été jusqu’à ignorer l’appel de la FIFA l’invitant au respect des normes du travail. C’est pour cette raison que nous avons besoin de personnes du monde entier pour montrer au Qatar qu’on ne plaisante pas en exigeant la fin de l’esclavage. »

 

La semaine prochaine, lors de la réunion annuelle du Conseil général de la CSI, Sharan Burrow annoncera les derniers résultats de cette campagne aux représentants syndicaux de plus de 50 pays.

Cette semaine, les cinq premières places étaient occupées par le Japon, qui compte 86 supporters, suivi de la Corée (71), du Pakistan (55), de la Belgique (52) et enfin de la Suède (49); en tout, la campagne compte environ 1.000 supporters de plus de 100 pays.

 

La CSI demande à toutes ses organisations affiliées d’inviter leurs membres et leurs communautés à participer via le lien: http://act.equaltimes.org/fr  (hébergée par http://www.equaltimes.org/fr// ).

 « Tous les jours, la CSI reçoit des appels à l’aide de travailleurs migrants qui réclament de l’assistance pour obtenir d’employeurs qataris qu’ils paient les salaires qui leur sont dus, pour regagner leur pays d’origine lorsque l’employeur refuse de leur rendre leur passeport et pour résoudre le problème des lieux de travail particulièrement dangereux.

 

Des familles de pays comme le Népal et les Philippines désespèrent de découvrir la vérité sur la façon dont leurs proches sont décédés au Qatar. En prenant part à la campagne d’Equal Times, tout le monde peut aider à faire pression sur les dirigeants du Qatar en leur disant qu’il ne peut y avoir de coupe du monde sans respect des droits des travailleurs », a encore ajouté Sharan Burrow.

 

 

Rédigé par aragon 43

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gourmel Michel 27/10/2012 18:10


Le Qatar, c'est le grand modèle des occidentaux :


L'émir est un despote absolu, fondamentaliste obscurantiste islamique, fer de lance - avec ses 5.000 militaires des forces spéciales qataries - des "révolutions" imposées par l'occident à tous
les pays arabes producteurs de pétrole qui résistent à l'envahisseur, c'est à dire qui ne se laissent pas spolier par lobbies du pétrole.


Le Qatar est spécialiste de : terreur, bombardements, pogroms contre tout ce qui n'est pas sunnite fondamentaliste, comme on peut le voir dans tout quartier « libéré » en Syrie.


Grand amis de la Sark-Hollande, ayant pris des accords pour mener dans le droit chemin, les jeunes des banlieues de Paris et de Damas.