Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

FRONT NATIONAL : L'ARCHAISME PAR PIERRE IVORRA

23 Février 2017 , Rédigé par aragon 43 Publié dans #POLITIQUE

L’archaïsme du Front National
Des 144 propositions de Marine Le Pen présentée à Lyon, émane une odeur nauséabonde, ça pue le racisme, la xénophobie, l’esprit de réaction. Cette pestilence intellectuelle est l’expression d’une volonté des dirigeants du Front National de ruiner toute possibilité de progrès, d’annihiler toute velléité de transformer positivement le monde actuel. Ne peut-on d’ailleurs considérer qu’un responsable politique se disqualifie s’il ne donne pas de réponse au grand défi auquel l’humanité est actuellement confrontée : la formidable révolution informationnelle qui est en passe de bouleverser notre monde ?
Pour que cette révolution technologique inédite serve au bien être, qu’elle permette de nouvelles avancées sociales, sanitaires, démocratiques, écologiques, plutôt qu’à enrichir une poignée d’actionnaires et de groupes, il ne faut écarter personne sous des prétextes ethniques, religieux ou sociaux. Tout au contraire, pour que les hommes puissent bénéficier des possibilités qu’elle offre et qui sont considérables, dont on est loin encore d’imaginer toute la portée, il faut permettre au plus grand nombre, sans aucune exclusive, d’accéder au savoir, à la culture, à la maîtrise de ces nouvelles technologies. Plutôt que d’ubériser les travailleurs, de les flexibiliser, de les elkomriser, il faut qu’ils puissent œuvrer dans la sécurité du lendemain, sans craindre le chômage, le licenciement, la perte de salaire, la maladie ou le rejet.
On mesure aujourd’hui les effets désastreux du numerus clausus imposé à l’entrée des facultés de médecine il y a quelques décennies, avec l’idée que cela permettrait de freiner la montée des dépenses de santé. Cette sélection à outrance fait qu’aujourd’hui la France manque de médecins, au point que dans nombre d’hôpitaux les services d’urgence ne peuvent fonctionner que grâce à la présence de médecins étrangers.
La marche en avant de cette révolution informationnelle suppose que d’énormes moyens humains, matériels et financiers soient mobilisés en faveur de la recherche. Et pour en amortir le coût, il faut coopérer, échanger, partager entre entreprises, régions, entre pays et continents c’est-à-dire faire tout ce que le Front National demande aux Français de refuser. Enfin, il faut que les peuples aient un réel pouvoir de décision, à l’entreprise, sur l’utilisation de l’argent, et au niveau politique autrement que par l’intermédiaire de référendums. Il faut en finir avec le patronat de droit divin que, pour sa part, le Front National révère. Oui, au final, c’est le capital que le Front National veut sauver, pas la France et les Français

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article