LA BELLE PLANQUE POUR VOYNET

Publié le 18 Avril 2014

LA BELLE PLANQUE POUR VOYNET

VAUDRAIT MIEUX AUGMENTER LES SALAIRES ET LES RETRAITES VOIR AFFICHE

LA BELLE PLANQUE

On pouvait se douter qu’elle ne resterait pas longtemps au chômage, celle- là, après avoir débarassé le tapis à Montreuil.

« Dominique Voynet vient d’être nommée à l'Igas.

Extrait de l’annonce : PARIS, 16 avril 2014 (APM) - L'ancienne chef de file des Verts Dominique Voynet a été nommée mercredi en conseil des ministres inspectrice générale des affaires sociales (Igas) au tour extérieur, sur proposition de la ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, et du ministre du travail, de l'emploi et du dialogue social, François Rebsamen, selon le compte rendu de l'Elysée.

Pendant ce temps là, Valls nous intime l’ordre de nous faire la ceinture sur nos rémunérations salariales et sur nos retraites jusque fin 2015 et plus si besoin…..

Et Marisol Touraine, ministre de la santé, continue son petit bonhomme de chemin : démolir ce qui reste de notre Sécurité sociale sous les ordres de Gattaz et de Valls et du minable de l’Elysée.

Alors, on leur rentre dans le lard et on change cette politique en faveur du Capital.

Le premier mai soyons nombreux dans les manifestations pour dire que « ça suffit ».

Bernard LAMIRAND

Rédigé par aragon 43

Publié dans #politique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gourmel Michel 18/04/2014 19:36

Si ce parachute est très contestable, il est loin des golden parachute du MEDEF. Disons tout de même un parachute en argent massif !
Voynet : « L'IGAS, ce n'est pas un métier, ça permet de participer à des travaux. [...] C'est une piste parmi d'autres. » C’est un métier à plein temps IGAS et pas seulement des réunions … mais aussi des inspections et des rapports sur l’état de la santé française et comme avec l’UMP et le PS la santé se dégrade à le vitesse grand V comme les hôpitaux, il y a un travail énorme pour qui veut s’en donner la peine ! Apparemment, Dominique Voynet n’a aucune idée du job qu’elle a obtenu :
alors reste sans doute le salaire 85 000 à 100 000 euros net annuels qui a dû la motiver ! ! !