Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

VALLS ET LA ROYALE CEDENT ET FORTIFIENT LE LOBBY DES CAMIONNEURS

Publié le 10 Octobre 2014 par aragon 43 in politique

VOILA CE QUI POLLUE ET COUTENT CHER A LA NATION
VOILA CE QUI POLLUE ET COUTENT CHER A LA NATION

VALLS ET ROYALE CEDENT DEVANT LES GROS BRAS DU LOBBY ROUTIER

Cela devient un habitude : Le gouvernement socialiste chaque fois qu’un patron sort son révolver, Valls lève les mains et se rend.

Nous avions vu les bonnets rouges, les pigeons, les professions libérales voilà maintenant les patrons camionneurs, qui, seulement, en menaçant de bloquer les routes obtiennent l’annulation de l’écotaxe et la font payer aux automobilistes que nous sommes.

Nous voyons le résultat de cette politique décidée au sommet par Hollande et Valls de permettre au capital d’améliorer ses profits en touchant au coût du travail et en étant exonérés d’impôts et de taxes ainsi que des cotisations sociales sans que cela ne créait aucun emploi bien au contraire.

Dans cette affaire, les camionneurs jouent fin : ils confortent leurs profits, profits qui augmentent par le choix d’une main d’œuvre payée au moindre prix puisque leurs camions sont domiciliés et immatriculés pour une partie importante e leur flotte dans des pays européens à bas coût de main d’œuvre. Ils gagnent aussi sur un autre tableau : l’écotaxe devait servir pour investir et améliorer les conditions de transport fluviales, par fer, ce ne sera pas le cas.

Ils garderont ainsi la haute main sur le transport en le situant sur la route et en empêchant demain d’autres modes de transport moins couteux et moins polluants de venir les concurrencer.

Cela dit, ce gouvernement montre sa fébrilité quand des mouvements viennent le perturber : cela doit nous inciter à faire en sorte que ce soit non pas les patrons qui manifestent mais le monde du travail.

A noter que pour ces patrons, ce n’est pas les CRS qui les attendent mais les salons dorés de l’Elysée et de Matignon pour obtenir sans coups férir des avantages pour leurs castes.

Oui il est temps de réagir au niveau des salariés et des retraités.

Le 16 Octobre soyons dans les rues.

Organisons les luttes partout.

Bernard LAMIRAND

Commenter cet article