Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ARAGON43

ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .


HONORAIRES MEDECINS LES PATIENTS PAIERONT

Publié par aragon 43 sur 22 Août 2016, 15:06pm

Catégories : #SECURITE SOCIALE

HONORAIRES MEDECINS LES PATIENTS PAIERONT

LES HONORAIRES MÉDICAUX VONT ACCENTUER DAVANTAGE LES INEGALITES EN MATIÈRE DE SANTÉ

Nous nous éloignons toujours plus d 'une Sécurité sociale pour tous en matière de santé, comme le prévoyait à la création de la Sécurité sociale ses fondateurs, et en particulier Ambroise Croizat, qui fut à l'origine d'une médecine reposant sur la responsabilité du corps médical dans le cadre de la Sécurité sociale solidaire et d'un système unique. Les médecins acceptaient, pour garder leurs prérogatives, des règles d'honoraires garantissant le libre accès pour tous aux soins avec des conventions passées entre la Sécurité sociale et le corps médical.

Dans cet article, je ne reviendrai pas sur toutes les modifications qui ont eut lieu après, mais de rappeler simplement que déjà le conventionnement avait vu, sous divers gouvernements, des remises en cause, notamment la mise en place d'une médecine à plusieurs vitesse avec la création d'un secteur 2 permettant de dépasser les tarifs conventionnels du secteur I.

A partir de là, la boite de Pandore était ouverte et de nombreux médecins cupides s'y engouffrèrent.

Cela a amené des patients à restreindre leurs visites, voir pour certains, qui n’avaient pas la couverture suffisante, à déserter les cabinets médicaux au détriment de leur santé.

Ce qui vient d'être décidé va encore plus loin.

Il s'agit de ce secteur I qui voit une augmentation de 2 euros et qui passera à 25 euros et dont le coût sera assuré par les assurés au niveau de la Sécurité sociale, mais aussi par les mutuelles qui devront mettre la main à la poche et qui finaliseront cela de matière automatique en le reportant sur leurs adhérents.

Mais le comble est atteint par une nouvelle structuration des honoraires qui annonce l'objectif de revenir avant la Sécurité sociale quand les médecins pratiquaient chacun leur tarif à leur guise.

Voici le système que s'apprête à ratifier ce gouvernement scélérat : la hiérarchisation des consultations en quatre niveaux : 25 euros pour la visite normale , 30 euros pour les moins de 6 ans et aussi pour la consultation combinée (lorsque le patient est envoyé à un spécialiste), 46 euros pour les actes complexes (dépistage de mélanome..) et 60 euros pour les actes très complexes (cancers, maladies neurodégénératives)

Ainsi le conventionnement projeté nous amènerait à un système de coût en fonction de l'âge et de l'importance de la maladie.

Nous ne sommes plus loin de rejoindre le système assurantiel qui assure en fonction des risques, et des âges rompant ainsi la solidarité entre générations.

De nombreuses familles vont sentir la « douloureuse », quand, pour un enfant de moins de 6ans ils devront débourser davantage, de même ceux frappés par des maladies graves qui subiront la double peine,celle d'apprendre qu'ils ont un cancer et celle d'être puni par un tarif de 60 euros.

Le fait de ne plus payer la consultation chez le médecin ne sera qu'un cache-sexe puisque ce cout sera évidement répercuté à l'Assurance maladie et aux cotisations.

Les organisations de médecins se frottent déjà les mains et ils sont prêts à signer vite, comme ils disent, avec un "gouvernement socialiste aux abois".

Triste gouvernement, toujours prêts à enrichir les aisés, les banques et les actionnaires, et à faire payer la note aux salariés et particulièrement aux plus modestes.

Ils ont même le toupet d’annoncer qu'une telle largesse coûtera aux assurés de la Sécurité sociale et aux mutualistes plus d'un milliard.

Bande de scélérats…..

Bernard LAMIRAND

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents