Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

8 MARS : UNE TELE PESTILENTIELLE

9 Mars 2014 , Rédigé par aragon 43 Publié dans #politique

8 MARS : UNE TELE PESTILENTIELLE

PORTRAIT DE CLARA ZETKIN

8 MARS UNE TELE PESTILENTIELLE

Quelques mots seulement sur un 8 mars à la télévision.

Pour la journée internationale des femmes, le Président de la République a choisi ses femmes.

Un flash de la presse indiquait : « Dans la droite ligne de son virage en faveur des entreprises, François Hollande déjeunera comme l'an dernier avec quelques patronnes issues de PME, notamment pour souligner une nouvelle fois la sous représentation féminine dans la direction des entreprises ».

Il a reçu des bourgeoises, des entrepreneuses pas des ouvrières : celles-ci n’étaient utiles que pour les élections, pas pour l’après élection présidentielle où il a tourné casaque en faveur de la finance.

Et nous avons eu droit à un reportage sur le deuxième chaine pour magnifier les femmes entrepreneuses, celle qui arrivent à se faire une place dans la société.

Et nous avons vu une coiffeuse, devenue richissime, une femme de poigne à la tête d’un groupe qui rayonne un peu partout en France employant des jeunes femmes et qui doivent produire autant de mises en plis nécessaires pour remplir le compte en banque de la « parvenue ».

Évidemment rien sur ces femmes qui tous les jours triment pour des salaires de misère avec des emplois précaires et selon les besoins des « mégères patronales ».

D’ailleurs dans le reportage, s’il fut question de la qualité du personnel en matière de qualifications et de flexibilité à aucun moment la qualité du salaire ne fut évoquée.

Encore moins ne fut dit que cette journée était non pas celle des patronnes mais celle du monde du travail et des salariées à travers l’inégalité qui règne toujours en ce 21eme siècle.

Mais il fallait faire risette aux patronnes, comme l’a fait Hollande à Gattaz le patron du Medef lui offrant de mirobolants cadeaux avec un pacte de responsabilité qui, surement, détérioreront encore plus le niveau des salaires et de l’emploi des femmes salariées premières victimes de la crise.

Ainsi, hier, le 8 mars, Hollande ne s’est pas contenté d’offrir des fleurs aux femmes patronales, il les as invitées à l’Élysée pour les glorifier par un bon gueuleton avec pour laudatrice la télévision à la botte « Gathollande ».

A aucun moment, le perroquet de service de la second chaine n’a évoqué l’histoire du 8 mars et que cette journée pour l’égalité des femmes vient du mouvement ouvrier et d’une femme Clara Zetkin qui l’a proposée pour contrecarrer l'influence des « féministes de la bourgeoisie » sur les femmes du peuple.

Bernard LAMIRAND

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article