LES DEMAGOS POEME DE BERNARD LAMIRAND

Publié le 21 Juillet 2016

LES DEMAGOS Poème de Bernard LAMIRAND
Toutes sirènes hurlantes ils se fabriquent
Tout est bon décidément pour que passe leur démagogie
Ils savent prendre les chemins les plus obliques.
Rien ne leur fait peur pour que passe leur fantasmagorie

Nice est leur dernier terrain pour battre les estrades
La tuerie leur sert d’allégation pour vanter leurs mérites
Et pourtant cela ressemblent plus à une escapade
Vers l’olympe de leurs fallacieux émérites.

Chevaux de retour ils sont là refaisant le parcours du camion
Camion assassin dont ils entendent s’en faire une gloire
Pauvre gloriole de la stupidité humaine des caméléons
Et d’y mettre imprécations dans leur affreuse mangeoire.

Laideur et rage de les voir ce gratin honnis
Rien ne les répugne dans leur bassesse
Gouvernement et opposition pleins de vilainies
Rodent Promenade des anglais plein de rudesse.

Leurs baragouins frappent auditeurs sidérés
Tout est bon pour la route du pouvoir
Ils ont pour nom populiste et démago agglomérés
Flanqués de la fée carabosse pour placette et pourboire

Peuple de gauche réveille-toi
Jaurès Barbusse et autres républicains nos émules
Une pensée à vous fraternelle soyez notre voix
Mettons fin au carnaval de cette bande de crapules

Bernard LAMIRAND

Rédigé par aragon 43

Publié dans #poêmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article