Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

CODE DU TRAVAIL OBESE: ALLONS DONC !!!

17 Juin 2015 , Rédigé par aragon 43 Publié dans #syndicalisme

CODE DU TRAVAIL OBESE: ALLONS DONC !!!

CODE DU TRAVAIL OBÈSE: ALLONS DONC …

On le sait depuis sa naissance en 1910 * , le code du travail est le fruit de milliers de luttes des travailleurs de ce pays. Le code du travail, pour le patronat français, a toujours été un obstacle pour exploiter et surexploiter les salariés .

En fait, le patronat voudrait revenir à l'état antérieur à 1910 où il imposait sa loi et ses propres codes.

Deux grandes consciences viennent de prendre position et rejoindre les ennemis congénitaux du code du travail.

Il s'agit de Badinter et Lyon Caen, deux juristes réputés.

L'un veut la mort du code du travail par un résumé de quelques lignes directrices et l'autre veut le rendre lisible en l'expurgeant de tous les droits des salariés et de la jurisprudence nombreuse établis dans des jugements interprétant les lois et règlementation.

Drôle de conception du droit, de ces messieurs, qui nous avaient pourtant habitué à mieux auparavant.

Le code du travail devrait être composé de quelques lignes généralistes et leur interprétation serait l'affaire d'une sorte de complicité de bon aloi pour établir en fait une jurisprudence de collaboration de classe .

Les conventions collectives seraient l'outil pour régler les devoirs de chacun de manière à respecter quelques règles minimales ne mettant surtout pas en cause le dirigisme patronal.

La démocratie sociale ne serait plus qu'une fantaisie de salon entre gens de bonne compagnie. Le paritarisme invoqué tout compte fait par ces juristes admettrait alors d'établir les règles minimales, manipulables à tout moments et seront « floutées » les situations concrètes quoiqu'ils en disent.

Les salariés seraient alors complétement sous la coupe patronale pour leur salaire, leur emploi et leurs conditions de travail .

Monsieur Gattaz du Medef l'a bien saisi quand il s'agit de faire du code du travail une sorte de livret digne de la charte du travail.

Bernard LAMIRAND

*Histoire ( extrait wikypédia)

Alors que la grève générale est proclamée par la CGT pour le 1er mai 1906, année agitée marquée par plus de 1 300 grèves d'une durée moyenne de 19 jour, le président du Conseil Georges Clemenceau crée pour la première fois le 25 octobre 1906 un ministère du Travail et de la Prévoyance sociale (avant la Direction du Travail était au ministère du commerce) confié à René Viviani. ….......

Le premier livre du code du travail, intitulé Code du travail et de la prévoyance sociale, est adopté par la loi du 28 décembre 1910 qui porte sur les conventions relatives au travail (contrat d’apprentissage, contrat de travail, salaire et placement) …..il n'est achevé que le 25 février 1927 avec l’adoption du livre III sur les groupements professionnels et entre-temps on a renoncé à inclure la partie relative à la « prévoyance sociale ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article