Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

VITE - VITE- VITE DES LUTTES PARTOUT ET POUR TOUS

Publié le 7 Juillet 2017 par aragon 43 in Luttes

UNE COLERE A TRANSFORMER EN LUTTE

J’ai la colère ce matin …

Le caissier de Bercy annonce du sang et des larmes pour les fonctionnaires… et demain pour d’autres catégories.

A la radio et à la télévision, les perroquets annoncent de bonnes nouvelles pour les détenteurs de capitaux et  d’actions du CAC 40 et les ceintures à resserrer de plusieurs crans pour le monde du travail.

Macron et son acolyte Philippe ont tous les pouvoirs et notamment celui de frapper les salariés-es et les retraités-es, cibles qu’ils tentent de cacher par quelques mesurettes qui sont seront vite bouffées.

Annonces concrètes : la suppression de la journée de carence en cas de maladie dans la fonction publique et la confirmation de la liquidation de 110 000 emplois dans la fonction publique.

Annonce en même temps de nouvelles réductions d’impôts pour les riches , ceux du CAC 40 en particulier qui viennent de réaliser des profits extraordinaires en 2016 et qu’une année 2017 sera encore plus profitable en attendant de mirifiques profits en 2018 et pendant tout le quinquennat.

Bernard Arnaud (LVMH) compte ses sous : 47 Milliards et le salarié compte ses fins de mois  de plus en plus difficiles.

Bref les riches s’engraissent et les pauvres se privent de plus en plus du strict nécessaire.

Vous allez me dire que ce n’est pas nouveau, que le patronat nous mange la laine sur le dos depuis longtemps : effectivement…  mais maintenant ils ne se gênent plus avec Macron, envoyé spécial des grandes multinationales, ils veulent tout et sans rouspétance (voir ordonnances en préparation).

Bientôt le code du travail risque de ne plus être qu’un souvenir si nous n’y prenons garde et comme la CGT l’indique, il va falloir agir et vite  et montrer aux salariés-es l’étendue des dégâts sociaux dont ils seront les victimes si les ordonnances assassines de Macron passent.

L’équipage Macron- Gattaz est donc aux commandes ; le résultat des élections en est la conséquence :  l’on peut à longueur de journée abhorrer ceux qui ont conduit à cette victoire de la bourgeoisie la plus voleuse, mais cela ne nous mettra pas du beurre dans les épinards ; alors que Faut-il faire : une seule chose mettre en route le plus vite la riposte du monde du travail et engager les luttes tout de suite sur tous les sujets où il est possible de mobiliser immédiatement.

La période de l’été ne doit pas être une période ou le patronat et  son allié le gouvernement puissent mettre par terre nos salaires, la durée du travail, nos jours de repos, nos retraites, nos conditions de travail et nos emplois etc.

Alors  là où nous sommes, prenons l’étendard de la lutte.

Le 12 septembre annoncé par la CGT se prépare maintenant auprès de monde du travail et des retraités-es et chômeurs et chômeuses.

Une aube se lève après  chaque nuit comme le disait Louise Michel.

Bernard LAMIRAND

Commenter cet article