Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

LIVRET D'EPARGNE OU BAS DE LAINE ?

21 Juillet 2015 , Rédigé par aragon 43 Publié dans #Actualités

LIVRET D'EPARGNE OU BAS DE LAINE ?

Le taux d’intérêt des épargnant du livret A passe de 1 % à 0,75 % .

A cette allure, le taux zéro est proche, demain ils sont capables de nous dire que cet argent leur appartient ou de nous mettre des bâtons dans les roues quand on voudra s’en servir pour nos besoins.

Bientôt, pour sauvegarder notre petite épargne il faudra retourner au bas de laine et le cacher de la convoitise des financiers et des assureurs.

Hollande, pourtant, dans ses promesses électorales avait dit qu’il protégerait la petite épargne.

Son gouvernement est entrain de tuer l’épargne populaire, pour que cette argent, ces petites économies comme l’ont dit, cette épargne de précaution, file tout droit chez les banquiers et les assureurs et on sait ce qu’il peut en advenir demain avec ces détrousseurs.

Déjà des milliards d’euros se sont fait la maille des caisses des livrets populaires et sont partis vers d’autres placements telles les assurances vies.

Cette épargne là n’est pas celle qui sert le peuple, comme le fait encore l’épargne populaire, même si l’on voit que les financiers mettent de plus en plus le grappin dessus.

Cette épargne sert au financement des projets sociaux et en particulier pour les logements.

Le gouvernement vient donc de choisir encore la finance au détriment de l’investissement social qui bat de plus en plus de l’aile.

Et puis, il faut le dire, ces 0,75 en rajoutent dans la dégringolade du pouvoir d’achat des travailleurs, certes les prix n’ont augmenté que de 0, 3 %, argument choisi par les sociaux-démocrates libéraux, mais ils oublient de dire que le monde du travail, qui prend ce mode de placement, a vu son pouvoir d’achat se réduire en cette année 2015 par les impôts, les taxes et aussi les salaires qui se réduisent comme un peau de chagrin, le chômage et la précarité de l’emploi avec des revenus à l’avenant, ainsi que les retraites bloquées depuis 2013.

Pendant ce temps, le capital réalise des profits immenses, les banquiers se portent de mieux en mieux, les actionnaires reçoivent des dividendes de plus en plus élevés, les PDG des grandes sociétés du CAC 40 se décernent des augmentations de salaires mirobolantes et préparent leurs retraites en s’octroyant des sommes fantastiques.

Le gouvernement, évidemment, dans sa protection des riches - on vient encore de le voir en chassant d’une plage les estivants pour la laisser à un prince de l’Arabie saoudite qui a son château aux abords et qui compte en profiter seul - n’a que des yeux pour les profiteurs et spéculateurs de tous poils.

Le règne de la banque et des financiers ne cessent de s’amplifier sous le mandat de Hollande.

Dis- moi qui tu sers, je te dirai qui tu es !

Que le petit trinque donc et que les gros se remplissent les poches, voilà ou nous conduit ce gouvernement néo- libéral.

En touchant à la pauvre rémunération du livret d’épargne, Hollande montre qu’il n’est pas l’ami des petites gens mais celui des gros bras de la finance.

Bernard LAMIRAND

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article