Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

LE PDG DE RENAULT VA POUVOIR AUGMENTER SON TAS D'OR

Publié le 30 Avril 2016 par aragon 43 in CAPITALISME

LE PDG DE RENAULT VA POUVOIR AUGMENTER SON TAS D'OR

GHOSN VA POUVOIR AUGMENTER SON TAS D’OR

Monsieur Carlos Ghosn s’est payé un très bon salaire en 2015 pendant que ses ouvriers se faisaient la ceinture.

Sa rémunération a atteint 7,2 millions d'euros pour l'exercice 2015.

Ce montant intègre un salaire fixe de 1,23 million d'euros, une part variable de 1,78 million et 4,18 millions sous forme de stock-options et de bonus différés.

C’est sans compter le pactole qu’il puise aussi dans la caisse de Nissan 8,2 millions d’euros par an.

Ce requin a ramassé une fortune estimée en 2010 à 35 millions d’euros ( cela doit être bien plus aujourd'hui) : de quoi nourrir nombre de chômeurs victimes de Ghosn et autres .

Le capitalisme montre à quel point il crée les conditions de ses outrances.

Monsieur Ghosn aime bien des salariés à condition qu’ils gagnent peu et travaillent uniquement pour le roi de Prusse..

Il adore les endroits où il peut les employer presque gratuitement.

Un jour le Maroc, le lendemain la Turquie, le surlendemain la Roumanie etc….. Il n’a pas de frontières pour remplir sa musette et celle de ses actionnaires et en même temps obtenir des largesses gouvernementales à coups de chantage à l’emploi.

Monsieur Ghosn ne crée rien : il dirige l’entreprise, ce qui est une fonction ; il lui faut être à la hauteur de la tache et vers le but assigné : produire des voitures et faire des profits à la pelle pour les quelques-uns dont les comptes en banque sont plus que rembourrés.

Monsieur Ghosn fait partie de ce capitalisme pourri par l’argent et la finance.

Monsieur Ghosn a tellement poussé le bouchon que même les actionnaires du groupe Renault ont trouvé qu’il exagérait. Peut- être que ceux-ci ont estimé qu’il prenait trop les couvertures à lui.

Cela dit , comment peut-on caractériser cette décision de cet individu de se faire son salaire lui-même et donc de puiser dans la caisse en toute légalité puisque la loi du capital lui autorise.

Ainsi la petite caissière du super marché du coin, qui s’est trompée dans ses comptes, ou qui un jour de déprime salariale a pris une petite pièce, elle sera mise à la porte et qualifiée de voleuse. Nenni pour le tôlier Ghosn, lui n’est pas un voleur, il a le droit que lui ont donné ses actionnaires, celui de les servir abondamment bien sûr et de se servir en même temps. Qui a dit que le capitalisme c’est du vol ? Encore un médisant…...

Dernière chose, les actionnaires, dont l’état français, qui ont voté contre l’augmentation de la pension de Ghosn, iront se rhabiller, Monsieur Ghosn se fout totalement de leur décision, il a résolu la difficulté en s’asseyant dessus avec la majorité du conseil d’administration pour confirmer le larcin légal.

Il faut dire que la bande qu’il a autour de lui au conseil d’administration est composée d’individus du même genre et eux aussi s’attribuent leur propre paie au dépens des salariés.

Un sondage vient de sortir indiquant très majoritairement que la lutte de classe existait encore….

Donc pas touche au grisbi.

Bernard LAMIRAND

Commenter cet article