Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

PRESIDENTIELLES : LA GAUCHE A TOMBEAU OUVERT VERS LE PRECIPICE

19 Février 2017 , Rédigé par aragon 43 Publié dans #politique

PRESIDENTIELLES : LA GAUCHE A TOMBEAU OUVERT VERS LE PRECIPICE

Ils ne sont plus que deux à gauche à vouloir le poste suprême et ils se comportent comme des absolutistes.

L’un à Lisbonne indique qu’il est le mieux placé et l’autre indique qu’il ne suivra pas le corbillard socialiste.

Affligeant de la part de personnages qui veulent présider notre République demain.

Ils vont continuer à nous déverser leurs libellés télévisuels ou audio visuels, leurs spectacles tribuniciens jusqu’au jour fatidique où l’électeur se prononcera.

Ils auront l’air de quoi ces deux protagonistes quand sortiront des urnes les résultats de leurs bras de fer de foire.

Et dire qu’ils viennent tout deux du même sérail : c’est peut-être cela la cause. Mitterrand leur a donné cette culture politicienne.

Que vont-ils faire de leur vote ; de ces quelques 15 ou 20 % chacun qui ne leur permettra pas d’être face à la droite ou à l’extrême droite au second tour.

Ils vont permettre à la droite, malgré ses casseroles, d’accéder au pouvoir et une droite qui ira des plus conservateurs aux plus fachos : quelle responsabilité !!!!

Il est temps que les hommes et femmes qui portent l’idée de progrès leur disent : arrêter vos disputes et si vous n’êtes pas capables de prendre la décision de vous unir et de décider qui sera le candidat et bien faites- en sorte que le candidat soit autre et au-dessus de vos querelles minables.

Une personnalité de gauche, à partir d’un projet soumis par vote à tous ceux et celles qui ne veulent pas le retour ou l’arrivée du pire, est encore possible, car là ce ne serait pas sur la base d’un personnage providentiel : un projet progressiste qu’elle porterait face à celui que le capitalisme est entrain de mettre en place : la domination et la subordination TOTALE  du travail au capital.

Un projet voté par le peuple avant les présidentielles.

J’attends que mon parti prenne ses responsabilités et n’en reste pas à un soutien qui n’a plus de sens.

Bernard LAMIRAND

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article