Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié le 31 Mars 2012

Environnement - le 30 Mars 2012

Interdiction du pesticide Cruiser : "c'est maintenant ou jamais" clament les apiculteurs

Mots clés : environnement, pages planète,

Habitués de se "faire endormir" par le gouvernement, surtout en "période électorale", les apiculteurs de l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf) réclament vendredi une interdiction immédiate du Cruiser OSR, après les révélations scientifiques sur la dangerosité du pesticide pour les abeilles

"On est habitué à ce genre de réaction de dire on va faire un suivi pendant un mois, un an et ainsi encore endormir la vigilance des populations", a souligné le président du syndicat des apiculteurs Olivier Belval après l'annonce du ministère de l'Agriculture "d'envisager" d'interdire le pesticide Cruiser OSR, très utilisé dans le monde et nuisible aux abeilles. Se félicitant du "nouvel éclairage apporté par l'étude" sur le problème largement connu de la disparition des abeilles, Olivier Belval a demandé que le gouvernement passe immédiatement à l'interdiction de ce pesticide produit par le groupe suisse Syngenta qui contient du thiamétoxame. "Le ministre s'y était engagé, il a maintenant les éléments scientifiques en main et il ne reste plus qu'à prendre la décision d'annuler directement l'autorisation de mise sur le marché sans passer par une nouvelle évaluation", a-t-il ajouté

Le 13 juillet 2011, le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire s'était en effet engagé, dans une réponse à l'élue des Verts, Anny Poursinoff, devant l'Assemblée nationale, "à retirer immédiatement l'autorisation du Cruiser OSR" si l'incidence négative de son utilisation sur "la reproduction et les populations" des abeilles était prouvée. Le réseau France Nature Environnement (FNE), tout en restant prudent dans l'attente des résultats de l'évaluation, a vu "un message extrêmement positif" dans l'annonce jeudi soir du gouvernement. "Cela fait quatre ans qu'on alerte sur les dangers de cette substance pour les pollinisateurs", a rappelé Marie-Catherine Schulz-Vannaxay, chargée de mission agriculture pour FNE. "On savait que ces produits présentent un danger, mais on avait un manque d'évaluation pour ce qui se passe dans la réalité, lorsque les abeilles sont confrontées à ces substances dans les champs, là on a des éléments nouveaux", a-t-elle ajouté.

La revue américaine Science a publié jeudi deux études sur les molécules des pesticides Cruiser et Gaucho qui établissent leur effet nuisible sur les abeilles et les bourdons. Le ministère de l'Agriculture, dès la publication de ces études, a indiqué qu'il envisageait d'interdire le Cruiser OSR, attendant confirmation de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses).

 

  • À lire :

En 2010, le ministère de l'Agriculture renouvellait l'autorisation du Cruiser
Après le Gaucho, le Cruiser menace les abeilles
« Nous avons tous besoin des abeilles"
Les protecteurs des abeilles en croisade antiCruiser

Recevez chez vous nos 3 titres (Cliquez sur la photo)

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Repost0

Publié le 31 Mars 2012

Osmo.jpgLES TRIPATOUILLAGES SECURITAIRES DE SARKOZY ET CONSORTS

Nous y voilà.

Le mot d’ordre est bien huilée. Il a servi à toutes les élections présidentielles pour pérenniser cette bourgeoisie au pouvoir et cela depuis très longtemps et on pourrait remonter à l’époque des Cavaignac, des Thiers, des Napoléon : faire peur au peuple ou apparaitre comme le dernier recours, comme De Gaulle le fit si bien en prenant le pouvoir et en instaurant une république monarchique en 1958 à travers la guerre d’Algérie.

Et quelle est ce mot d’ordre ?

C’est la sécurité.

Qui ne souhaite pas la sécurité pour sa vie et celle de sa famille ou encore pour celle de la vie en société ?

Ce thème, s’il est exacerbé, ( et c’est le cas en ce moment) peut entrainer aux pires dérives et au bout à faire croire à chacun des êtres humains, comme une obsession, qu’il peut être demain la prochaine victime d’un fait mis délibérément en avant pour faire craindre.

Le faits quotidiens, ceux de la société dans laquelle nous vivons, de ce fumier capitaliste où c’est la règle du plus fort qui l’emporte, entrainent de facto chaque jour des actes plus ou moins graves  avec des faits comme la montée des banditismes qu’ils soient ceux autour de l’intolérance religieuse et de la cupidité ( sectes, courants religieux, cartels de drogue ou de la finance), avec des escrocs qui pullulent quand une société est en crise par un système économique de plus en plus injuste pour les travailleurs.

Mais comme vous le remarquerez, la seule invocation sécuritaire se place autour des petites crapules issues des miasmes de cette société.

Rien ou peu pour punir les grands brigands auxquels ce pouvoir a montré toute son affabilité et l’on pourrait énumérer toutes les affaires en cours qui ont bien du mal à déboucher vers la justice qui se trouve bloquer par l’appareil politique sarkozien.

L’affaire Bettencourt en est un exemple frappant.

L’affaire Karachi pareillement.

Ces affaires, en cours d’examens, trainent et on aimerait que Sarkozy prenne la parole dix fois par jour comme il l’a fait pour Toulouse pour nous informer dans les moindres détails sur les méfaits des profiteurs de cette cinquième république encrassée dans les affaires de fric.

Par contre, d’autres faits, issus d’un obscurantisme qui sert le système, n’oublions jamais la célèbre phrase de Marx - la religion est l’opium du peuple- permet au capital de jeter le change et de mettre un écran de fumée sur ses propres turpitudes que je viens de souligner précédemment.

C’est le cas de ces faits accomplis qui tombent toujours au moment d’élections où le pouvoir n’a plus rien à avancer de positif sur sa gestion et s’appuie alors sur les souilles distillées par son système pour organiser la peur de l’autre et stigmatiser des populations entières qui ne sont en rien responsables de ces faits.

J’ai lu ce matin, dans le journal «Le Parisien » les propos de ce ministre de l’intérieur Guéant et qui montre bien l’utilisation de faits pour plaquer le débat sur la peur de l’autre et enfermer les citoyens dans le faux débat de l’insécurité civile en période élctorale.

Jamais, dans ce papier, ce ministre chargé de notre sécurité n’envisage de désarmer la vraie insécurité, celle sociale où le système abandonne des millions de personnes de la seule sécurité qui devrait être avancée : celle d’avoir un travail et un bon salaire.

Jamais cet individu nous parlera de ceux qui soustraient chaque jour aux  travailleurs leur emploi comme ces grands groupes du CAC 40 qui se répartissent chaque année des dizaines de milliards de dividendes en cassant les salaires et les emplois ou encore en délocalisant les productions là où la main d’œuvre est payée à coup de lance -pierre.

J’ai donc lu ce que disait ce ministre dans le Parisien et je le cite à la question posée par le journaliste : En quoi le groupe Forsane Alizza, dont des membres ont été interpellés hier, représente-t-il une menace pour la sécurité ?
CLAUDE GUÉANT.
Ce groupe, qui a vu le jour à l’été 2010, a immédiatement laissé apparaître des motivations claires, celles d’instaurer un califat en France et de soumettre notre pays à la charia, la loi islamique.

Une telle déclaration vaut aveu d’utilisation électoraliste d’un fait.

pourquoi avoir attendu si longtemps avant de mettre ce groupe hors d’état de nuire ?

Chacun se rappellera qu’à chaque élection, ce pouvoir tire de son chapeau, des faits divers pour établir une sorte de vindicte populaire et en même temps empocher les votes de gens complètement horrifiés par de tels événements.

Ainsi, ce ministre, nous apprend que ce groupe existe depuis 2010, qu’il professe des attitudes antirépublicaines, qu’il menace d’installer un califat, qu’il est pour la charia et la loi islamique dans notre pays et on ne l’apprend qu’aujourd’hui ?

L’on peut se dire alors que ce mouvement a été gardé au chaud pour la période électorale et comme l’affaire de Toulouse, il sert les intérêts de cette bourgeoisie scélérate.

Je relisais dernièrement Marx et la lutte des classes en France et l’analyse et l’étude de cette bourgeoisie qui va s’installer au pouvoir et faire une deuxième puis une troisième république des industriels et des financiers et Marx nous montre tout ce monde retors qui va s’y employer notamment pour empêcher le prolétariat d’en faire la république sociale.

Trop c’est trop, et le maniement de l’insécurité pour faire peur trouve ses limites et le peuple est aujourd’hui en capacité de jeter ces détritus idéologiques que déversent la droite sarkozienne pour annoncer une vraie république : la Sociale.

Le vote Mélenchon annonce une grande bataille pour cette république là.

 

Bernard LAMIRAND

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #politique

Repost0

Publié le 30 Mars 2012

Rédigé par aragon 43

Repost0

Publié le 30 Mars 2012

Communiqué de l’Union Confédérale des Retraités CGT

 

 

Augmentation des pensions :

nous sommes très, très loin du compte !

 

 

L’augmentation des pensions de base annoncée pour le 1er avril 2012 est : + 2,1%. Après celle de 2,30% pour les retraites complémentaires, elle n’est pas de nature à corriger un bilan désastreux en matière de politique économique et sociale, de rémunérations et de retraite.

 

Elle ne changera en rien le quotidien de millions de retraités qui peinent à boucler leur fin de mois. Les titulaires de basses pensions resteront fragilisés et, parmi eux, une majorité de femmes qui, pour la plupart, s’enfonce dans la pauvreté.

 

Les diverses réformes sur les retraites engagées depuis 1993 ont conduit à une baisse généralisée de plus de 20% du niveau de vie de tous les retraités. La réforme de 2010 imposée par Nicolas Sarkozy, les hausses de prix en tout genre, la surtaxation des mutuelles, les dispositions gouvernementales et autres plans d’austérités adoptés au cours de ce quinquennat n’ont fait qu’amplifier la dégradation du pouvoir d’achat des pensions des retraités et futurs retraités.

 

L’insupportable est atteint et il est grand temps de changer de politique en mettant fin à cette spirale infernale qui constitue un facteur de paupérisation continue des retraités et qui pèse sur la consommation et donc sur l’emploi.

 

  • Parce que c’est vital pour vivre dignement leur retraite,
  • parce que l’argent existe pour satisfaire les revendications,
  • parce que, comme pour les salaires, c’est nécessaire pour sortir de la crise,

les retraités exigent, et dans l’urgence, un relèvement substantiel des pensions, des retraites complémentaires, et plus particulièrement pour les plus basses.

 

La CGT revendique :

  • Le minimum de retraite au niveau du SMIC et que celui-ci soit porté à 1 700 € brut par mois.
  • Le retour à l’indexation des pensions et retraites sur l’évolution du salaire moyen.
  • 300 € par mois pour tous au titre du rattrapage.
  • La pension de réversion à 75% de la retraite initiale.
  • Le retour de la revalorisation annuelle des pensions au 1er janvier.
  • Le rétablissement de la demi-part fiscale pour les veuves, veufs, divorcés, séparés.

 

Les retraités qui sont également appelés à participer à l’élection présidentielle ont l’occasion d’exprimer, par leur vote, leur volonté de voir une autre répartition des richesses qui privilégie les revenus et le niveau de vie des salariés, des retraités et de la protection sociale.

 

Montreuil, le 29 mars 2012

 

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Repost0

Publié le 27 Mars 2012

23000

 

En 1981, j'y étais, c'était georges Marchais qui avait presque rempli le stade Grimonprez 20000 personnes.

Ce soir Jean Luc Mélenchon et le Front de Gauche vient de battre ce record d'affluence avec 23000 militants présents.

 

_12-03-27-Melenchon.jpgVoici une photo: elle ne montre pas toute la présence, des milliers de personnes sont dehors entrain d'écouter et de voir le meeting sur l'écran géant.

 

Déjà, ce soir, la presse ne peut cacher cette marée humaine.

 

Bernard LAMIRAND

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Repost0

Publié le 26 Mars 2012

safe image.php

Un chiffre qui ne cesse de monter

lundi 26 mars 2012

En ces périodes électorales, le Gouvernement cherche à cacher le bilan désastreux du quinquennat en matière d’emploi. Malgré ce qu’il dit, il n’y a pas de ralentissement du nombre de demandeurs d’emplois.

Bien au contraire, les faits sont là : en février 2012, comme dans les mois précédents, le chômage continue à augmenter. Il est en progression de 0,2% soit 6 200 inscrits de plus en catégorie A. Il s’envole même de 0,5% si on inclut les catégories B et C.

Le chômage atteint désormais 4,9 millions de personnes (si on rajoute les chômeurs non tenus de rechercher un emploi), un record dans l’histoire du chômage. Avec ce nouveau chiffre, on s’achemine inexorablement vers les 10% de demandeurs d’emplois.

Entre 2007 et 2012, le taux de chômage est passé de 8 à 9,4 % et même, pour les moins de 25 ans, de 19,5 à 22,9%.

Le Patronat et le Gouvernement ne cessent de demander des efforts aux salariés : après la modération salariale ils veulent maintenant des accords compétitivité-emploi qui remettent en cause les salaires et la durée du travail. Le résultat de ces choix politiques a pour conséquence une augmentation régulière de demandeurs d’emplois et des inégalités qui se creusent.

A l’inverse, pour la CGT, il est temps de mettre en place une autre politique, qui recrée de l’emploi, notamment par une véritable politique industrielle et des effectifs renforcés pour les services publics.

Montreuil, le 26 mars 2012

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Repost0

Publié le 26 Mars 2012

09h15 le neuf-quinze de " Arrêts sur image "
L'enveloppe de Sarkozy, scoop camouflé du JDD
Par Daniel Schneidermann le 26/03/2012

Tiens, revoilà Patrice de Maistre. Vous vous souvenez de l'ancien gestionnaire de fortune des Bettencourt ? Eh bien il dort en prison depuis la fin de la semaine dernière. Le juge d'instruction bordelais Patrick Gentil l'a placé en détention provisoire. Si vous avez bien tendu l'oreille, vendredi, vous en avez peut-être entendu parler, dans le brouhaha des djihadistes et des salafistes. France Inter, ce matin, nous en disait plus. Vous savez pourquoi de Maistre est en prison ? Parce que le juge a découvert une nouvelle filière de rapatriement par les Bettencourt d'argent liquide de Suisse, et établi que les dates de rapatriement coïncidaient, pendant la campagne de 2007, avec une visite de Sarkozy en personne au domicile des Bettencourt. Oui oui, Sarkozy lui-même, le candidat, même pas Woerth.

Vous conviendrez que l'information est intéressante. Rien n'est prouvé évidemment. Il n'est pas prouvé que André Bettencourt, au cours de cette visite d'un quart d'heure, a remis une enveloppe à Sarkozy. Mais ce qui semble certain, c'est que le juge le soupçonne assez fort, pour avoir envoyé de Maistre derrière les barreaux. Quelle place cette nouvelle a-t-elle reçu, aux radios du matin ? Heureuse coïncidence, France Info recevait justement un certain Sarkozy Nicolas. Et alors ? Alors, pas la moindre question (l'ami Hees n'a pas été nommé président de Radio France pour rien). Sur France Inter, calculons large: une bonne minute. Pour le reste, les intervieweurs matinaux préfèrent tartiner sur la queue de comète Merah. Pascale Clark bombardait de questions vaseuses sur le Waziristan une journaliste de L'Obs, tandis qu'Aphatie, au garde-à-vous, en fourragère et gants blancs, recevait le directeur de la police Péchenard.

Je vous entends déjà: oui, mais l'info sur de Maistre est-elle fiable ? C'est encore un coup de ces trotskistes feuilletonneurs de Mediapart ! Eh non. Pas de chance. Le scoop des vraies raisons de l'incarcération de de Maistre était...dans le JDD, sous la plume de l'investigateur maison Laurent Valdiguié. Quoi ? Le JDD ? Le cher JDD de Lagardère ferait des révélations sur les enveloppes remises à Sarkozy ? Mais c'est impossible, le JDD consacrait comme tout le monde sa Une aux suites de l'affaire Merah.

Et même dans les titres secondaires, pas trace du scoop sur de Masitre picto

Eh oui. A regarder la Une de l'hebdo du week-end, la bombe de l'intérieur était bien camouflée. Le JDD est un journal vertueux, que voulez-vous, qu'on ne saurait accuser de survendre ses scoops, ni de survaloriser le travail de ses investigateurs.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Abonnez-vous !
  |


Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Repost0

Publié le 26 Mars 2012

Rédigé par aragon 43

Repost0

Publié le 26 Mars 2012

 A ADRESSER CETTE MISSIVE FAITE PAR MA CAMARADE NELLIE ROCHEX A  GAUDIN

Contactez-nous
Par téléphone 0 810 813 813

LA MAIRIE EN DIRECT

 

 

Monsieur le Maire,

Je viens d'apprendre par la presse que vous refuseriez au Front de
Gauche l'accès de la plage publique du Prado sous le prétexte que cela
ne se serait jamais fait.

Je constate que cette plage est accessible pour des manifestations :
- commerciales (Orangina) http://www.billetreduc.com/30403/evt.htm
- religieuses (les évangéliques)
http://actualitechretienne.wordpress.com/2011/06/20/evenement-un-festival-evangelique-sur-les-plages-du-prado-a-marseille/
- et politiques (caravane de l’UMP)
http://dominiquetian.typepad.fr/mon_weblog/2009/08/index.html

Je vous exprime donc mon étonnement et mon indignation face à votre
refus d’autoriser le rassemblement sous prétexte qu’il serait politique.
Je vous demande, au nom de la démocratie, de la liberté de réunion, du
respect du droit et de la liberté d'expression de laisser les citoyens
du Front de Gauche se réunir le 14 avril sur la plage publique du Prado
et de revoir votre position.

Veuillez recevoir, Monsieur le Maire, mes salutations républicaines.

Signature

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Repost0

Publié le 25 Mars 2012

L’Insee annonce une baisse du pouvoir d’achat

L’Institut prévoit une baisse des salaires début 2012, une poursuite de la baisse de l’emploi, une montée du chômage à 10,1% et une croissance au ralenti. Un effet notamment des politiques d’austérité.

Le scénario de l’Insee est clair : l’activité devrait être «peu dynamique début 2012» avec une croissance nulle au premier trimestre et en progression de 0,2% au deuxième. Une atonie qui s’accompagnerait d’un recul de la production industrielle. Quelles sont les raisons de cette situation ? Plusieurs facteurs interviennent. Un investissement des entreprises « peu dynamique », des conditions de crédit bancaire resserrées, des marges des entreprises faibles. Cependant la principale raison, souligne Sandrine Duchêne, l’une des responsables de l’équipe de l’Insee, «c’est la consommation des ménages qui reste faible» (elle serait en moyenne de 0,1 % par trimestre d’ici la mi-2012), en raison «d’un pouvoir d’achat en recul».

Plusieurs facteurs se cumulent. D’abord un ralentissement des revenus d’activité, les salaires réels devant baisser. Une faible évolution des prestations sociales, notamment suite aux mesures gouvernementales à l’encontre des prestations maladie et des allocations familiales. Enfin, une progression des prélèvements obligatoires sur les ménages. Le pouvoir d’achat du revenu disponible brut des ménages baisserait ainsi de 0,3 % au premier semestre de cette année.

Cette situation interviendrait dans un contexte international marqué par l’accroissement des décalages entre les différentes zones du monde. L’Asie émergente et la Chine devraient connaître une croissance légèrement accélérée, celle-ci devrait cependant rester inférieure à ce qu’elle était avant la crise. Mais l’écart le plus impressionnant serait entre les États-Unis, où «les clignotants sont au vert», et l’Europe, qui devrait à nouveau connaître une croissance négative au premier trimestre 2012 avant de bénéficier d’une très légère reprise au deuxième (+ 0,1 %). Au sein même de la zone euro, l’écart devrait s’accroître entre l’Allemagne, la France et les pays du Sud européen.

Les experts de l’Insee y voient la conséquence notamment de ce qu’ils appellent de manière sibylline la «consolidation budgétaire», qui n’est rien d’autre que la politique d’austérité mise en œuvre en Europe sous l’impulsion de Sarkozy et Merkel. Plusieurs indicateurs européens publiés hier donnent à penser que les effets de la purge risquent d’être encore plus sérieux.

Pierre Ivorra

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Repost0
1 2 3 4 5 6 > >>