Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

LOI TRAVAIL EL-CONNERIE (Titrage Bernard Lamirand)

29 Mars 2016 , Rédigé par aragon 43 Publié dans #syndicalisme

Regardez le dossier bleu, c'est celui de la réforme du code du travail que Gattaz apporte à Hollande
Regardez le dossier bleu, c'est celui de la réforme du code du travail que Gattaz apporte à Hollande

Je mets en ligne le texte de mon ami et camarade Denis Troupenat ancien inspecteur du travail et longtemps responsable du secteur droit et libertés de la CGT. C'est un connaisseur ....... Bernard Lamirand

BILLET DUR DU PÈRE DENIS

MINISTRE EN « SALLE DE TRAVAIL »POUR

UN ACCOUCHEMENT DIFFICILE, AVORTEMENT THÉRAPEUTIQUE EXIGÉ

La boite à conneries est décidément aussi difficile à refermer que la boite de Pandore, les Ministres réunis en conseil du mercredi ont bien cherché à trouver quelques aménagements essentiellement destinés à dédouaner un peu les seuls syndicats qui soutiennent encore du bout des lèvres la « loi travail »et la Ministre qui la porte.

Avant d'en venir aux arguments juridiques qui font de cette Loi une véritable « contre révolution » comme la qualifie Gérard Filoche, je rappellerai une expression issue du bon sens populaire :

Le travail, c'est la santé, rien faire c'est la conserver !

Le gouvernement se targue de l'absence d'opposition du conseil d'État consulté, mais outre les formulations utilisées pour ne pas approuver, mais ne pas s'opposer, il convient de préciser que c'est l'indéboulonnable Jean Denis Combrexelle qui préside la section sociale du Conseil d'État.

Je rappellerai aussi qu'en 2006, sous Fillon il était favorable au CPE, qu'il était largement responsable sous le ministère Xavier Bertrand de la re-codification du Code du travail de 2008 qui ne s'est pas faite à droit constant.

On a su aussi par Liaison Sociale qu'il déjeunait chaque mois avec Denis Gautier Sauvagnac, de l'UIMM qui a pris 3ans de prison dont 2 avec sursis dans l'affaire dite des caisses noires servant à acheter des « syndicalistes » acheter la paix sociale coûte moins cher que le progrès social avait dit un expert dont j'ai oublié le nom.

Une nouvelle fois, un gouvernement s'attaque aux dispositions d'ordre public social qui permettent de protéger les salariés placés sous lien de subordination, un contrat de travail ne lie pas des parties égales, l'accord d'entreprise n'a de sens que s'il améliore des conventions ou accord de branche. La soumission librement consentie, c'est le moyen âge.

La France est engagée par des conventions de l'OIT, le droit du travail ne peut être soumis aux besoins de l'entreprise. C'est aux entreprises de s'adapter aux besoins des salariés, elles ont une obligation de résultat en ce qui concerne la protection de leur santé et de leur intégrité physique.

Les « libéraux » sont aux gouvernement, ils considèrent que l'histoire est finie, le MEDEF peut surjouer le mécontentement

C'est ainsi que le capitalisme est grand

Père Denis

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article