Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ARAGON43

ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .


THEO ET LES FRIPOUILLES POLITIQUES A L'AFFUT

Publié par aragon 43 sur 13 Février 2017, 22:05pm

Catégories : #ANTIRACISME

THEO ET LES PTITES FRIPOUILLES POLITIQUES A L’AFFUT

L’affaire Théo est plus que gênante pour ceux dont la stigmatisation de population en difficulté est leur gagne-pain quotidien.

Il fallait qu’ils trouvent une parade avec cette manifestation pacifique où quelques casseurs sont venus spécialement pour troubler cette solidarité envers un jeune homme lâchement agressé et violé par des matraqueurs.

C’est toujours bizarre de constater que survient toujours ce genre d’événement au moment des élections.

Nous sommes donc en droit de nous interroger.

Et la question que l’on doit se poser d’emblée, et j’utilise cette expression : à qui profite le crime ?

Je me souviens de la grande bataille de la sidérurgie, en 1979, où nous avons vu surgir des casseurs. Les services de police seront alors accusés d'avoir clairement laissé faire des groupuscules autonomistes et un policier, avec arme et badge de service, sera pris en flagrant délit de jet de pavés dans une vitrine à l’Opéra.

Nous n’étions pas loin de 1981 et le pays s’embrasait devant les casses industrielles qui se multipliaient.

Ainsi, quand une situation semble échapper à l’idéologie dominante, quand des manifestations importantes secouent le pays, et bien nous voyions entrer en scène toutes sortes de personnages pas reluisants.

En 1979, il fallait en fait défaire cette osmose avec les sidérurgistes et la population et le 23 mars des centaines de milliers de manifestants défilèrent à Paris contre Giscard et son gouvernement..

Même chose au printemps dernier avec la loi El –Khomry où le pouvoir socialiste a usé de la horde des casseurs pour essayer de se sortir d’une impopularité consécutive à cette loi infâme qu’est la loi El-Khomry.

Entre parenthèses, ces casseurs disparurent après les grandes manifestations et ne sont nullement réapparus quand furent organisées les manifestations de policiers à la rentrée : étonnant n’est-ce-pas ?

Nous pouvons nous poser des questions sur ces groupes qui, à nouveau, apparaissent, et cassent les bagnoles de prolos et esquintent un bus et blesse le conducteur. Bizarre, vous avez dit bizarre…..

Le viol de Théo amenait les gens à se poser des questions sur ce racisme montant et à faire preuve d’une grande solidarité envers ce jeune de la banlieue ; trop c’était trop pour les faiseurs de haine.

Le scénario alors était écrit. Ce lundi, les vautours tournent au-dessus des provocations. Ils se sont emparés de l’affaire pour mettre à nouveau le débat sur les violences, les casses, les voyous, les beurs, les arabes, les immigrés et les jeunes plus généralement. Nous avons donc vu bêler deux opportunistes de la droite et de l’extrême droite, y allant de leurs couplets, pour stigmatiser ce peuple du 93 qui n’en peut plus du chômage et de la répression au faciès qu’ils subissent chaque jour.

Cela dit, c’est un peu gros, de voir Fillon et la Le Pen se dresser contre ces délits et ainsi de se donner une image de blanche hermine, eux, dont les affaires ne sont pas si claires.

Enfin, voir Marine Le Pen défilait ce jour à Nice, sur cette promenade des anglais, apparaît bien comme une récupération politicienne, n’ayant rien à voir avec un moment de recueillement pour ces personnes victimes du terrorisme.

Attendons – nous à voir à voir ces chercheurs de M …. Utiliser toutes les effluves nauséabonds de cette société en crise pour détourner le peuple du vrai débat : celui d’un monde meilleur.

Bernard LAMIRAND

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents