Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ARAGON43

ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .


MACRON : LES GROS MOTS

Publié par aragon 43 sur 9 Octobre 2017, 13:50pm

Catégories : #politique

MACRON LES GROS MOTS DU SYSTÈME

Monsieur de Macron est président de la République .

Mais allons droit au but : qui est ce personnage arrivé au pouvoir, comme on tire à la foire un lot ?

Quelques signes évocateurs montrent que l'on à faire à petit bourgeois réactionnaire.

D' une bourgeoisie revancharde et méprisante comme à l'époque de sa splendeur quand elle asservissait les esclaves dans les colonies, qu'elle adorait manier le fouet, le sabre et le goupillon et méprisait les moins que rien.

Sous son sourire mielleux se cache animosité et mépris.

Macron a suivi un enseignement religieux chez les Jésuites de la Provi­dence à Amiens ( tout un programme) : l'homme est une sorte de « Janus ».

Ainsi les mots révèlent ses fréquentations.

Son langage académique et technocrate dissimule cependant un bagout digne des charretiers quand il se laisse aller face à ceux et celles qu'il dénomme comme « des riens».

Fainéant, bon à rien ou encore foutre le bordel sont des expressions courantes chez ces gens là pour qualifier ceux qui n'en peuvent plus devant la machine infernale à profit.

Quand au mot illettré, il montre bien le mépris qu'il a envers ceux et celles qu'il veut mettre en état d'infériorité comme ces travailleuses d'une usine qu'il a visité quand il était ministre de Hollande.

Cet individu assurément porte les stigmates de cette vieille société où le coût du travail doit être réduit à sa plus simple expression et les expressions fortes servent pour abaisser.

Il n'est pas étonnant que Monsieur de Macron veuille ramener le peuple à son minimum vital, un peu comme le disait un patron dans ma région du Nord ; un chocolatier en l’occurrence, qui fustigeait les ouvriers venant lui réclamer une augmentation en disant qu'avec un jaune d’œuf par jour cela suffisait pour leur subsistance : les ouvriers de cette chocolaterie l'avaient baptisé « jaune d’œuf ».

Assurément, il a un langage digne des pires patrons antisociaux.

Alors, ce « Janus » a dans ses gènes l'objectif de remettre en cause par des ordonnances toutes les garanties sociales émanant de luttes qui ont mis à genoux ce patronat de droit divin, ce patronat dont on sait sa haine de la démocratie et des droits et de ses obsessions à demeurer le maître absolu et de n'avoir que des syndicats jaunes à sa botte.

Regardez également son comportement sur le plan international : c'est l'idée d'imposer partout dans le monde la ligne néo-libérale du capitalisme le plus dur, le plus autoritaire, le plus vil sur toute la planète.

Il s'est vite rangé sur la politique de domination américaine menée par TREMP .

Ce n'est pas par hasard si celui-ci a été invité au défilé du 14 juillet, et que, depuis, Monsieur de Macron ostensiblement en est devenu son meilleur ami.

Toute la politique de Monsieur de Macron est destinée à combler les désirs des grandes multinationales et notamment américaines; il n'y a pas de doute à avoir la-dessus. L'Europe qu'il préconise n'est que celle du capitalisme international sous la dominations US .

Les mesures qu'il prend actuellement frappent le monde du travail et donne du miel aux banques d'affaires et à la finance internationale

Il faudra élever les luttes pendant les cinq ans qui viennent sur tous les terrains revendicatifs pour obliger ce personnage à respecter le monde du travail, ce qui suppose d'avoir des organisations syndicales sur le plan international en capacité de le faire.

Bernard LAMIRAND


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents