VALLS AU VATICAN

Publié le 26 Avril 2014

VALLS AU VATICAN

VALLS AU VATICAN

Celui-ci va participer le 27 Avril à la canonisation de deux papes ayant marqué la religion chrétienne au vingtième siècle.

Mais là n’est pas mon propos.

Que va faire le premier ministre, en ce lieu de chrétienneté ?

Y va t’il pour recevoir l’onguent de sa politique ?

Une politique qu’il mène en faveur de ceux que Jésus-Christ avait chassé du temple.

Ne vient t-il pas de frapper les miséreux en bloquant les salaires et les retraites ?

N’est-il pas celui qui chasse les pauvres Roms et autres exclus de cette société de l’argent roi ?

N’est-il pas celui qui encourage les aigrefins de la finance par de multiples cadeaux fiscaux ?

Ne vient-il pas de détrousser les salariés et le retraités en offrant au patronat le plus retors quelques 50 milliards ?

Que va-t-il dire à ce pape, après ses exactions commises contre les travailleurs avec l’Ani et le pacte de responsabilité (irresponsabilité), surtout quand ce p ape vient d’exprimer au monde du travail à Cagliari (Italie) ce verdict si accusatif contre cette société de l’argent que Valls vient de combler de présents avec le Président de la République et je cite cette déclaration du pape qui va à l’encontre de cette politique ou tout est permis au capital : « Dieu a voulu qu’au centre du monde il n’y ait pas une idole, mais l’homme, l’homme et la femme, qui fassent avancer le monde par leur travail. Mais maintenant, au centre de ce système sans éthique, il y a une idole, et le monde idolâtre à présent ce « dieu-argent ». C’est l’argent qui commande ! C’est l’argent qui commande ! Et toutes les choses qui sont à son service, au service de cette idole, commandent. Et que se passe-t-il ? Pour défendre cette idole, tout le monde se rassemble au centre et les extrémités tombent, les personnes âgées tombent parce qu’il n’y a pas de place pour elles dans ce monde ! Certains parlent de cette habitude d’« euthanasie cachée », de ne pas les soigner, de ne pas les prendre en compte... « Oui, laissons tomber... ». Et les jeunes qui ne trouvent pas de travail ni leur dignité, tombent. Mais pensez-y, dans un monde où les jeunes — deux générations de jeunes — ne trouvent pas de travail. Ce monde n’a pas d’avenir. Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas de dignité ! C’est difficile d’avoir une dignité sans travailler. Voilà votre souffrance, ici. Voilà la prière que vous avez clamée : « Travail », « Travail », « Travail ». C’est une prière nécessaire. Travail veut dire dignité, travail veut dire rapporter le pain à la maison, travail veut dire aimer ! Pour défendre ce système économique idolâtre, on instaure la « culture du rebut »: on met au rebut les grands-parents et on met au rebut les jeunes. Et nous devons dire non à cette « culture du rebut ». Nous devons dire : « Nous voulons un système juste ! Un système qui nous fasse tous avancer ». Nous devons dire : « Nous ne voulons pas de ce système économique mondialisé, qui nous fait tant de mal ! ». Au centre il doit y avoir l’homme et la femme, comme Dieu le veut, et non pas l’argent ! ».

Alors, après ces paroles saintes aussi cinglantes contre ce système auquel s’est mis à genoux le gouvernement socialiste, le premier ministre, le président de la République, Valls vient-il implorer le pardon et la rémission de ses péchés ?

Non ! Nullement. Il vient comme ces dévots bourgeois qui toute la semaine font les pires méchancetés et le dimanche vont à la messe pour se laver de leurs fautes pour recommencer le lendemain.

Alors parlons de processions : la meilleure procession ou plutôt la meilleure manifestation, ce sera celle d’un grand premier mai où les travailleurs n’implorons pas le capital mais agirons tous ensemble pour mettre fin à son règne et l’envoyer aux enfers pour l’éternité.

Bernard LAMIRAND

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Religions

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ber60 27/04/2014 11:11

La conscience de gauche de VALLS est disparue sous la contrainte du capitalisme auquelle il fait génuflexion.

MASSARTIC 27/04/2014 10:14

Et la liberté de conscience ???