Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

LA ROCHELLE : LE BATEAU PS EN PERDITION

Publié le 31 Août 2015 par aragon 43 dans politique

LA ROCHELLE : LE BATEAU PS EN PERDITION

LA ROCHELLE UN BATEAU EN PERDITION

Valls est allé faire un tour sur la réplique de la frégate l’Hermione qui avait transporté La Fayette aux Etats-Unis pour libérer ce pays de la puissance anglaise.

L’Hermione, qui a fait sa première traversée de l’Atlantique, est revenu à Rochefort fort opportunément pour que le capitaine Valls puisse haranguer les marins désemparés de la Rochelle pour la liberté pour les entreprises et pour les friqués.

Dans cette galère sociale libérale, des mutineries sont apparues jusque dans le port de La Rochelle, et le navire socialiste prend eau de tout bord comme on dit.

Mais le commandant Valls n’avait vraiment pas le pied marin quand il s’est avisé d’haranguer les rétifs et ses bordées frénétiques n’ont eut le moindre effet sur les troupes. Les matelots, les plus jeunes particulièrement, ne veulent plus faire d’autres traversées avec lui et surtout prendre le cap du libéralisme avec comme affréteur le forban Gattaz.

Le bateau ripoliné aux couleurs du social libéralisme s’est donc mis en rébellion à la Rochelle. Ah ce n’est pas encore Kronstadt.

Que va faire le commandant Valls, mettre les révoltés en cale sèche, mettre les fers et les chaines du capital à leurs pieds, contraindre les mauvais matelots à rester à terre ?

Un climat détestable et une houle antimacron ont donc traversé les coursives durant tout le séjour à l’appontement.

Dans la salle de commandement, les officiers cherchaient la meilleure voie maritime pour éviter les obstacles. La feuille de route de Valls est parsemée de récifs. Le but n’est plus d’utiliser le parchemin du travail qui trace la voie du progrès et qui est une gêne pour tous les navigateurs en eaux troubles qui dirigent le bateau socialiste.

Il fallait voir le commandant suer comme un bœuf pour que le bateau puisse naviguer dans les eaux glauques du capital et l’amener dans le repaire des brigands du Medef.

Aux dernières nouvelles, les matelots du travail sont de plus en plus nombreux à se dire que l’Hermione n’est pas fait pour prendre la route empruntée par les contrebandiers du capital et qu’il s’échouera dans une ile où le capitalisme cache ses trésors et ses paradis fiscaux.

La meilleure route est bien celle d’une mer qui rejette les boues de la finance et trace une belle route dégagée de la finance.

Bernard LAMIRAND

commentaires

MIGRATIONS : UN TEMOIGNAGE EDIFIANT

Publié le 26 Août 2015 par aragon 43 dans MIGRATIONS

REPRENDRE LA VIDEO

Je n'ai pu enlever l'article concernant Chambeiron, mais le lire est aussi utile en ce moment.

Bernard LAMIRAND

commentaires

CLAUDE CABANES EST DECEDE

Publié le 26 Août 2015 par aragon 43

CLAUDE CABANES EST DECEDE

Claude Cabanes, ancien rédacteur en chef de l'Humanité de 1984 à 2000, est décédé mardi à l'âge de 79 ans des suites d'un cancer ont annoncé son fils et Patrick Le Hyaric, directeur de l'Humanité.

"Pour nous, c'est une des grandes figures de l'Humanité qui part. C'était une voix et un style particulier. Il ciselait les mots et les utilisait comme des armes, au bon sens du terme", a Patrick Le Hyaric à propos de cet homme "chaleureux, très cultivé et toujours à l'affût de l'information".

Passionné par les mots et l'écrit en général, Claude Cabane était devenu en 2000 éditorialiste et chroniqueur. Il avait publié un livre d'inspiration autobiographique, "Le Siècle dans la peau" (2005) et un "Eloge de la vulgarité" (2011).

Né le 29 avril 1936 à Toulouse (Haute-Garonne), Claude Cabanes, licencié en droit, adhère au PCF en 1962, au lendemain de la guerre d'Algérie qui l'a profondément révolté. Il entre en 1971 comme rédacteur à l'Humanité-Dimanche, dont il sera successivement chef du service culturel (1973), adjoint au chef du service politique (1975), puis rédacteur en chef adjoint (1976). Deux ans plus tard, il assume les mêmes fonctions au quotidien l'Humanité, avant d'être nommé fin 1981 chef du service culturel des deux publications. En 1984, Claude Cabanes remplace René Andrieu comme rédacteur-en-chef. Il assume cette fonction durant seize ans.

commentaires

LES TRUSTS ALLEMAND AU PREMIER RANG DES BRIGANDS QUI ONT MIS LA GRECE A GENOUX

Publié le 26 Août 2015 par aragon 43 dans politique

LES TRUSTS ALLEMAND AU PREMIER RANG DES BRIGANDS QUI ONT MIS LA GRECE A GENOUX

Un article paru dans le blog de mon camarade Canaille le rouge et que je reprends volontiers et qui montre l'attitude des trusts allemands au moment où Merkel et Hollande impose l'austérité en Grèce.

Paru dans Boursorama (qui est au monde de la finance ce que Paris-Turf est au PMU) nous apprend ceci ce 25 août :

Siemens, Daimler, Rheinmetall: ces fleurons industriels qui ont fait la réputation de l'économie allemande sont englués dans des affaires de corruption à grande échelle en Grèce, pays dont l'Allemagne ne cesse pourtant de dénoncer certaines pratiques frauduleuses.

Aucune date n'a encore été fixée pour la comparution de 19 anciens cadres du conglomérat allemand Siemens devant la justice grecque, mais elle s'annonce comme l'un des procès financiers les plus importants de la décennie en Grèce.

Soixante-quatre personnes au total sont poursuivies pour corruption passive et active et blanchiment d'argent dans le cadre d'une gigantesque affaire de pots-de-vin versés en échange de l'obtention d'un juteux marché public.

Il s'agit du "plus gros scandale impliquant une entreprise dans l'histoire d'après-guerre de la Grèce", selon l'organisation américaine CorpWatch, qui scrute les pratiques des entreprises.

L'enquête aura duré neuf ans et nécessité 2.368 pages de rapport. Le groupe bavarois, qui entretient des liens avec la Grèce depuis le XIXe siècle, est accusé d'avoir "arrosé" différents responsables pour obtenir le vaste chantier de la modernisation du réseau téléphonique grec à la fin des années 90.

Au total, Siemens aurait versé environ 70 millions d'euros de pots-de-vin lors d'un contrat conclu pour le passage au numérique de la société des télécommunications grecque OTE.

Parmi les accusés, l'ancien dirigeant de Siemens en Grèce, Michalis Christoforakos. Mais ce Germano-Grec de 62 ans a peu de chances d'être présenté à ses juges. Réfugié en Bavière depuis sa fuite de Grèce en 2009, la justice allemande refuse catégoriquement son extradition, arguant que les faits sont prescrits. Les relations déjà acrimonieuses entre l'Allemagne et la Grèce ne se sont pas arrangées avec cette décision.

"Le témoignage de cette personne serait vital pour le procès Siemens à Athènes", a tempêté la présidente du Parlement grec, Zoé Konstantopoulou. "Mais c’est avant tout une question de justice qui démontre qu’il y a un double langage de la part de l’Allemagne", selon elle.

Siemens serait aussi impliquée dans une affaire de corruption concernant le système de sécurité des jeux Olympiques d'Athènes de 2004, selon une enquête en cours.

-'dommages de 2 mds EUR'-

L'Allemagne aime prendre la posture du bon élève de l'Europe, consciencieux et sérieux et n'hésite pas à renvoyer la Grèce à son image de nation gangrénée par les détournements d'argent public, comme si la corruption était un atavisme national.

Selon l'ONG Transparency International, qui réalise un indice de perception de la corruption, la Grèce reste le cancre de l'Europe, mais elle a fait des progrès notables à la faveur de la crise.

"La corruption des entreprises allemandes en Grèce est notoire depuis des années même si jusqu'ici, ces affaires n'ont été suivies que quelquefois de poursuites judiciaires", assure le think tank de chercheurs German Foreign Policy.

En 2011, au plus fort de la crise économique et sociale, une commission parlementaire avait même chiffré le manque à gagner pour les finances grecques "à deux milliards d'euros".

Plusieurs grands noms de l'armement allemand sont également pointés du doigt en Grèce.

"Les entreprises allemandes ont considérablement profité des dépenses faramineuses d'Athènes en matière de défense", assure à l'AFP Sahra Wangenknecht, députée allemande de Die Linke. La Grèce a eu des années durant le plus gros budget défense de l'Union européenne, ce qui n'a fait qu'accroître son abyssale dette publique, selon elle.

Le constructeur automobile Daimler a été épinglé au printemps par la justice grecque qui lui reproche le versement de pots-de-vin lors de l'attribution d'un contrat de véhicules militaires de 100 millions d'euros. Idem pour Krauss Maffei Wegmann qui a fourni des chars Leopard.

Le groupe de défense Rheinmetall a été condamné en 2012 à payer 37 millions d'euros d'amende pour s'être montré généreux avec des responsables du ministère grec de la Défense. A la clé: la vente de son système de défense aérienne pour 150 millions d'euros.

Deux ex-dirigeants de Ferrostaal ont aussi été condamnés et la firme a dû payer 140 M EUR pour avoir versé des commissions occultes pour décrocher des contrats de sous-marins.

Souvent les dommages financiers encourus en cas de condamnation sont plus faibles que les gains réalisés par ces entreprises avec ces contrats douteux, ce qui ne pousse pas à stopper ces pratiques, relèvent des observateurs

commentaires

CAPLAN DANS LE THALYS UN SCENARIO RATE POUR UNE SERIE B

Publié le 24 Août 2015 par aragon 43 dans Actualités

CAPLAN DANS LE THALYS UN SCENARIO RATE POUR UNE SERIE B

LE COMMISSAIRE CAPLAN ENQUETE DANS LE THALYS

Certains deviennent de vrais héros et pas simplement dans une série B. Des héros par exemple qui ont empêché un individu de passer à la kalachnikov une rame entière d’un TGV circulant d’Amsterdam à Paris.

Dans ce TGV, il y avait le commissaire Caplan, un as de la police que les téléspectateurs admirent dans ses prouesses de série télé.

Un scénario vrai dans ce Thalys. Nous aurions aimé voir la vedette tenir le beau rôle, comme les américains et un franco-américain qui lui ne s’est pas dégonflé et a tenté au prix de sa vie de désarmer l’individu.

Notre héros de série télé, lui, a été quitte pour une belle peur.

On peut dire que cela fait un peu mauvais effet pour un commissaire aussi réputé sur les écrans.

Pris dans la panique générale, il s’est blessé avec du verre en voulant récupérer le marteau brise vitre.

Le commissaire Kaplan, héros de série télé, voulait jouer du marteau mais il a manqué d’audace pour faire un bon feuilleton.

Alors dans son feuilleton qu’il a décrit devant les médias, il lui fallait absolument trouvé des coupables et sans avoir fait une enquête approfondie, son petit doigt, peut-être blessé par quelques éclats de verre, lui intima que les « boucs-commissaires » ne pouvaient être que des agents de la SNCF. Ces agents que l’on maudit quand les choses tournent mal ou que les trains sont en retard à cause des réductions d’effectifs du sieur Pépy.

Dans sa détresse, il a en effet déclaré que des agents se sont sauvés la tête basse et se sont réfugiés dans un local où ils se sont enfermés. En fait, c’était des employés du personnel de restauration sous traitant de Thalys que « le Rambo » avait vu passer et qui eux aussi se sont mis à chercher l’abri comme d’autres passagers l’ont fait.

Le « Rambo » avait négligé dans sa première déclaration de mentionner que des agents de Thalys et un contrôleur avaient fait leur boulot dans le train.

Pour être un vrai héros, peut-être pour une prochaine série B, le commissaire Caplan, à l’avenir, devra tenir compte que dans la peur, « le sauve qui peut » existent y compris même chez des policiers réels.

Cela dit, le commissaire Caplan ne voulait peut-être pas que l’on sache que dans le fameux train il eut pu rester recroqueviller sous les banquettes ; alors tout simplement le commissaire Caplan a tenté de casser une vitre mais s’est blessée malencontreusement la main comme l’huitrier amateur se blesse en ouvrant une huitre.

Ce grand geste méritera t’il d’apparaitre au tableau d’honneur de la police des séries B ?

Bernard Lamirand

commentaires

ADHEREZ A LA CGT

Publié le 23 Août 2015 par aragon 43 dans syndicalisme

commentaires

CALAIS TUNNEL DE L'INHUMANITE

Publié le 20 Août 2015 par aragon 43

Que les mains brisent les barreaux de l'intolérance et de la stupidité
Que les mains brisent les barreaux de l'intolérance et de la stupidité

Cazeneuve et Theresa May son homologue anglaise, dans le tunnel de l’inhumanité.

De quelle tunnel s’agit-il ?

Le tunnel sans fin de la chasse aux émigrés qui affluent sur l’Europe et sur Calais face à ces politiques désastreuses conduites par les gouvernements occidentaux tant sur le plan politique que militaire depuis des années.

Des sommes énormes vont être dépensés pour barrer la route à ceux qui fuient la misère, la guerre, la famine.

Par contre pour le développement et la paix dans le monde on attendra….

Calais va devenir un véritable camp retranché, hérissé de fil barbelés, de barrages, de policiers anglais et français qui vont empêcher ces hommes et ces femmes et ces enfants de trouver refuge et rien ne sera réglé pour la population calaisienne.

La lutte nous dit-on sera menée contre les passeurs et des moyens importants seront mis à disposition pour les confondre.

Bien sûr qu’il faut traquer ceux qui profitent de la misère du monde et cela nous rappelle des temps pas si éloignés que cela, où, pendant l’occupation de la France, des profiteurs faisaient des affaires et du marché noir au temps de la disette.

Calais est le lieu d’arrivée des migrations de pauvres gens qui souffrent .Rien ne sera résolu tant que les gouvernements continueront à mettre des pays dans les chaos et ces chaos sont les conséquences des batailles qui se mènent actuellement pour que les multinationales disposent des richesses minières et fossiles de ces pays.

Le fanatisme religieux, la protection assurée des roitelets par le système capitaliste amènent à ce que des gens fuient n’hésitant pas à prendre la mer dans des embarcations de fortunes aux risques de leur vie.

Dans leur rencontre ce jour, à Calais, les Cazeneuve et Theresa May, sont prêts à renvoyer ces gens dans leur pays, à les fixer dans des camps, certes pas ceux de la période nazi, mais des camps quand même où les migrations seront immobilisées pour longtemps dans la promiscuité et la misère, enfermées et tout compte fait prisonnier du libéralisme.

Ainsi des sommes fabuleuses seront versées pour contenir le flot d’émigrés mais rien n’arrête des pauvres personnes qui n’en peuvent plus et les migrations du monde, leur histoire rappellent que les flots migratoires ont toujours pour cause des éléments majeurs.

Ces flux, incontestablement, sont les signes avancées d’un système incapable d’assurer le devenir des populations et de répondre aux besoins des populations tant dans leur niveau de vie, la démocratie, le respect de l’homme.

La misère et le mal-vivre s’installe y compris maintenant en Europe et déjà des migrations internes se produisent vers quelques eldorados mais aussi des populations plus appauvris fuient l’ Europe de l’est, la Grèce étranglée par le libéralisme.

Qu’il est triste donc de voir ce convoi d’élites françaises et Européennes, débarquant ce jour à Calais venant assurer les scellés, les miradors, le couchage des prisonniers émigrés et de leurs familles.

Le visage solennel du ministre de l’intérieur n’y changera rien pour ceux qui n’en peuvent plus et cherchent un refuge que les élites bien engoncées dans leur costard trois pièces ne veulent leur donner.

Triste Cazeneuve, réduit à n’être qu’un gardien de camp.

Bernard LAMIRAND

commentaires

COURTIAL ENCORE LUI....

Publié le 19 Août 2015 par aragon 43 dans politique

IL y a aussi des ventres plats et des ventres dodues
IL y a aussi des ventres plats et des ventres dodues

Voici un article que j'ai sorti en 2011 sur mon blog.... Je n'ai rien à y changer à part que le sieur Courtial, né avec une cuiller en argent ou en or, comme on voudra, n'est plus au gouvernement depuis 2012.

Une prime de rentrée plus que jamais nécessaire et insuffisante sous un gouvernement social libérale qui continue, lui aussi, à favoriser le capital, les actionnaires, comme on le voit avec les sommes fabuleuses que se partagent les gros possédants et que Courtial n'a jamais attaqué sous Sarkozy et ne dit mot aujourd'hui.

Lui n'a certainement pas besoin d'une allocation de rentrée scolaire et il a tout loisir de payer des écrans plats à sa progéniture.

Autre chose, il vient d'annuler plusieurs travaux important prévus sur les route de l'Oise. Travaux essentiellement pour rendre le trafic plus sécurisé . En même temps, nous apprenons que dans l'Oise les accidents de la route ont augmenté sérieusement cette année.

Dernière chose, ce soir sur FR3, un reportage montrait les rayons scolaires d'un super marché débordant de présence d'enfants et des parents pour acheter le nécessaire scolaire et par contre des rayons désertiques concernant les écrans plats.

Courtial a encore perdu une occasion de se taire.

Courtial, occupe toi des fraudeurs des impôts, là il y a du boulot à faire.

15 Aug 2011

COURTIAL LE POURFENDEUR DES PRIMES

Publié par aragon 43 - Catégories : #politique

COURTIAL LE POURFENDEUR DES PRIMES

A nouveau, Courtial, le député de l'Oise UMP de ma circonscription, revient sur sa marotte annuelle: remettre en cause la prime de rentrée scolaire et la remplacer par des bons d'achats pour du matériel scolaire.

L'an dernier, j'avais répondu à ce sire que les parents ne dépensaient pas la prime dans des écrans plats comme il avait la prétention de le dire.

Il peut y avoir quelques dévoiements : est-ce que parce qu'il y a des brebis égarées dans n'importe quel domaine que l'on doit mettre tout le monde dans le même sac ?

Est-ce par exemple que les excentricités de quelques personnages de l'UMP au gouvernement doivent nous entraîner à considérer qu'ils sont tous pourris selon l'expression populiste ?

Non, bien sûr…

Moi, je suis pour que la prime de rentrée scolaire soit pour les fournitures scolaires et que les parents en soient les responsables, sans avoir le "martinet de Monsieur Courtial" pour les obliger.

Et puis Monsieur Courtial, l'écran plat que certains n'ont pas: croyez vous qu'il n'y a pas matière à réflexion ?

Si des familles n'ont pas les moyens de s'acheter un téléviseur, tous sont maintenant à écran plat, c'est certainement parce que leur pouvoir d'achat, que vous avez réduit avec vos petits copains des gouvernements successifs de la droite, ne leur permet pas d'acheter ces appareils que vous et votre classe ont en leur possession depuis longtemps déjà.

Vous avez l'objectif de vous occuper de ces malheureux qui utilisent mal la prime de rentrée scolaire, vous auriez mieux à faire de vous occuper d'autres générosités accordées à des privilégiés de la finance qui, soit disant, pour améliorer l'emploi telles les exonérations de cotisations sociales reçoivent les libéralités de votre gouvernement ou encore le bouclier fiscal ou des primes à la casse des voitures accordées aux groupes de l'automobile qui délocalisent leurs productions.

Croyez-moi, les ravaudages des petits n'ont rien à voir avec les frasques des gros.

Occupez-vous des patrons voyous et pondez-nous des lois "à tout va" contre ces gros contrevenants. Tenez, faites un projet de loi pour faire en sorte que toutes les affaires et contentieux, prises d'intérêts illégales, soient confiés automatiquement à un juge d'instruction.

Autre chose Monsieur Courtial, vous avez un très grand empressement sur des problèmes qui concernent les petites gens sans le sous, en auriez vous autant concernant ce qui ferment actuellement nos usines dans l'Oise pour expatrier les productions à l'étranger pour se faire de bons dividendes. Il me semble que vous avez été très discret concernant l'usine à Pneumatique de Continental, on ne vous a guère entendu pour défendre l'emploi menacé dans cette région et en particulier dans le bassin creillois.

Occupez-vous un peu plus de ceux qui trichent dans les sphères du capital, il y a plein de travail parlementaire pour vous concernant ces patrons voyous et tricheurs.

Salutations.

Bernard LAMIRAND

commentaires

FIGEAC : EMPECHONS HOLLANDE DE VIRER UNE FAMILLE KURDE

Publié le 14 Août 2015 par aragon 43 dans politique

FIGEAC : EMPECHONS HOLLANDE DE VIRER UNE FAMILLE KURDE

LA LIBERTÉ DE CIRCULATION POUR LES RICHES ET L’EXPULSION POUR LES MIGRANTS

La famille Assoiev est sous le choc. David, Jana, Amina et Anatoli vont être expulsés.

Figeac et le Lot mène bataille pour empêcher la reconduite en Géorgie d’une famille Kurde qui a fui ce pays devant les violences qui leur sont faites parce qu’ils sont kurdes.

Hollande n’a manifestement pas voulu entendre les demandes de ses propres amis de cette région.

Cela montre à quel point Hollande et son équipage gouvernemental en sont arrivés à ne même plus protéger des hommes et des femmes poursuivis par le racisme, l’homophobie et autres violences politiques, économiques et sociales.

Pendant ce temps les émirs et les rois d’Arabie, ou d’ailleurs, ont « pignons sur rue », comme on vient de le voir, où ceux-ci s’installent et obtiennent du gouvernement français le droit de profiter de la plage publique et de virer les estivants qui s’y trouvaient.

Une citation de Jean de la Fontaine dans les « Animaux malades de la peste » résume bien ce à quoi nous avons à faire : « selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ».

En effet, que voyons nous dans ce monde capitaliste pourri par l’argent et la cupidité : que les êtres humains ne sont pas traités de la même manière

Mais est-ce étonnant quand on voit ces fortunés et ces détrousseurs qui dominent le monde !

Ainsi ceux qui ont de l’argent, les puissants comme on dit, circulent partout dans le monde, s’offrent de belles propriétés, s’installent là où ils le veulent pour ne pas payer d’impôts, réquisitionnent plages et hôtels de luxe pour leur agrément, achètent telle ou telle entrepris ou banque et les ferment selon leur bon plaisir et reçoivent même les marques d’honneur qui en font des favorisés par rapport aux citoyens.

Ils n’ont pas besoin de migrer: ils se déplacent de châteaux en châteaux, d’hôtels luxueux en demeures magnifiques dans les iles sans même être contrôlés et en France, nous en connaissons qui hurlent contre les pauvres qui migrent alors qu’eux se déplacent selon leur fantaisie du moment.

En ce moment ils passent de belles vacances et si on les « emmerdent » disent-ils, eh bien ils s’en iront comme ces patrons qui sont partis en Belgique ou en Suisse et roucoulent avec l’argent qu’ils nous ont volé.

Ils n’errent pas, l’accueil fait est à la dimension de leur portefeuille et de leurs comptes en banque.

Pour eux, les passages aux douanes, aux frontières n’existent pas et comme passeport, ils sortent leur carnet de chèques et ils passent sans encombre.

Aucun recensement du nombre d’immigrants de cet acabit n’existe et il n’y a pas d’accord de Schengen pour les dollars et les Euros : on ne les compte pas par leur nombre mais par le fric qu’ils possèdent.

Pour eux donc, point de barbelés mais de belles chaines en Or massif.

Pour eux, le passage de Calais n’existe pas, ils passent au-dessus dans leurs jets personnels.

Pendant ce temps, des milliers d’hommes et de femmes qui proviennent de ces émirats, s’enfuient, se sauvent, face à leur népotisme et à leur dictature, à leur soif de profits et de surexploitation.

Pour les pauvres errants par contre, point de salut, sauf l’embarcation dans des bateaux pourris où ils périront en mer ou finiront dans des camps .

Oui, deux poids deux mesures dans cette Europe de M…. Selon que vous êtes milliardaire toutes les frontières disparaissent et selon que vous êtes pauvre les barbelés naissent et vous empêcheront de vous déplacer dans cette Europe où les marchandises sont mieux traitées que les humains en quête d’une vie meilleure.

L’Europe de Hollande et Merkel n’est pas fait pour eux.

La famille Kurde, pour Hollande, ne vaut pas la famille et les courtisans du roi d’Arabie venus en nombre sur la Cote d’Azur.

La liberté de circuler pour les riches et les barbelés et miradors pour les pauvres errants : voilà l’Europe du fric dans toute sa splendeur.

Bernard LAMIRAND

commentaires

ALLO PARIS.... ICI RAMALLAH, ICI TEL-AVIV : CONSTRUISONS LA PAIX ET PAS LA GUERRE

Publié le 11 Août 2015 par aragon 43 dans paix ou guerre

ALLO PARIS.... ICI RAMALLAH, ICI TEL-AVIV : CONSTRUISONS LA PAIX ET PAS LA GUERRE

ALLO ICI ARIS ….. ICI RAMALLAH … ICI TEL-AVIV : NOUS VOULONS LA PAIX ET L’INDEPENDANCE DE LA PALESTINE …..

Et si on organisait sur la place de l’Hôtel de ville de Paris un grand rassemblement des progressistes palestiniens et israéliens avec le peuple de Paris ?

Il est temps de redonner un contenu de paix en Palestine où un peuple est enfermé dans une prison entouré de barbelés et ses enfant sont pourchassés et abattus par des bombes conduites par des drônes israéliens pour tuer.

Des gens sont morts, des enfants à l’aube de leur vie ont été exécutés par ces bombes lancés par des assassins.

On ne peut pas célébrer Tel-Aviv sans célébrer Ramallah et Gaza, et surtout le célébrer par la paix et l’existence du peuple palestinien reconnu et ayant sa terre.

Où sont les cris d’indignation que nous entendions quand un mur a été établi à Berlin ?

Et ne comptons pas sur Bernard Henri Lévy, dit BHL, celui qui a mis à feu et à sang partout où il a passé des pays où règne aujourd’hui l’obscurantisme le plus absolu et aussi le fascisme comme en Ukraine et en Lybie où il n’y plus d’état depuis que Sarkozy et les émirats ont détruits ce pays comme ils détruisent actuellement la Syrie après l’Irak et que Hollande ne fait rien pour l'empêcher.

Oui, les murs et les barbelés doivent être détruits partout.

Alors, à Paris, célébrons la paix plutôt que les produits commerciaux venant d’Israël dont on sait les conditions d’exploitation et d’appropriation par des colons.

La Palestine doit être libre, les murs en béton ou culturels et religieux qui se construisent doivent être détruits, les peuples de cette région doivent se parler ; Ramallah et Tel-Aviv doivent être des villes symboles de cette libération et pourquoi pas de faire une fête de la paix en même temps à Paris, à Ramallah, à Jérusalem et à Tel-Aviv avec toutes les forces progressistes et faire en sorte qu’elles se donnent la main partout et en particulier à Paris qui doit redevenir le lieu où les peuples palestiniens et israéliens se rencontrent et créent les conditions de paix et se reconnaissent mutuellement.

Il faut pour cela que s’arrête les exactions contre la population palestinienne à Gaza et en Cisjordanie, il faut que les forces nuisibles à la paix soient mises à l’écart, il faut que notre pays soit celui qui porte la paix et la reconnaissance de l’Etat palestinien à coté de l’Etat israélien existant.

Allo Paris, ici Ramallah, ici Tel-Aviv …. la paix et la reconnaissance de l’Etat palestinien vont ensemble !

Oui, la mairie de Paris doit annuler cette plage israélienne du plus mauvais gout et la remplacer par une plage de la paix inscrivant la reconnaissance de l’Etat palestinien au coté de l’Etat Israélien.

Bernard LAMIRAND

commentaires
1 2 > >>