Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

4 DECEMBRE VOTEZ CGT UN VOTE CONTRE L'AUSTERITE ET POUR LES SALAIRES ET L'EMPLOI

Publié le 30 Novembre 2014 par aragon 43

Cela s'adresse à tous les fonctionnaires, qu'ils soient de la fonction publique d'Etat, des territoires, hospitaliers.

C'est un appel aussi à ceux et celles qui ont des amis, des parents fonctionnaires de les appeller à voter.

4 DECEMBRE VOTEZ CGT UN VOTE CONTRE L'AUSTERITE ET POUR LES SALAIRES ET L'EMPLOI
commentaires

CGT : EXPRESSION DIRECTE SUR FR3 DIMANCHE A 11H30

Publié le 29 Novembre 2014 par aragon 43 dans syndicalisme

CGT : EXPRESSION DIRECTE SUR FR3 DIMANCHE A 11H30

Dimanche 30 novembre

Emission d’expression directe pour gagner le vote CGT

France 3 diffusera dimanche 30 novembre à 11h30 une émission d’Expression directe de cinq minutes, produite par la CGT. Ce petit film débute par une animation qui montre les différents usages du service public au cours de la journée d’une maman, Lucy. Il se poursuit avec les témoignages d’une douanière, d’un professeur des écoles, d’une assistante sociale et d’une aide-soignante qui nous parlent de leur fierté d’être au service du public, mais surtout des moyens qui leur font défaut pour accomplir leurs missions.

Il se conclue sous forme d’une animation par un appel à voter et à faire voter CGT le 4 décembre.
Ce film sera en ligne sur notre site dès sa diffusion sur France 3.

Vous êtes invités à le faire circuler sur la toile, par mail, Facebook et autres réseaux sociaux dans la dernière ligne droite de cette campagne.

Par ailleurs, l’espace communication confédérale a mis en ligne les dernières productions audiovisuelles pour aider à la campagne de terrain menée par les organisations de la CGT.

Inspecteurs du travail, au service des travailleurs : Leurs raisons de voter CGT le 4 décembre
Marie, Ian, Anthony sont inspecteurs et inspectrice du travail. Militants CGT, ils sont engagés depuis des mois dans la lutte contre la réforme de leur administration qui conduit, selon eux, à une amputation de leurs moyens d’action, à une déligitimation de leurs interventions. La réforme qu’ils combattent porte atteinte à un service indispensable aux salariés quant au respect de leurs droits, de leur santé et de leur sécurité au travail. Théoriquement garantie par les conventions internationales de l’OIT, leur indépendance d’action est une épine dans le pied du patronat qui veut plus que jamais être seul maître chez lui.

Expression directe de la CGT sur France Inter
Dans cette émission diffusée sur France Inter samedi 15 novembre, trois agents publics, un professeur des écoles, une douanière, une assistante sociale, témoignent de la difficulté qu’ils ressentent, faute de moyens à assumer leurs tâches au service du public.
Patrick Varéla, conseiller CGT et membre du collectif chargé de l’animation de la campagne CGT pour les élections professionnelles du 4 décembre dessine les enjeux de ce scrutin pour, notamment, faire avancer les revendications de moyens humains affectés aux missions utiles pour les citoyens.

Vous trouvez ça normal ? Fonction publique hospitalière
Cette série de 6 vidéos traite avec humour et ironie les difficultés au travail telles que la déshumanisation, le manque de moyens au service des patients, le management financier. Chacun des agents de l’hôpital public peut se retrouver dans ces sketches drôles et kafkaïens joués notamment par des militants de la CGT.

commentaires

L'HUMANITE : LEJOURNAL DU MONDE DU TRAVAIL

Publié le 25 Novembre 2014 par aragon 43 dans Actualités

L'HUMANITE : LEJOURNAL DU MONDE DU TRAVAIL

ALORS DONNONS LUI LES MOYENS DE CONTINUER ET SOUSCRIVONS

commentaires

LES FOURBERIES DE MACRON ET COMPAGNIE

Publié le 24 Novembre 2014 par aragon 43 dans syndicalisme

Un texte de mon camarade Denis,ancien responsable CGT des droits et libertés syndicales et ancien inspecteur du travail et je publie sa contribution sous l'appellation de "billet dur ".

BILLET DUR DU PÈRE DENIS

MACRON:MISSION REMPLIE, ADMIS À PANTOUFLER AU MEDEF

Notre jeune loup Emmanuel Macron, met les bouchées doubles depuis quelques jours, il ne serait pas surprenant qu’il ait déjà un point de chute lucratif du côté du MEDEF.

À trente sept ans, formé chez les Jésuites de la 6ème à la 1ère, passé par Science Po et par l’ENA, Inspecteur de Finances, adoubé par Attali dont-il a été le rapporteur dans la commission initiée par Sarkosy pour libérer la croissance, nul doute qu’il s’imagine un avenir radieux.

Dans son projet de Loi fourre tout, il a décidé et ce n’est pas le premier de s’attaquer à l’institution prud’homale, dans un premier temps, il proroge le mandat actuel des conseillers de 2 ans pour ne pas organiser d’élections, dans un deuxième, il fait voter le 20 Novembre par une majorité de députés socialistes et UDI, dans le cadre d’une procédure d’urgence la suppression de l’élection des conseillers au suffrage direct pour en revenir à la désignation par les organisations syndicales et patronales, renvoyant à des ordonnances la définition des modalités.

Ce n’est pas le premier à vouloir renvoyer pour l’essentiel à des juges professionnels avec pour donner le change l’instauration d’une sorte d’échevinage. Au cours de la vingtaine d’année où j’ai été membre du Conseil supérieur de la Prud’homie, j’en ai entendu de toutes les couleurs! Le rapport de Martin Kirsch conseiller à la Cour de cassation il y a 27 ans sous le gouvernement Chirac pose les bases de ce que le gouvernement nous concocte.

Pour mémoire, il faut redire que le choix de l’élection avait été fait, non sans un débat approfondi en 1793 et régulièrement remis en cause depuis.

En 1991, Pierre Estoup qui vient de refaire parler de lui, affirmait dans « La gazette du Palais » qu’en confiant à des hommes issus de l’élection qui n’y étaient pas préparés, la mission de régler les différends du travail, et en refusant l’introduction de l’échevinage, le législateur a considéré en définitive que la fonction de juge prud’homme ne présuppose aucune qualité, compétence ou connaissance spécifique. C’était rabaisser le rôle du magistrat à une vague fonction d’écoutant ou d’arbitre et dévaluer l’institution judiciaire dont la crédibilité se mesure à la compétence de ses magistrats. On affirme ainsi que les insuffisances dans la rédaction des jugements seraient la cause du grand nombre d’appels, alors que les appels des employeurs sont majoritairement destiné à gagner du temps dès lors que l'exécution provisoire sur la totalité n’a pas été prononcée. Il suffit de constater qu’il n’y a pas plus de réformes des jugements prudhommaux que des jugements des tribunaux d’Instance composés de magistrats.

Un mot encore sur les magistrats, leurs origines sociologique, leur formation, puisqu’on est dans la caricature des conseillers prud’hommes restons y pour les magistrats fils et filles de bourgeois et grands bourgeois, ce qui n’est pas une tare indélébile, mais quelle expérience ont-ils de la pauvreté, du travail dans le bâtiment quant il fait froid le matin, dans le bruit et la poussière d’un atelier etc ? Dans le même temps Macron compte sur les fourberies de S(c)apin qui a largement commencé la casse du droit du travail, la mise au pas de l’Inspection du travail, sa caporalisation, le dévoiement de ses missions, son collègue Rebsamen qui a ouvert prématurément la chasse d’une espèce protégée, les chômeurs.

Le CAC 40 est en hausse, les banques ont le vent en poupe

C’est ainsi que le capitalisme est grand

Père Denis

commentaires

FLORANGE : OU EST PASSE LA CAMIONNETTE ?

Publié le 24 Novembre 2014 par aragon 43 dans syndicalisme

FLORANGE : OU EST PASSE LA CAMIONNETTE ?

FLORANGE : MAIS OU EST DONC PASSE LA CAMIONNETTE ?

Peut-être qu’elle arrive avec Hollande comme passager qui vient ce lundi 24 novembre de Paris pour essayer de balayer les récriminations dû à sa traitrise quand il décida de ne pas respecter sa parole donnée devant les sidérurgistes de maintenir les hauts-fourneaux .

Une camionnette où le conducteur en 2012 n’était autre que le l’âne Martin, celui qui jurait que les hauts fourneaux seraient maintenus, foi de CFDT, comme il en fut d’autres exemples du temps du père Chérèque, celui qui abandonna la sidérurgie lorraine et Longwy en 1979 et en 1984 par un accord avec les maitres des forges.

En fait, les hauts fourneaux de l’usine de Florange étaient les derniers vestiges de la production de fonte en Lorraine et il fallait les supprimer pour respecter la parole donnée par l’ancien secrétaire général de la FGM CFDT Jacques Chérèque lors de l’acceptation du plan acier de 1979 par cette organisation et il disait : « Il faut retirer les hauts fourneaux de la tête des sidérurgistes lorrains. ».

Eh bien voilà, c’est fait. Les hauts fourneaux sont fermés définitivement et des milliers d’emplois ont été perdus directement et indirectement par cette fermeture dans les PME qui travaillaient pour Florange.

Hollande viendra cacher les dégâts en disant qu’il a permis à chacun des sidérurgistes un emploi de remplacement ou la préretraite. Quelle triste politique sociale et industrielle !

Il annoncera la création d’un petit pôle de recherches, une sorte de compensation qui n’en est pas une parce que déjà existe un centre de recherche sidérurgique tout près de là.

Alors montera t’il sur la camionnette avec son ami l’âne Martin, celui qui a tronqué la tenue de sidérurgiste pour un costume trois pièces au parlement européen ?

Le renoncement est donc consommé de la part de cet individu comme il l’avait était du temps de Jacques Chérèque dont les lorrains disaient qu’il avait été le sidérurgiste le mieux reconverti de la Lorraine par une place de Préfet octroyée par Chirac puis un poste de ministre de la mer octroyé par Mitterrand.

Alors la camionnette sur laquelle s’est juchée Hollande en 2012 pour défendre les hauts fourneaux de l’usine de Florange, où est -elle passée ? Aux dernières nouvelles, elle aurait fini comme tas de ferraille de récupération dans une aciérie électrique dans une des installations que possède Mittal dans un pays lointain où la main d’œuvre est surexploitée.

A bon entendeur salut…..

Bernard Lamirand ancien responsable CGT de la Sidérurgie

commentaires

JEAN ZIEGLER : RETOURNEZ LES FUSILS

Publié le 23 Novembre 2014 par aragon 43 dans politique

commentaires

REPRESENTATION DES SALARIES

Publié le 21 Novembre 2014 par aragon 43 dans syndicalisme

REPRESENTATION DES SALARIES

Négociation sur le Dialogue social

Isolé, le MEDEF doit changer sa copie

vendredi 21 novembre 2014 , par MLF

Cette 3ème séance de négociation a été marquée dès le départ par une opposition de la part de toutes les organisations syndicales de salariés, vis-à-vis du texte du MEDEF et par une défiance de l’UPA et de la CGPME.

Pour l’ensemble des organisations syndicales de salariés le texte présenté est encore plus négatif que le précédent.

Les articles 1 et 2 du texte étant déterminant pour la représentation des salariés, les organisations syndicales ont fait des propositions.

Pour la CGT, il est hors de question que la représentation des salariés soit facultative, de même que le regroupement des délégués du personnel avec le CE et le CHSCT n’est pas acceptable, tout comme la marginalisation des délégués syndicaux.

Nous avons réaffirmé notre volonté de parvenir à une représentation de tous les salariés à partir d’une entreprise de un salarié, à conforter et développer les droits et moyens des instances, notamment du CHSCT.

Le MEDEF doit revoir profondément sa copie. C’est le message qui lui a été adressé par l’ensemble des organisations syndicales.

Il est essentiel que la citoyenneté au travail progresse. L’intervention des salariés pour peser sur cette négociation est plus que nécessaire, la CGT fera tout pour la favoriser.

Montreuil, le 21 novembre 2014

Voir la vidéo du point de presse de la délégation CGT

commentaires

REPRESENTATION DES SALARIES

Publié le 21 Novembre 2014 par aragon 43 dans syndicalisme

REPRESENTATION DES SALARIES

Négociation sur le Dialogue social

Isolé, le MEDEF doit changer sa copie

vendredi 21 novembre 2014 , par MLF

Cette 3ème séance de négociation a été marquée dès le départ par une opposition de la part de toutes les organisations syndicales de salariés, vis-à-vis du texte du MEDEF et par une défiance de l’UPA et de la CGPME.

Pour l’ensemble des organisations syndicales de salariés le texte présenté est encore plus négatif que le précédent.

Les articles 1 et 2 du texte étant déterminant pour la représentation des salariés, les organisations syndicales ont fait des propositions.

Pour la CGT, il est hors de question que la représentation des salariés soit facultative, de même que le regroupement des délégués du personnel avec le CE et le CHSCT n’est pas acceptable, tout comme la marginalisation des délégués syndicaux.

Nous avons réaffirmé notre volonté de parvenir à une représentation de tous les salariés à partir d’une entreprise de un salarié, à conforter et développer les droits et moyens des instances, notamment du CHSCT.

Le MEDEF doit revoir profondément sa copie. C’est le message qui lui a été adressé par l’ensemble des organisations syndicales.

Il est essentiel que la citoyenneté au travail progresse. L’intervention des salariés pour peser sur cette négociation est plus que nécessaire, la CGT fera tout pour la favoriser.

Montreuil, le 21 novembre 2014

Voir la vidéo du point de presse de la délégation CGT

commentaires

SEUILS SOCIAUX ET REPRESENTATION DES SALARIES

Publié le 21 Novembre 2014 par aragon 43 dans syndicalisme

SEUILS SOCIAUX ET  REPRESENTATION DES SALARIES

Négociation sur le Dialogue social

Isolé, le MEDEF doit changer sa copie

vendredi 21 novembre 2014 , par MLF

Cette 3ème séance de négociation a été marquée dès le départ par une opposition de la part de toutes les organisations syndicales de salariés, vis-à-vis du texte du MEDEF et par une défiance de l’UPA et de la CGPME.

Pour l’ensemble des organisations syndicales de salariés le texte présenté est encore plus négatif que le précédent.

Les articles 1 et 2 du texte étant déterminant pour la représentation des salariés, les organisations syndicales ont fait des propositions.

Pour la CGT, il est hors de question que la représentation des salariés soit facultative, de même que le regroupement des délégués du personnel avec le CE et le CHSCT n’est pas acceptable, tout comme la marginalisation des délégués syndicaux.

Nous avons réaffirmé notre volonté de parvenir à une représentation de tous les salariés à partir d’une entreprise de un salarié, à conforter et développer les droits et moyens des instances, notamment du CHSCT.

Le MEDEF doit revoir profondément sa copie. C’est le message qui lui a été adressé par l’ensemble des organisations syndicales.

Il est essentiel que la citoyenneté au travail progresse. L’intervention des salariés pour peser sur cette négociation est plus que nécessaire, la CGT fera tout pour la favoriser.

Montreuil, le 21 novembre 2014

Voir la vidéo du point de presse de la délégation CGT

commentaires

SEUILS SOCIAUX ET REPRESENTATION DES SALARIES

Publié le 21 Novembre 2014 par aragon 43 dans syndicalisme

SEUILS SOCIAUX ET  REPRESENTATION DES SALARIES

Négociation sur le Dialogue social

Isolé, le MEDEF doit changer sa copie

vendredi 21 novembre 2014 , par MLF

Cette 3ème séance de négociation a été marquée dès le départ par une opposition de la part de toutes les organisations syndicales de salariés, vis-à-vis du texte du MEDEF et par une défiance de l’UPA et de la CGPME.

Pour l’ensemble des organisations syndicales de salariés le texte présenté est encore plus négatif que le précédent.

Les articles 1 et 2 du texte étant déterminant pour la représentation des salariés, les organisations syndicales ont fait des propositions.

Pour la CGT, il est hors de question que la représentation des salariés soit facultative, de même que le regroupement des délégués du personnel avec le CE et le CHSCT n’est pas acceptable, tout comme la marginalisation des délégués syndicaux.

Nous avons réaffirmé notre volonté de parvenir à une représentation de tous les salariés à partir d’une entreprise de un salarié, à conforter et développer les droits et moyens des instances, notamment du CHSCT.

Le MEDEF doit revoir profondément sa copie. C’est le message qui lui a été adressé par l’ensemble des organisations syndicales.

Il est essentiel que la citoyenneté au travail progresse. L’intervention des salariés pour peser sur cette négociation est plus que nécessaire, la CGT fera tout pour la favoriser.

Montreuil, le 21 novembre 2014

Voir la vidéo du point de presse de la délégation CGT

commentaires
1 2 3 > >>