Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

15 VOEUX DU NOUVEL AN

Publié le 31 Décembre 2014 par aragon 43 dans politique

15 VOEUX DU NOUVEL AN

15 VŒUX DU NOUVEL AN

1) Une grosse augmentation de salaires

2) Une grosse augmentation de la retraite.

3)Le licenciement immédiat de Hollande et de son équipe

4) Une branlée aux élections de La Le Pen

5) L’exil de Sarkozy en Sibérie

6) L’arrivée du Front de gauche au pouvoir

7°) La nationalisation de toutes les banques françaises et étrangères sur le sol français

8) De grandes grèves dans toute l’Europe pour virer l’équipe de Bruxelles

9°) La dissolution du MEDEF et de son sponsor le Capital.

10) Une Sécurité sociale qui rembourse à 100 %

11) La réindustrialisation de la France.

12) La nationalisation de toutes les autoroutes et la fin du péage.

13)La fin de tous les contrats de travail précaires et la mise en place d’une sécurité sociale professionnelle comme le demande la CGT.

14) Imposer les revenus du capital à 100 %

15) La fin des licenciements et la création d’emploi publics nécessaires pour assurer la vitalité du pays.

CHACUNE ET CHACUN PEUT EN RAJOUTER CELA FAIT DU BIEN DE SE LE DIRE ET DE LE PROCLAMER

A VOS CLAVIERS OU A VOS STYLOS

BONNES FÊTES

Bernard Lamirand


commentaires

SANS DOMICILE FIXE

Publié le 30 Décembre 2014 par aragon 43 dans Actualités

SANS DOMICILE FIXE

Un jeune homme est mort de froid

A  Douai à la belle étoile au gel qui broie

Mauvaise étoile quand le froid transperce

Un jeune a quitté ce monde affreux qui nous disperse

 

Peut-on mourir à vingt ans  corps gelé

Au petit matin sans avoir trouvé la solidarité

Dans quel monde vivons nous sans amour

Quand ce monde fait l’oubliant et le sourd

 

Mort de froid quand milliards quelque uns amassent

Mort de froid quand capital profits ressassent

Mort de froid quand des murs s’élèvent partout

Mort de froid quand bête immonde chassent SDF à bout

 

Alors changeons ce monde et cette austérité assassine

Réinventons la solidarité face à cette société mesquine

Aidons ces hommes et ces femmes à vivre humain

Et sortons les de ce monde ingrat et vain

 

Un jeune est mort et d’autres aussi

Pendant ce temps capital festoie aujourd’hui

Que la lutte s’engage contre capital et prenne le dessus

Pour changer l’homme malheureux de ce vieux pardessus   

 

Bernard LAMIRAND

commentaires

LES VOEUX DU PRESIDENT

Publié le 29 Décembre 2014 par aragon 43 dans humour

ET PROFITS POUR LES RICHES
ET PROFITS POUR LES RICHES

LES VŒUX DU PRESIDENT

Chers citoyens et citoyennes, je vous adresse mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2015, et qui, je l’espère, verra notre pays retrouver toute sa force et sa vitalité en profit pour le monde de la finance.

Chaque année, depuis mon élection, et la charge que vous m’avez donnée, je réitère ce message mais évidemment en toute escobarderie.

Je vais refaire la même chose en 2015.

D’abord, je souhaite mes vœux les plus sincères à mon ami Gattaz, Président du Medef, vous savez, celui qui en demande toujours plus. Pierre est un complice auquel je voue un culte financier palpable pour toutes les entreprises du CAC 40 .

En effet, ce sont elles et leurs PDG milliardaires qui nous font vivre et de leur profit viendront plus tard ( on ne sait quand) les emplois tant désirés par nos populations auxquelles je procure une thérapie de choc pour rendre à César ce qui appartient à César et aux pauvres ce qui appartient aux pauvres.

J’adresse mes vœux les plus dévoués à tous les banquiers de la terre et particulièrement aux grandes banques américaines qui n’hésitent pas à frapper d’amendes ( non pas d’amandes) nos entreprises quand elles ne respectent pas la loi du marché.

Je tiens à nouveau à m’excuser auprès des financiers dont j’avais dit dans un meeting, où je m’étais emporté, que mon ennemi était la finance. Évidemment, j’en concevais pas un mot, et je les pris de croire à ma soumission aux règles qu’elles imposent pour retirer le maximum d’argent pour les actionnaires.

Je tiens aussi à féliciter les patrons français qui exportent leurs capitaux dans les paradis financiers afin de protéger les larcins légaux qu’ils commettent. On ne peut non plus en vouloir à notre nouveau président de la Commission Européenne, mon ami Junker, qui a fait de son pays le Luxembourg le refuge idéal de ceux qui ravissent les richesses nationales en Europe et dans le monde.

Je tiens aussi à dire combien j’apprécie la courbure et l’élasticité du secrétaire général de la CFDT qui est notre véritable courroie de transmission pour nos décisions en faveur du capital. Je lui ai fait avaler l’ANI et le pacte de responsabilité, si je ne le retenais pas il irait avec zèle frapper les revenus des salariés et des chômeurs que j’ai déjà réduit à la portion congrue.

Je ne dirai pas la même chose de la CGT et de FO qui me font C ….

Je tiens aussi à souligner que j’ai un premier ministre, véritable caméléon, capable de tenir un discours pour l’entreprise ( en fait pour les patrons et les actionnaires) et un différent auprès des ouvriers (dernièrement les mineurs de fonds à Liévin) où il a fait semblant de défendre les acquis sociaux.

Valls aurait très bien pu être le premier ministre de Sarkozy, s’il ne l’a pas fait, c’est pour sa carrière, car il a le don inné chez lui de voir où penche le fléau de la balance avant tout le monde et il a attendu mon arrivée pour se mouvoir pour l’entreprise qu’il aime. C’est un opportuniste de choix et il est idéalement à ce poste de premier ministre pour faire trinquer les travailleurs et les patrons s'en sont entichés au point qu’ils se l’arrachent.

En cette année 2015, je souhaite les vœux aux entrepreneurs petits et grands sachant tirer le maximum de la plus value créée par les travailleurs et je désire que le monde du travail soit obéissant aux ordres donnés par leurs dirigeants qui font de leur mieux pour assurer le devenir de leurs portes feuille d’actions.

Si j’avais donc des vœux à souhaiter aux travailleurs et aux retraités, c’est d’obéir, de considérer qu’il faut faire des sacrifices et acceptait d’allonger le temps de travail et l’âge de la retraite, admettre des emplois de « merde » et le travail du dimanche, attendre les quelques heures jetées en pâture pour travailler mais surtout ne pas rechigner à la besogne, y compris de souffrir de travailler gratuitement.

Un travailler résigné est un travailleur utile pour le profit me disait hier mon bon ministre Macron qui me conseille et écrit des discours enflammés en l’honneur du capital et des patrons.

J’ai cependant à vous dire qu’en ce début 2015, qui va commencer jeudi, que j’ai des craintes de conflits avec ce monde du travail que je voudrais discipliné à la loi du marché. Il semble qu’ils veulent voter contre moi aux élections départementales et régionales et voter pour le Front de gauche et en particulier pour le Parti communiste : quelle horreur !

Je crains aussi la montée des idées progressistes dans des milieux où notre idéologie bourgeoise apprise dans les grandes écoles de la République avait mis au pas ceux qui s’alliaient avec les marxistes ; une peste que je pensais éliminée de la surface de la terre. Je vois aussi que la papauté qui nous servait jusqu’à peu et notamment avec un pape polonais réactionnaire, bouge actuellement et particulièrement avec le dénommé François du Vatican qui ferait mieux de rester dans son bénitier plutôt que de défendre les pauvres que je dépouille actuellement avec mon amie Merkel.

Enfin, je veux dire aux français qu’il ne faut pas qu’il fasse confiance au revenant Sarkozy, je compte faire mieux que lui et je suis entrain de le prouver ; et je fais le vœu que si vous me confiez le pouvoir pour un autre mandat, vous verrez comment vous les actionnaires ,que je chéris particulièrement, vous vous porterez mieux encore avec des comptes en banque bien remplis.

Enfin, je fais le vœu qu’en cette année 2015, les travailleurs resteront tranquilles pendant que je leur administrerai une cure d’austérité qui commencera par l’augmentation de tous les tarifs concernant les besoins cruciaux et notamment en matière postal, transports, d’énergie, de péages, de loyers etc.

Oui, il faut prendre l’argent là où il est mais pas comme comme l'indiquait Georges Marchais. Il faut la prendre dans les poches des travailleurs et soignait celles des riches auxquelles moi, Macron et Valls, nous nous emploierons à les remplir dûment durant toute l’année 2015.

Qu’il en soit ainsi…

Donc bons vœux à mes amis patronaux et au boulot pour les autres, quand il y en a !

François émérite représentant de la finance bien-aimée

commentaires

ANGOULEME LA HONTE OU L'AMOUR

Publié le 26 Décembre 2014 par aragon 43 dans Actualités

ANGOULEME LA HONTE OU L'AMOUR

ANGOULÊME LA HAINE: NON IL Y A UN AUTRE ANGOULÊME

Comme la chanson de Brassens : " Les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics, bancs publics, bancs publics, en se disant des je t’aime pathétiques ont des petites gueules bien sympathiques".

Que ce serait beau une bande dessinée en banderoles relatant l’amour plutôt que la haine !

Ce n’est pas le cas à Angoulême où une mairie de droite a installé ses pénates et compte chasser les gueux qui gênent en cette fin d’année leurs ablutions festives.

Ces enfoirés n’en sont plus au temps où les pauvres, devant les églises, à la sortie de la messe, recevaient une pièce de la part de ceux et celles qui avaient beaucoup à se faire pardonner.

Leur morgue à Angoulême a atteint des sommets de bêtises et d’insignifiance.

Quelle tristesse de voir ainsi d’infâmes individus décidaient d’interdire les bancs publics à une population devenue sans domicile fixe et en plus le jour de Noël.

Ils ne veulent pas ces « honnêtes gens », d’Angoulême, que les pauvres d’aujourd’hui puissent boire un coup de rouge sur le seul endroit où ils peuvent encore déposer leur sac.

Et pourtant, ces gavés, leurs mauvais coups faits, le grillage mis, puis mines réjouis, se sont allés paternoter à l’église et regarder Jésus dans la pauvre crèche où il aurait vu le jour.

Ils ont chanté à gorges déployées : « il est né le divin enfant joué aux bois résonné musette, chantons tous son événement » et ils ont reçus l’hostie du pardon mais à peine sorti de l’église leur visage s’est renfermé et ils sont redevenus des fauves toujours prêts à démolir ce prochain qu’ils ne veulent plus voir hanter les bancs publics où seuls les pigeons ont droit de se poser.

Et pourtant dans cette ville, il y a de braves gens qui ont écrit leur honte de voir ainsi leur ville vouée à cette honteuse ignominie envers ceux qui souffrent le plus de cette société qui devient de plus en plus inégalitaire et qui rejette ceux et celles qui ne peuvent plus suivre et sont largués.

Une ville que nous aimons pourtant, celle où se tient chaque année l’un des plus grands festivals de la bande dessinée. Une ville qui risque d’être entachée par cette haine de la mairie UMP et de quelques commerçants avides.

La lepénisation des esprits les as surement envahie.

Alors, profitons de ce festival pour rectifier les choses, non pas en le boycottant mais en faisant en sorte que tous les bancs publics de la ville soient décorés de bandes dessinées représentant ces gens qui souffrent et n’ont plus de toit.

Pourquoi pas un concours de bandes dessinées où serait présentées des histoires où les hommes font preuve d’hospitalité envers ceux et celles victimes du système capitaliste.

Que toutes et tous écrivent, dessinent, peignent et disent ce qu’ils pensent de ces enfoirés d’Angoulême.

Bernard LAMIRAND

commentaires

CHOMAGE : CA SUFFIT, HALTE LA ......

Publié le 24 Décembre 2014 par aragon 43 dans syndicalisme

CHOMAGE : CA SUFFIT, HALTE LA ......

LE CADEAU DE NOEL DE HOLLANDE, VALLS ET GATTAZ : QUE DU CHOMAGE ET DE LA PRECARITE POUR LE MONDE DU TRAVAIL

Les deux compères viennent de faire aux travailleurs un cadeau de Noël qui marque leur appétence pour le profit et la finance.

Un cadeau explosif : encore plus de chômage….

Valls l’adorateur de l’entreprise capitaliste est aux manettes pour que le patronat économise davantage sur le prix de la force de travail et que les emplois et salaires soient limités au strict minimum et tant pis si les conditions de travail et la précarité se développent.

  • Ainsi le chômage vient à nouveau de progresser de 0,8 % et se situe à des niveaux jamais atteints dans notre pays. Au total, 3,48 millions de Français sont concernés, selon le ministère du travail. L'augmentation atteint 5,8 % sur l'année.
  • En comptant les chômeurs ayant eu une activité réduite au cours du mois (catégories A, B et C), ce sont 5 478 600 personnes qui sont inscrites à Pôle emploi (avec les DOM). Ce nombre augmente de 0,4 % en novembre, et de 6 % sur un an.
  • Par tranches d'âge, la plus forte hausse de novembre dans la catégorie A a été enregistrée chez les seniors (+ 1 %), devant les 25-49 ans (+ 0,8 %) et les moins de 25 ans (+ 0,5 %).


HONTE AUX SOCIALISTES LIBERAUX, AUX SARKOSISTES QUI ONT DEMOLI A CE POINT L’EMPLOI ET LES SALAIRES POUR LES PROFITS DE QUELQUES-UNS , HONTE A LA LEPEN QUI DEFEND DEPUIS TOUJOURS CE SYSTEME.

Ainsi, Les jeunes sont à la recherche d’un emploi qui leur échappe de plus en plus et les plus anciens, les seniors, ceux que les gouvernements successifs de droite et socialistes ont repoussé l’âge de la retraite à 62 ans, avant d’autres mesures pour de nouveaux reculs jusqu’à 64 ans et plus comme le préconise la Cour des comptes, deviennent des chômeurs sans espoir de retrouver un travail.

Les chiffres indiquent ce que nous avions pressenti depuis longtemps, les seniors ET LES PLUS DE 60 ANS passent de l’emploi au chômage total et cela contrairement à qui été avancé qu’il fallait travailler plus longtemps pour sauver l’emploi.

Et nous avons ainsi toute la cohorte des experts libéraux qui, à nouveau, se déchainent pour exiger que les anciens travaillent encore plus longtemps, voir jusque 67 ans, que le temps de travail soit allongé et dépassent les 35 heures et bien plus puisque l’idée fallacieuse avancée consiste à dire qu’il faut travailler et faire des heures pour que la croissance reparte.

Bande de fourbes….

Allongement de l’âge de la retraite, mise en place de contrat de travail limité à quelques heures par semaine ou par mois, contrat à durée indéterminée mais ajusté à des possibilités de travail disponible, heures supplémentaires sans limite, voilà ce que le libéralisme promet en ce moment.

C’est cette politique là qui nous entraine dans le pire marasme économique et sociale.

Alors, n’est-il pas temps de dire : stop Hollande, Valls, Gattaz et le Macron au service des banques.

Le chômage est une tare du système capitaliste mais il est en même temps l’outil du capital pour abaisser le prix de la force de travail au minimum et jouer ainsi avec une armée de réserve pour encore faire pression davantage sur le travail salariés et le réduire à sa plus simple expression pour le profit.

Les travailleurs coutent trop cher disent-ils et les « charges sociales » sont prohibitives pour l’embauche, et ces Messieurs, bien dans leur costume trois pièces, pendant ce temps, se payent des rémunérations défiant toute logique salariale si on peut encore parler de logique quand ces gens là palpent des millions d’euros par an comme Macron et se permettent de faire la leçon aux chômeurs concernant leur degré de recherche d’emploi.

Comment ce zigue de Macron peut dire que le cout du travail doit être abaissé alors qu’il a reçu en tant que banquier des rémunérations exorbitantes. Comment ce type peut avoir le culot d’affirmer péremptoirement qu’il faut accepter des sacrifices, sinon qu’il est bien au service des forces de l’argent-roi.

Egalement une pléade de Lobbys, d’experts de tous ordres, de politiques aux ordres du fric, ayant les rognons biens couverts, font aussi la leçon au monde du travail pour qu’il accepte de se serrer davantage la ceinture et de revenir à des emplois et des salaires dignes des temps anciens.

Ce sont des « parasites » de la société et il est temps de leur dire : cela suffit et vos leçons d’économie chaque jour dans les médias, nous n’en voulons plus, disparaissez de nos écrans et de nos stations de radio.

Alors il est temps aussi que le monde du travail se réveillent et s’unisse et ne se laisse plus manger la laine sur le dos.

Partout exigeons que les richesses produites se transforment en salaires, en emploi, en retraite à 60 ans et avec une sécurité sociale professionnelle comme le propose la CGT.

L’an 2015 arrive à grands pas, faisons de cette année, un grand moment de lutte car il est temps que le monde du travail met un grand coup de pied dans cette fourmilière vénéneuse qui règne dans les structures de l’Etat au plus haut niveau et dans ces entreprises du CAC 40 qui prélève à tour de bras les richesses créées qui ne leur appartiennent pas .

Alors partout déposons les cahiers de revendications .

Bernard LAMIRAND syndicaliste CGT

commentaires

REVEILLON A L'ELYSEE

Publié le 24 Décembre 2014 par aragon 43 dans humour

REVEILLON A  L'ELYSEE

MENU DE NOEL A L’ÉLYSÉE AVEC LES PATRONS du CAC 40

ENTRÉES

Foie grassouillet à la mode Gattaz

Terrine antisociale des trois Marmitons Macron Sapin et Valls

Soupe anti populaire à base d’actions frelatées dans les paradis

PLAT PRINCIPAL AU CHOIX

Amour de Patrons en papillotes bio du MEDEF

Filet mignon cuisson Macron du dimanche

Rôti d’autruche à la Hollandaise farcie de marrons patronaux

Petit feuilleté choisi dans les pages disparues du code du travail

FROMAGES

Assortiment de tous les fromages des PDG du CAC 40

DESSERTS

Bûche de noël chocolatée à la mode Assurance privée KESSLER

Soupe au lait anti coco et truffes anti SMIC

CHAMPAGNE

Un Mouette et Macron millésime verrue patronale 2015

CAFÉ

Nectar du Qatar agrémentée des morts pour construire les stades de la FIFA

Avec les félicitations du chef Hollande pur produit de la finance.

Tout cela sur un air de Vallsmusette libérale

commentaires

GEROGES MARCHAIS ET JACQUES CHANCEL

Publié le 24 Décembre 2014 par aragon 43 dans communisme

commentaires

LE PARVIS GEORGES MARCHAIS DEPLAIT AU MAIRE DE VILLEJUIF

Publié le 22 Décembre 2014 par aragon 43

LE PARVIS GEORGES MARCHAIS DEPLAIT AU MAIRE DE VILLEJUIF

GEORGES MARCHAIS GENE LE MAIRE VILLEJUIF

Une stèle porte son nom à Villejuif, ville où il a été le député pendant de nombreux mandats à l’Assemblée nationale.

Son nom serait remplacé par celui du professeur Mathé, un grand cancérologue, gaulliste, qui était l’ami de Georges Marchais.

Le maire de Villejuif vient de montrer son vrai visage : celui l’intolérance et de l’anticommunisme.

Le gaullisme est tombé bien bas avec ce genre de personnage.

Les habitants de Villejuif et de la circonscription savent qu’elle a été le rôle de Georges Marchais pour développer en particulier les services publics et notamment ceux de la santé dans cette ville et dans le département.

Dans de nombreuses villes, des personnages ayant joué un grand rôle au service de la nation, tant en matière politique, syndicale, culturelle ou sportive, ont leur nom inscrit dans nos rues, places, gymnastes ou maisons de la culture ainsi que les collèges et lycées.

Qu’ils soient de droite où de gauche ou des citoyens ayant marqué l’histoire de leur ville, ils font partie de l’histoire et l’hommage qui leur a été rendu montre la reconnaissance de la population.

Georges Marchais, comme d’autres personnages, qu’ils soient de droite comme de gauche ont droit au respect et font partie de patrimoine historique et à qui viendrait à l’idée de retirer le nom de Georges Marchais du dictionnaire Larousse et plus largement de notre histoire nationale par anticommunisme où je ne sais quoi.

Vont-ils, demain, détruire ces noms que l’on connait par leur plaque dans nos rues sous prétexte qu’ils ne plaisent pas aux nouveaux arrivants dans les municipalités ?

Va-t-on entrer dans une chasse aux sorcières en débaptisant à tour de bras ces personnages qui ont marqué leur ville et la nation ?

Va-t-on, dans cette période où les haines sont attisées, vers des autodafés et des effacements pour marquer notamment l’anticommunisme ? Georges Marchais a été un élu de la nation, il a droit à la considération et au respect.

Finalement, ce maire, de petite encablure, un hurluberlu qui veut simplement faire disparaitre ce qui le gêne le plus, la présence dans cette ville de l’idée communiste, qui remonte en ce moment, et qui vient en contradiction affronter le capital tout puissant.

Il peut retirer la stèle, rien n’empêchera les habitants de Villejuif de se dire que là est le lieu de respect et de reconnaissance envers Georges Marchais.

Bernard LAMIRAND

commentaires

CARSAT : SCANDALE

Publié le 21 Décembre 2014 par aragon 43 dans syndicalisme

CARSAT : SCANDALE

Déclaration de l’UCR-CGT

SCANDALE A LA CARSAT NORD/PAS-DE-CALAIS, PICARDIE,

LANGUEDOC-ROUSSILLON SUR LE PAIEMENT DES RETRAITES

AVEC PLUSIEURS MOIS DE RETARD !

De nombreux retraités attendent de recevoir leur pension !

Les économies budgétaires décidées par le gouvernement, au nom de la réduction des déficits publics, conduisent à un véritable scandale, tant sur le traitement en retard de dizaines de milliers de dossiers pour l’ouverture de droits, que pour le paiement des pensions de milliers de retraités qui se retrouvent sans ressources.

Cette situation n’est malheureusement pas nouvelle, nous la connaissons depuis juin 2013. Cela avait conduit l’ensemble des organisations syndicales à alerter la direction sur la dégradation des conditions de travail, les surcharges de travail et le manque d’effectifs se traduisant par un retard important des dossiers.

Stock de dossiers élevé, des accueils de plus en plus souvent fermés, une explosion du nombre d’appels à la plateforme téléphonique qui ne répond quasiment plus, des départs non remplacés. Ce sont aussi des fermetures d’agences et points d’accueils programmées dans l’objectif de les passer de 193 à 60.

La direction ne méconnaît pas la situation faite aux personnels, aux retraités. Et pourtant elle continue à aggraver la dégradation avec l’objectif de poursuivre dans les économies budgétaires selon l’expression même de la direction des CARSAT Nord/Pas-de-Calais, Picardie, Languedoc-Roussillon qui met en avant la convention d’objectifs de gestion imposant une baisse de 15% des fonds de gestion au nom de la rentabilité financière.

Cette politique conduit, à ce jour, de plus en plus d’assurés sociaux qui voient leurs dossiers retraite prendre du retard et pour de nombreux retraités qui attendent toujours le versement de leur pension.

Nombreux sont les retraités en colère. Une colère qui s’exprime de plus en plus fortement.

Scandale !! C’est également le cas dans d’autres départements.

Montreuil, le 18 décembre 2014

commentaires

CSI : DECLARATION CONTRE LE TRAVAIL FORCE ET ACTIUON SUR LE CLIMAT

Publié le 19 Décembre 2014 par aragon 43 dans syndicalisme

CSI : DECLARATION CONTRE LE TRAVAIL FORCE ET ACTIUON SUR LE CLIMAT

CONFEDERATION SYNDICALE INTERNATIONALE

CSI en ligne

082/181214

Chaînes de production, travail forcé et action sur le climat au sommet de l’Agenda CSI 2015

Bruxelles, 19 décembre 2014 (CSI En Ligne) : La lutte contre l’exploitation dans les chaînes d’approvisionnement mondiales, la campagne contre l’esclavage moderne et l’action pour la transformation industrielle et la réduction des émissions de carbone seront les « fers de lance » de l’action de la CSI en 2015, comme convenu à l’occasion de la réunion annuelle du Conseil général de la CSI qui s’est clôturée ce 18 décembre à Bruxelles.

« Notre programme de travail pour la nouvelle année est ambitieux et s’inscrit dans la continuité de notre agenda Renforcer le pouvoir des travailleurs que nous avons exposé lors de notre Congrès à Berlin, en mai dernier », a déclaré la secrétaire générale de la CSI, Sharan Burrow. « L’ampleur de l’exploitation dans les chaînes d’approvisionnement mondiales, l’acceptation de l’esclavage moderne dans l’économie mondiale et l'échec systématique des gouvernements et d’une grande partie de l’industrie à faire face à la réalité du changement climatique destructif figureront au cœur d’un agenda ambitieux de la CSI pour l’année à venir. En collaboration avec nos affiliés nationaux, nos structures régionales, nos partenaires des fédérations syndicales internationales et en alliance avec d’autres, nous allons tenir les gouvernements et les employeurs responsables des violations des droits des travailleurs à chaque fois qu’elles surviendront et partout où elles surviendront. Les défis sont de taille et nous sommes prêts à les surmonter en tant que mouvement syndical internationale uni et déterminé. »

Une Résolution a été adoptée en défense du droit de grève que les employeurs tentent à présent de torpiller à l’OIT et qui inclut un engagement pour une action mondiale, le 18 février, de même que des stratégies visant à intensifier l’action en défense des droits des travailleurs, plus particulièrement dans une liste de « pays à risque » ciblés. Une Résolution de la CSI concernant les Risques mondiaux http://www.ituc-csi.org/14eme-conseil-general-resolution?lang=fr attire l’attention sur la contraction de l’espace démocratique et la résurgence des sentiments nationalistes et extrémistes, préparant le terrain pour une action plus large autour des zones de conflit, des attaques contre la démocratie et de la lutte contre la xénophobie et le populisme politique. La défense des droits des travailleurs migrants a figuré au premier plan des délibérations du Conseil, à l’heure où le monde s’affronte à la pire crise de réfugiés des 70 dernières années. La CSI a adopté une Déclaration pour son affilié pakistanais PWF http://www.ituc-csi.org/14th-general-council-statement-of?lang=en où elle condamne l’attentat terroriste sanglant perpétré dans une école de Peshawar, qui a fait 150 morts.

Les débats du Conseil général sur la dégradation du climat économique mondial, où un accent particulier a été mis sur la nécessité pour les gouvernements et institutions internationales de mettre fin aux politiques d’austérité destructives et de lutter contre le chômage et l’inégalité, ont débouché sur un programme de plaidoyer et de campagne clair en faveur de la justice sociale et économique pour l’année à venir. Ceci est aussi reflété dans les engagements pris par la CSI pour orienter le programme de développement de l’ONU pour l’après-2015.

Des plans ont été adoptés pour accélérer et approfondir les activités de l’Académie d’organisation de la CSI suite à la participation de 350 formateurs en 2014.

Le Conseil a aussi salué l’adoption par le Comité international olympique de critères relatifs aux normes du travail pour les villes candidates aux Jeux olympiques ; des discussions entre le CIO, la CSI et les Fédérations syndicales internationales (FSI) portant sur la mise en œuvre sont prévues début 2015.

« Cette démarche encourageante du CIO est en net contraste avec le refus de la FIFA de prendre des dispositions effectives contre le recours à l’esclavage moderne dans la construction de l’infrastructure de la Coupe du monde de Qatar 2022 et la décision consternante de la Fédération internationale des associations d’athlétisme (IAAF) d’organiser les championnats d’athlétisme de 2017 au Qatar après obtention d’une enveloppe d’incitation de 30 millions d’euros de la monarchie du Golfe », a déclaré Sharan Burrow. Les organisations syndicales nationales et les FSI ont fait le point sur leurs campagnes nationales et sectorielles pour l’abolition du système de visa par parrainage ou kafala, au Qatar, le pays le plus riche du monde, ainsi que dans d’autres pays du Golfe.

Le Conseil général composé de 88 membres et englobant en son sein les dirigeants syndicaux de plus de 70 pays est, après les Congrès quadriennaux, le principal organe de prise de décision de la CSI, organisation forte de 176 millions de membres.

Neuf nouvelles organisations affiliées ont été accueillies au sein de la CSI : CGTA Algérie, CEDOCUT Équateur, LLC Lesotho, CITU et CTSP Maurice, UFTUM Monténégro, CONUSI Panama, KMU Philippines et FESTU Somalie. En outre, le statut d’organisation associée de la CSI a été accordé à l’Association slovène des syndicats libres (ZSSS).

« Nous nous réjouissons de pouvoir accueillir ces nouvelles organisations au nombre des affiliés de la CSI, pour renforcer leur position au niveau de leurs pays respectifs et leur permettre de participer pleinement aux prises de décisions et aux actions du mouvement syndical international », a dit Sharan Burrow.

La CSI représente 176 millions de travailleurs/euses à travers 324 organisations affiliées nationales dans 161 pays et territoires.

Suivez-nous sur le web : http://www.ituc-csi.org et http://www.youtube.com/ITUCCSI.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter le Service Presse de la CSI au : +32 2 224 02 04 ou +32 476 621 018.

---

You are currently subscribed to csi-enligne as: bernard.lamirand@free.fr.

To unsubscribe click here: http://forum.ituc-csi.org/u?id=571.c9892a989183de32e976c6f04e700201&n=T&l=csi-enligne&o=114604

or send a blank email to leave-114604-571.c9892a989183de32e976c6f04e700201@forum.ituc-csi.org

commentaires
1 2 > >>