Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

A FELIPE

Publié le 19 Juin 2014 par aragon 43 in politique

A FELIPE

IMAGE DE CHILDÉRIC UN PRÉDÉCESSEUR DE FELIPE

A FELIPE

Felipe VI il s’appelle.

Il est le sixième de ce nom.

Il aurait pu s’ajouter une particule comme d’autres l’ont fait auparavant : par exemple nous avions eu Charles le Téméraire, il aurait très bien pu s’appeler Felipe le Bénéficiaire.

Il a été sacré ce matin après l’abdication de son papa Carlos, vous savez celui qui aimait les safaris africains et tuait des éléphants protégés pendant que le bon peuple espagnols avait droit à une cure d’austérité dont il ne s’est toujours pas remis.

Le poste a été tenu au chaud et le gringalet peut monter sur le trône, pas besoin pour lui d’aller pointer aux agences de l’emploi. Dès sa naissance l’emploi à vie lui étant procuré.

Le gaillard et sa gourgandine, qui lui tient compagnie pour engrosser et assurer la pérennité de la dynastie, avaient fière allure dans leur guimbarde entourée de la garde comme au plus bon temps de la royauté. Ils pouvaient rouler carrosse, la facture étant payée par le peuple.

Il fallait les voir tous les chambellans et courtisans courber l’échine devant leur nouveau maitre.

Bon, bien sûr, ils se sont pas aller dire merci à celui qui les as remis sur le trône, le Franco, ce fasciste qui lors de la guerre d’Espagne a détruit la république et a tué des millions de républicains espagnols.

Un roi, voilà ce que l’on a trouvé de mieux pour représenter ce pays.

Un roi fainéant puisque sa tâche est d’être assis sur un trône : pourquoi faire me dirais-vous ? Eh bien tout simplement de s’asseoir sur le trône et faire valoir ses besoins, c'est-à-dire profiter de ce peuple et d’avoir tout ce qu’il faut pour lui et ses ascendants et descendants sans qu’aucune indigence ne vienne troubler leur vie royale.

Eux ne pondront pas des abeilles et ne permettront jamais à ce que la ruche fabrique de la gelée royale, ils sont improductifs.

Quand on regarde l’Europe, la bourgeoisie a su s’acoquiner avec ces princes et princesses, ces rois et ces reines pullulent encore dans les pays nordiques et en Angleterre où ils sont un moyen idéal pour endormir les peuples comme l’histoire de la belle au bois dormant.

Mais ce matin à Madrid, le nouveau roi fainéant, n’avait qu’une foule dérisoire et fortunée pour aller chercher au parlement son poste de paresseux.

Dans le passé, des prophètes annonçaient toujours avec l’arrivée d’un nouveau roi quelques présages en sa faveur ou en sa défaveur. Ici, le présage est tombé hier soir, l’Espagne a perdu son titre de roi du monde du football : cela annoncerait-il le fait ou le signe que le peuple espagnol va bientôt se débarrasser de ce fardeau hérité de Franco le fasciste et de remettre en place une vraie république mais surtout pas celle de la France qui nomme un monarque pour cinq ans et nous fabrique un C ….

Bernard LAMIRAND

Commenter cet article