DECES D'UNE GRANDE RESISTANTE DANS L'OISE

Publié le 11 Avril 2018

>

DÉCÈS D'UNE GRANDE DAME DE LA RÉSISTANCE :

> notre camarade LUCIENNE FABRE-SEBART nous a quittés.

> Nous avons appris avec beaucoup d'émotion la disparition dans sa 98e année, de notre très chère camarade Lucienne FABRE-SEBART, figure de la Résistance dans l'Oise, restée fidèle jusqu'à son dernier souffle aux idéaux de sa jeunesse.

> Ouvrière à Nogent sur Oise dès l'âge de 13 ans, engagée dans les grandes grèves de 1936 et dans la solidarité avec les Républicains espagnols, Lucienne devient résistante dès octobre 1940 auprès de Marcel Deneux, un militant communiste nogentais qui mourra en déportation. Dès lors, elle bascule dans la clandestinité pour 4 longues années où elle va risquer sa vie quotidiennement et verra assassiner nombre de ses jeunes camarades de combats.

> Agente de liaison, responsable de la résistance des femmes successivement dans l'Oise, le Calvados, l'Eure et Loir et la Somme, Lucienne joue un rôle auprès de figures comme le Colonel Fabien ou Rol-Tanguy le libérateur de Paris.

> Elle qui était d'une grande humilité et qui fuyait les honneurs, avait acceptée d'être élevée au rang de chevalier de la Légion d'honneur, le 27 mai 2017, date anniversaire de la création du CNR, pour ses actes de résistance, en hommage à tous ses camarades disparus.

> Très engagée dans l'Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance (ANACR), elle consacra d'ailleurs beaucoup de temps à témoigner sur la Résistance, se rendant durant plusieurs décennies, dans les collèges et lycées pour y rencontrer la jeunesse d'aujourd'hui. Il y a à peine 15 jours, le 23 mars, une salle du collège des Bourgognes à Chantilly avait reçu le nom de « Classe Lucienne Fabre-Sébart ».

> Vétérante du Parti communiste français, Lucienne avait conservé une flamme intacte de résistance à toutes les injustices, les fascismes, les racismes, les guerres et fut jusqu'aux limites de ses forces une combattante pour un monde meilleur de liberté, de justice et de paix, porteuse de cette "invincible espérance" dont parlait Jaurès.

> Ses obsèques auront lieu LUNDI 16 AVRIL, à 10h30, au cimetière de NOGENT SUR OISE où un hommage lui sera rendu.

> Lucienne ne souhaitait ni fleurs, ni couronnes, ni plaques mais que les dons soient faits au Secours Populaire Français.

> A ses filles, Claire, Renée, Hélène et Claudie, toutes engagées dans les mêmes combats pour l'émancipation humaine, à ses petits-enfants et arrières-petits-enfants, à toute sa famille qui l'aimait tant, nous transmettons toute notre sympathie fraternelle dans ce moment douloureux.

> Tout le reportage consacré à la remise de la Légion d'honneur le 27 mai 2017, avec de nombreux documents sur Lucienne Fabre-Sébart : http://oise.pcf.fr/100210

> Thierry AURY

> secrétaire départemental du PCF OISE

> 06 71 72 86 86

Rédigé par aragon 43

Publié dans #PCF

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article