Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

JAURES N'A RIEN A VOIR AVEC HOLLANDE

4 Mai 2016 , Rédigé par aragon 43 Publié dans #POLITIQUE

JAURES UN VRAI HOMME DE GAUCHE
JAURES UN VRAI HOMME DE GAUCHE

HOLLANDE ET JAURES QU’ONT-ILS DE COMMUN ?

Rien.

Il n’y a rien de commun entre le grand homme qui a perdu la vie pour ses idées et un politicien qui avance sous l’attelage du capitalisme le plus débridé.

Hier, Hollande s’est permis de se rendre à la Fondation Jaurès pour expliquer qu’il était un homme de gauche et qu’entre l’idéal et le réel il choisissait le réel. En fait de faire semblant de défendre les droits sociaux acquis tout en les flinguant sous la dénomination de la modernisation.

La presse, ce matin, commente cette venue de Hollande à la Fondation Jaurès et la considère comme un lancement de sa campagne des présidentielles et de sa candidature en 2017 .

Jaurès, le militant du monde du travail, du code du travail, de la paix , l’homme de la fraternité et de l’émancipation des travailleurs doit se retourner dans sa tombe en voyant ce politicien profaner ce lieu de mémoire en son nom.

Jaurès est en effet l’antithèse de Hollande, il portait haut l’idée de la politique et de l’intérêt général face au capitalisme et aux grandes féodalités financières.

Hollande, en ce premier mai de l’an 2016, me faisait penser à ces moments où les forces de l’ordre tiraient sur des manifestants le premier mai 1891 à Fourmies. Certes, les fusils Lebel ont été remplacés par des tasers et des matraques et des drones qui surveillent les cortèges, mais ce sont toujours des forces de l’ordre à qui on ordonne de frapper les manifestants qui défilent pacifiquement pour empêcher une loi qui va les mettre sous le harnais d’un patronat redevenant demain le maitre absolu des lieux de travail.

Nous ne pouvons qu’être outré de la façon dont ce gouvernement a fait du premier mai 2016 une journée de la matraque et du taser contre le monde du travail.

L’objectif était de faire en sorte de rendre inaudibles les clameurs montantes contre cette loi scélérate.

Oui, Hollande n’avait rien à faire hier à la fondation Jean Jaurès .

Il s’est permis un discours sur 1936 et de 1945, profitant du 80 ème anniversaire du Front Populaire, un discours qui n’était qu'une mesquine soupe impopulaire.

Hier après-midi, à l’Assemblée nationale, la ministre du chômage, Madame El-Khomry, s’est employée à défaire toutes les conquêtes sociales au nom de la compétitivité face à une assemblée nationale dont le gouvernement socialiste menace d’appliquer la dictature du 49/3 pour imposer non pas une loi du travail mais une loi patronale.

Ces politiciens, hier à la Fondation Jean Jaurès et à l’Assemblée nationale, ont flétri le drapeau du Front populaire et du Conseil national de la résistance.

Bernard LAMIRAND

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article