Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

LE PEN DANS SES OEUVRES

Publié le 21 Mai 2014 par aragon 43 in politique

LE PEN DANS SES OEUVRES

Chassez le naturel, il revient au galop dit un vieux proverbe français.

Le naturel, chez le Pen, est son antipathie envers l’immigré, l’étranger et nous avions vu dernièrement une de ses condisciples traitait de « guenon » Madame Taubira.

Ce personnage n’est pas à son coup d’essai voir wikypédia.

Dans un meeting tenu hier à Marseille pour les élections européennes, en présence de sa fille, Le Pen vient de livrer sa position contre l’explosion démographique dans le monde et faire peur sur l’envahissement et le risque de submersion de la France par des populations dont on peut supposer qu’il visait celles qu’il poursuit de sa vindicte depuis longtemps.

Vous allez me dire, quoi de neuf, puisque cet individu en a fait son fond de commerce.

C’est vrai, mais il vient d’aller plus loin en se plaçant dans les pires envolées xénophobes, et l’on peut se rappeler les éructations naguère sur des populations à exterminer.

Qu’ a-t-il dit : je le cite « Monseigneur Ebola peut régler cela en 3 mois ».

Qui est ce Monseigneur Ebola ?

Ce n’est pas un envoyé du pape en Afrique, ce n’est pas un médecin du monde, ce n’est pas un démographe faisant un rapport au nom des Nations-unis pour sortir ces populations de la misère et d’une espérance de vie courte. Non ! C’est une arme de destruction massive qu’il a manié sous un ton humoristique, nouvelle manière de faire passer des idées de rejets, comme celles des quenelles de Dieudonné.

L’Ebola c’est quoi ?

Le « Monseigneur Ebola » que parle Le PEN, c’est le virus Ebola (parfois orthographié Ébola) ou Ebolavirus, un genre de virus appartenant à la famille des filovirus. La fièvre Ebola est une fièvre hémorragique foudroyante qui s'attaque à l’humain et aux autres primates principalement transmise par la chauve-souris.

Elle peut effectivement détruire des populations entières.

« En 3 mois », nous dit Le Pen : ce personnage vient ainsi de nous rappeler le peu de cas qu’il a de l’être humain et celui surtout « de l’ étranger ou de l’immigré ».

Un dégout qui ne peut que parcourir le cœur de chaque homme attaché à l’humanité et à la vie comme quelque chose de précieux, quelque soit l’endroit d’où l’on vient, la couleur de peau, la culture dont on est issue.

Là, le Front national, qui se grime en ce moment pour montrer un visage plus avenant pour prendre le pouvoir, montre ce qu’il est réellement, un parti inhumain. Un Front national qui présente cet individu pour les Européennes.

A cette rencontre la fille Le Pen était présente, cela ne semble pas l’avoir affecté.

« Chassez le naturel il revient au galop » ou encore comme le disait Brecht : « le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde » doit nous faire méditer sur les réparties de ce triste personnage

Alors le 25 mai, dans tous les pays d’Europe, pas une voix à ceux et celles qui traitent les hommes et les femmes de cette terre comme des moins que rien.

Bernard LAMIRAND

Nota : pour des choses futiles, ou alors pour défendre le système, les radios et les télévisions se précipitent et en font des longueurs d’interviews, aujourd’hui rien ou peu sur cette déclaration scandaleuse de Le PEN.

Commenter cet article

AJAS 21/05/2014 23:34

Ce monstre est toujours hantié par le crime massif tel son choix de massacrer par une guerre virale ou bactériologique. Les fours crématoires de ses amis nazis le hantent toujours!!!