Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

ASSURANCE CHOMAGE DECLARATION DE LA CGT

14 Février 2014 , Rédigé par aragon 43 Publié dans #syndicalisme

ASSURANCE CHOMAGE DECLARATION DE LA CGT

Assurance chômage

Le Medef veut la peau du régime des intermittents du spectacle

jeudi 13 février 2014 , par Frédéric Dayan

Dans un document transmis aux organisations syndicales de salariés à la veille de la troisième séance de négociations sur l’assurance chômage, le Medef affirme que "rétablir l’équité" entre les demandeurs d’emploi passe par le respect du principe d’"indemnités chômage égales à cotisations égales". Et de demander d’aligner le régime des intermittents du spectacle sur le régime général. A charge pour l’État d’assumer le "surcoût du traitement plus favorable" réservé aux intermittent s’il le juge nécessaire "au nom de l’intérêt général".

Une revendication qui n’est pas nouvelle puisque le CNPF combattait déjà les annexes 8 et 10 sur les intermittents, ce qui avait valu des mobilisations très importantes des professionnels du spectacle vivant et de l’audiovisuel.
Face à cette menace, la CGT-Spectacle a vivement réagi mercredi 12 février en appelant à la riposte . Elle estime "urgent de rappeler les engagements pris par Michel Sapin et Aurélie Filippetti devant les députés et lors du dernier Festival d’Avignon" en faveur d’un maintien des règles d’indemnisation spécifique au secteur. La fédération appelle à une assemblée générale au théâtre Paris Villette ce jeudi, à la veille des Victoires de la musique, "pour organiser la nécessaire mobilisation".

Rappelons que ce régime d’indemnisation chômage est un des rouages essentiels de ce que l’on appelle l’exception culturelle française. Il a pour but de prendre en compte le mode de fonctionnement du secteur du spectacle où l’emploi précaire est la règle. L’indemnisation des intermittents est régie par des règles spécifiques regroupées dans les annexes 8 (ouvriers et techniciens) et 10 (artistes) de la convention d’assurance chômage.

De fait, cette inquiétude des professionnels pour leur régime d’assurance chômage est au cœur de la mobilisation entamée lundi dans les "Marches de la Culture".

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article