ALLER VOTER CE DIMANCHE

Publié le 25 Mai 2014

ALLER VOTER CE DIMANCHE

Habituellement le jour des élections, je ne m’exprime pas par blog et je me contente d’écouter France-Inter et notamment la chronique du jardinage car je suis un jardinier émérite depuis ma tendre enfance.

J’aime toutes les fleurs, les roses particulièrement, certes leurs épines piquent mais après tout si elles piquent le cul de ceux qui défendent le libéralisme, c’est bien fait pour eux.

Je réagis chaque fois quand quelqu’un me dit que les roses appartiennent au parti socialiste qui en a fait son emblème. J’aime les roses, mais pas le pot aux roses, celui que lorsque l’on soulève le couvercle on découvre quelques mauvais coups que l’on comptait cacher.

Et ce matin, dans mon jardin, quelques limaces médiatiques nous ont livrées la façon dont elles comptent abuser l’électeur.

L’Abstention.

Une abstention que l’on tambourine depuis des semaines qui devrait éveiller les soupçons des braves gens comme on dit.

A peine les bureaux ouverts à 8 heures, dans une radio, une envoyée spéciale dans un bureau de vote, nous a révélé qu’il y avait que deux électeurs présents et en disant cela elle rapprochait cette présence de l’abstention prévue et annoncée pour cette élection et j’avais l’impression qu’elle formulait une évidence sûre et certaine.

Involontairement, peut-être ; mais elle a participait à cette idée assénée que l’abstention va se produire et l’électeur indécis qui l’a écouté subit une pression sur sa présence et son vote.

Une abstention qui, manifestement, arrangerait ceux qui tiennent les rênes de la Communauté Européenne. Car qui est sommé de s’abstenir par médias interposés sinon celui qui depuis des années est mis de coté, que ses besoins sont niés et que l’on entend bien qu’il ne se mêle pas de cette élection réservée aux pontifes de l’Europe capitaliste de Bruxelles et des lobbys qui y règnent et imposent leurs vues.

L’abstention arrange aussi ceux qui, en France, mènent notre pays dans le mur.

L’abstention c’est leur roue de secours pour affirmer ce soir, lors des résultats, que c’est un vote sans importance et que les français se sont abstenus parce qu’ils ne saisissent pas encore l’enjeu européen et ce sera une manière d’évacuer leurs responsabilités pour continuer le travail de sape qu’ils ont entrepris contre le social et pour la rentabilité du capital.

Et puis pour les dirigeants de l’Europe capitaliste, l’abstention ne suffit pas, il faut aussi une dose d’extrême droite.

L’extrême-droite est une création du système capitaliste quand celui-ci est en difficulté et qu’il doit frapper le monde du travail pour redresser le taux de profit.

Alors oui, dans mon jardin, ce matin, j’ai du boulot, la pluie, le chaleur dégagée de cette moiteur en cours, fait proliférer toutes sortes de mauvaises herbes et j’ai du travail pour y mettre de l’ordre et dégager les ordures comme on disait dans le temps pour faire pousser les belles plantes.

Bien évidemment, au lieu de m’abstenir, j’irai aussi dans mon jardin de citoyen et je vais mettre en évidence mes légumes, mes fleurs, mes plantes diverses et variées qui font que mon jardin à tout l’air d’un Front de gauche auquel j’espère qu’il fleurira ce soir d’un nombre important de bulletins de vote pour le monde du travail.

Bernard LAMIRAND

Rédigé par aragon 43

Publié dans #politique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article