Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

DECHEANCE : UNE HONTE

23 Décembre 2015 , Rédigé par aragon 43 Publié dans #politique

AFFICHE PETAINISTE TRAVAIL FAMILLE PATRIE ET DECHEANCE
AFFICHE PETAINISTE TRAVAIL FAMILLE PATRIE ET DECHEANCE

HOLLANDE ET VALLS DANS LE NAUSEABOND

Voilà….. Nous y sommes…..

Le conseil des ministres vient de donner raison à Marine le Pen et au pétainisme de la droite conservatrice.

Hollande cède au FN et à la droite conservatrice et s’apprête à faire passer une loi de déchéance de nationalité dans notre constitution. (Une loi en 1940 sous Vichy prononça aussi l déchéance)

Il y aura donc un projet de loi au parlement en février pour pratiquer la déchéance de la nationalité française aux binationaux se mettant en dehors de la France par des actes contraires à la nation.

Précisément il est annoncé par Valls : « C’est une sanction lourde que la nation a légitimement le droit d’infliger à des gens qui commettent des actes terroristes, qui ont trahi et renié la nation. Celle-ci a le droit de se défendre » ; On peut noter que les filets mis en place peuvent être facilement demain remis en cause sous d’autres prétextes.

C’est un projet de loi fourbe.

Tant pis s’il faut désapprouver Madame Taubira qui avait dit la veille à Alger que cette idée n’était pas dans le texte que le gouvernement prépare pour l’Etat d’urgence à constitutionaliser.

On se croirait revenu à la période des gouvernements de la 3eme force de la quatrième république.

Les socialistes viennent de faire leur retour aux pires moments des guerres coloniales qu’ils ont menées avec la droite durant le quatrième république.

Cette décision est scandaleuse à plus d’un titre.

Hollande prépare ses élections et pour garder le pouvoir est prêt à aller jusqu’à défaire tout ce que les forces de progrès ont pu conquérir de droits et de libertés dans ce pays.

Hollande vient de rendre service à la droite conservatrice et surtout au Front National qui n’en revient pas.

En fait, le meilleur supporter de ce FN est le parti socialiste par la politique désastreuse qu’il mène tant sur le plan social que sur les questions des droits et libertés.

Marine le Pen, les Sarkozy et consorts , encouragés, en voudront encore plus et se préparent déjà à demander des lois sécuritaires atteignant demain toutes nos autres libertés. Que restera t’il de celles-ci quand demain les princes qui nous gouvernent interdiront le droit de faire grève, de manifester, de revendiquer et même de râler pour sécuriser.

Un prétexte en or pour mater le peuple.

Ne doutons pas que derrière se profile l’autoritarisme d’un système capitaliste à bout de course.

Il y a des lois et une justice pour punir ceux et celles qui portent atteinte aux personnes que ce soit pour des actes homicides, des attentats etc. Il n’y pas besoin d’une juridiction exceptionnelle et il faut simplement une police et une justice qui ont les moyens d’exercer leur mission publique dans toutes les circonstances et que la décision revient à la justice et non à des politiciens. La séparation des pouvoirs dont notre pays s’en orgueillie vient de prendre un sacré coup.

Cette déchéance pour les binationaux va mettre une partie de la population sous l’œil de la vindicte xénophobe et anti-arabe ou anti-noire.

Ou est le vivre ensemble dans de telles conditions !

Les binationaux, seront quoi qu’en disent Hollande et Valls, par ces mesures, considérés comme des français de seconde zone.

En fait, il y aura deux sortes de Français comme il y a déjà deux sortes de français devant le contrôle aux faciès.

Inutile de dire que cela va exacerber davantage les divisions entretenues par les racistes entre français dit de souche et français d’origine immigrée.

Derrière cela, un malaise va grandir d’une population déjà mis à l’index par la ségrégation, le chômage et le refoulement dans des quartiers sans vie et sans travail.

Honte à ce gouvernement qui se dit socialiste.

Ne laissons pas faire et proclamons notre refus de cet acte antirépublicain ?

J’attends de mon parti communiste et du front de gauche mais aussi du syndicalisme qui comprend des travailleurs de toute origines et de nationalités que soit défendu l’honneur d’une France fraternelle et non d’une France qui rejette une partie des siens.

Prenons des actions de masse pour que retentissent la désapprobation générale

Bernard LAMIRAND

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article