Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

QUI VA MONTER DANS LE CORBILLARD "HOLLANDAiS "

Publié le 10 Février 2016 par aragon 43 in politique

DESSIN DE DAUMIER
DESSIN DE DAUMIER

ATTELAGE HOLLANDE-VALLS : QUI VA MONTER DANS LE CORBILLARD?

Triste spectacle…..

Dans une période aussi difficile que traverse notre pays avec un chômage record et un appauvrissement considérable du monde du travail alors que les riches s’en mettent plein les poches, ce qui retient l’attention de nos médias, dominés par les hommes liges de la société dominante, c’est le changement de gouvernement.

Un gouvernement dit de gauche « à la ramasse ».

Un gouvernement prêt à toutes les combines politicardes pour garder la main et ses derniers exploits sont exécrables : vendre les valeurs de gauche pour s’acoquiner avec la droite et même de la droite extrême dont il a repris les objectifs avec l’état d’urgence et la déchéance de la nationalité.

Alors on s’excite pour les postes de ministres à pourvoir et l’on joue sur un tel ou une telle, l’on pèse leurs chances de succès pour occuper les meilleurs maroquins ministériels.

Toute cette faune, évidemment, vient des mêmes milieux bourgeois de la « gauche caviar » et des écoles les plus cotées pour faire carrière.

Voilà cette dite gauche qui nous gouverne : occuper les belles places dans les palais de la République.

Ainsi Fabius, part.

Belle carrière de ce bourgeois qui fit parler de lui quand avec Mitterrand il mit un terme à la présence de ministres communistes en 1984 en mettant en place une politique qui tournait littéralement le dos à l’union de la gauche.

Ah, il n’est pas congédié comme le sont les salariés, il n’a pas à s’inquiéter pour son devenir, celui-ci lui est déjà assuré : il sera par la grâce du maitre du palais envoyé dans une retraite dorée au coté d’autres princes décatis comme Giscard d’Estaing qui n’en fini pas de vieillir dans les vieux fûts pleins de sédiments de la cinquième république.

Bien sûr le fromage est assuré, il est même confortable, rien de semblable aux prestations chômage dégressives attribuées pour un temps limité aux salariés licenciés par le gouvernement Valls.

C e matin, Hollande a donc remercié son ministre des affaires étrangères et lui a donné les saint-sacrements constitutionnels. Et puis, il sera plus tard, dès que possible, président du conseil constitutionnel pour remplacer l’actuel locataire du palais Royal. Vraiment une belle planque dans les ors de la République.

Les mérites se méritent, comme on dit dans ces milieux privilégiés, où l’on s’attribue la gloire et les éloges avec pompes : il a bien travaillé pour le capitalisme et les multinationales, il a poursuivi avec constance les politiques de ses prédécesseurs qui ont fait du Moyen- orient une pétaudière pour continuer à ce que le liquide coule à flot comme un fleuve en crue vers la mer des profits.

Peut-être aura-t-il la médaille d’honneur du gas-oil roi.

Pendant ce temps, les crabes grouillent et s’apprêtent au festin.

Ils sont déjà dans le panier de crabes pour la place, ils se grimpent les uns-ou les unes sur les autres.

Pourtant le panier de crabes est en mauvais état, il fuit de tout bord et laisse échapper des exhalaisons mortifères.

Mais comme l’on sait, un crabe quand il a faim est prêt à tout risquer pour entrer dans la nasse pour un bon repas et gare aux quelques crustacés qui trainent au fond du panier.

Oui, ils sont aux aguets et attendent leur heure. Au bout le corbillard les attend et peut importe si l’attelage n’en a plus pour longtemps.

Tristesse devant ce tableau. Mais nous le savons, l’heure n’est plus à sonner le glas et d’attendre que le corbillard des fourbes ait fini sa triste besogne.

Que le peuple de gauche, le vrai, renverse l’ordre des choses, il est encore temps.

Bernard LAMIRAND

Commenter cet article