Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

DMANCHE A PARIS OUI MAIS NON AVEC CEUX QUI PRECHENT LA HAINE

9 Janvier 2015 , Rédigé par aragon 43 Publié dans #Actualités

DMANCHE A PARIS OUI MAIS NON AVEC CEUX QUI PRECHENT LA HAINE

Dimanche se tiendra une grande manifestation républicaine pour rendre hommage à ceux qui viennent d’être exécutés par l’obscurantisme religieux islamiste dont ont été victimes 12 personnes au siège de Charlie Hebdo, journal satirique et humoristique qui défend cette forme de liberté sans laquelle la République serait grandement amputée.

Déjà des millions de personnes, avec leur différence, qu’elles soient sociales, politiques, religieuses, athées, ont marqué leur horreur et leur dégout devant ces assassinats.

Il y va de nos libertés déjà rognées par un système capitaliste qui les déstructure en ce moment et utilise toutes les ficelles antisociales pour ramener l’homme à n’être qu’un variable d’ajustement pour le profit maximum.

Certains et non des moindre - le président de la République et le premier ministre appellent à une union sacrée et à se serrer les coudes tous ensemble - y compris avec des dirigeants libéraux européens qui amenuisent chaque jour les libertés et nous enferment dans un carcan d'une Europe autoritaire .

Il ne peut y avoir d’union sacrée et il y a un réel besoin que toute la nation manifeste son horreur devant ces crimes qui viennent de se dérouler dans notre pays et qui touchent des dessinateurs et caricaturistes qui faisaient de la liberté, de leur humour et de leur satire, un combat pour élever l’homme, il ne peut y avoir de rassemblement avec ceux qui prêchent la haine de l’autre à longueur d’année et stigmatisent des populations avec des accents racistes et xénophobes. Il y va de la liberté d’écrire, de dessiner, de taper sur un clavier, de dire sur cette société qui utilise les relents les plus racistes, xénophobes pour régner et exploiter l'homme. Il est impensable de se retrouver avec ceux qui chaque jour stigmatisent des populations immigrés et veulent enfermer notre pays dans une prison à barbelés et dans des murs pour empêcher toute fraternisation des populations et agitent haine et rejet.

Il ne peut y avoir non plus d’union sacrée avec ceux qui cassent notre social actuellement, avec ceux qui préconisent un libéralisme encore plus dur s’ils reviennent au pouvoir demain, même si la manifestation peut rassembler des gens qui n’ont pas les mêmes idées mais refusent l’amalgame et la haine.

Il y a aussi des haines développées parmi les milieux les plus réactionnaires religieux.

Nous l’avons vu lors des défilés des milieux les plus réactionnaires du catholicisme contre le mariage pour tous, nous le voyons aussi avec ces réactionnaires islamistes ; ce sont deux formes de régression qui utilisent l’obscurantisme pour faire ramper les peuples.

Alors, dimanche, cette manifestation est celles d’hommes et de femmes qui brandissent la colombe de la paix d’Eluard, qui disent comme Berthold Brecht que le ventre est encore fécond de la bête immonde ou encore des croyants et incroyants qui espèrent en l’homme, à la paix, à la fraternité et au développement culturel des peuples.

Dimanche des millions de français diront halte là à toutes les formes de stigmatisation, diront le bonheur de serrer les coudes entre travailleurs et comme le disait un grand slogan : travailleurs de tous pays unissez-vous.

Dimanche j’irai à Paris, pour le droit à l’écrit, aux dessins, à l’humour et pour que l’homme où qu’il soit puisse faire marcher sa tête, lire, écrire, dessiner, dire, développer sa culture et ses connaissances pour ne pas être victime de ceux qui veulent le ramener à des hordes barbares utiles pour un capitalisme en bout de course.

Bernard LAMIRAND

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article