Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

GLUCKSMANN LE REAC

10 Novembre 2015 , Rédigé par aragon 43 Publié dans #SOCIETE

PARMI SES AMIS REAC
PARMI SES AMIS REAC

LE REAC VIENT DE TIRER SA REVERENCE

André Glucksmann vient de périr dans la mer de ses effluves réactionnaires.

En philosophie, on pourrait dire que somme toute la vie est précaire et la mort notre avenir à toutes et tous .

Alors, pourquoi, depuis ce matin, les médias ont ouvert leur registre mortuaire pour André Glucksmann avec une si grande appétence à l’exemple de France-Inter ?

René Girard, anthropologue et philosophe français, de renom international, qui vient de mourir dernièrement, France-Inter n’en a pas fait un tel « tintouin ».

Il faut dire que certains de ces présentateurs sont ses auxiliaires dans la verve de l’idéologie dominante libérale qui caractérisent nos médias.

Glucksmann fut maoïste en 1968 et rejeta ensuite le marxisme nous disent les adulateurs du philosophe. Qu’était-ce ce « maoïsme » sinon qu’un rassemblement hétéroclite et notamment de fils de bourgeois et de certains intellectuels !

D’autres comparses, pris par la fougue et l’enthousiasme de 1968, comprirent vite le cul-de-sac dans lequel ils se mettaient avec ces déchainés qui s’étaient baptisés à Usinor Dunkerque « les Katangais » du nom de ceux et celles qui occupaient la Sorbonne en 1968.

Dans mon usine, j’ai vu les maoïstes se déchainaient contre les communistes. J’étais tout jeune militant syndical CGT et jociste, nous étions en grève, une des grèves les plus longues qui eut lieu dans ma boite. Nous avons été les derniers à reprendre le travail mais nous avions obtenu des résultats revendicatifs importants pour les sidérurgistes tout en luttant pour sortir notre pays de l’emprise gaulliste.

Ce qui ne fut pas le cas pour ces agités qui comme à Usinor Dunkerque venaient dénaturer notre lutte et firent refluer les luttes et la victoire de la droite gaulliste aux élections législatives en fut une des conséquences.

Ces maoïstes et autres comme Kessler qui devint ensuite assureur et vice président du Medef n’avaient pas pour but de lutter pour le monde du travail et nous les avons vu occuper des postes de responsabilités que leur offrit tous les pouvoirs et certains trônent dans les groupes capitalistes du CAC 40 et dans les grands organes de presse capitalistes.

Je vois encore à cette époque la haine qu’ils déversaient contre les communistes français qui avaient tant fait pour donner des droits sociaux aux travailleurs quand ils ont été au gouvernement du pays de 1945 à 1947.

Le soit disant humanisme dont l’affuble ses thuriféraires n’était qu’un paravent pour masquer ce qu’il était réellement : un réactionnaire.

Dernière chose : André Glucksmann marxiste à ces débuts, quel mensonge !

Marx n’a rien à voir avec ce philosophe de droite qui fut que l’assistant de Raymond Aron dont on sait que le marxisme était loin d’être sa tasse de thé.

Alors faire un hommage à cet individu qui a tourné et retourné sa veste dans tous les sens allant jusqu’à « bajer* » le cul de Sarkozy avec ses amis Kouchner, Bernard Henri Levy pour lancer des guerres interventionnistes, qui, aujourd’hui, ont fait des centaines de milliers de morts en Irak, en Lybie et ailleurs ne peut être que l’hommage du vice.

Bernard LAMIRAND

*embrasser patois chti

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article