Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

ATHENES ET MONACO

Publié le 30 Juin 2011 par aragon 43 in Actualités

fasf.43537.jpgHonoré Daumier, un mariage d'argent

MONACO ET ATHENES

La Fontaine disait : " où maints rats assemblés faisaient, au frais de l'hôte, une entière bombance" ;  à Monaco, les hôtes qui payeront la note sont ceux  qui souffrent et doivent sacrifier leurs misérables salaires et retraites pour que ces couronnés festoient.

Demain va avoir lieu la fusion d'Albert (t'as bien le bonjour d'Al…) avec une riche roturière sud-africaine qui a su nager suffisamment de brasses pour avoir le gros lot.

Evidemment Bern et la Drucker seront sur les lieux et micros et caméras déverseront leurs "inepties" et les premiers roucoulements des mariés.

La note de ce direct nous sera facturée ( tout cela pour voir un géronte qui a plus que consommé le mariage en laissant de sa progéniture un peu partout).

Dans le "Rocher", rien ne sera trop beau, demain, pour des invités triés sur le volet qui  exhiberont leurs fortunes, volées à leur peuple. Pendant ce temps,  à Athènes, ce sera la foire à la grimace et le peuple trinquera à l'eau claire  pendant que les riches banquèteront.

A la télévision, nous avons eu droit aux préparatifs du prince, ainsi une dame nous a montré la salle de bal où l'on dansera, non pas la carmagnole mais les valses de vienne, et le couple de pigeons ramiers pourra emprunter la célèbre citation de Proudhon: " rien n'est trop beau pour la classe ouvrière, pardon la jet-classe".

Pour bien digérer son mariage, le prince de pacotille a trouvé l'étalage nécessaire:  ils feront tous festin dans un jardin spécialement aménagé en jardin méditerranéen.

Après le mariage de l'autre parasite, le prince Charles d'Angleterre, voici donc, pour la paix des ménages et pour que les pauvres s'extasient devant les belles robes et voitures, un moment idéal pour montrer aux peuples que l'argent qui leur a été volé est entre de bonnes mains.

Oui les Athènes du monde s'appauvrissent pendant que les Monaco des paradis fiscaux dansent la farandole autour du veau d'or.

Dégageons-les.

Bernard LAMIRAND

Commenter cet article