Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

83 PERSONNES DETIENNENT AUTANT QUE 3,5 MILLIARDS d'INDIVIDUS

1 Février 2014 , Rédigé par aragon 43 Publié dans #CAPITALISME

83 PERSONNES DETIENNENT AUTANT QUE 3,5 MILLIARDS d'INDIVIDUS

POURSUIVRE LES RICHES JUSQUE DANS LEURS PARADIS FISCAUX

« La vrai répartition de la richesse mondiale, personne n’en sait rien », disait un chroniqueur de France inter ce samedi matin.

Certainement pour faire face à une réalité qui saute de plus en plus aux yeux des peuples : l’accumulation capitaliste.

En effet cette répartition n’est pas perdu comme une aiguille dans une botte de foin et impossible à trouver.

Cette semaine, se tenait à Davos, le sommet des riches de la planète auxquels sont requis pour l’hymne au capital tous les crânes d’œufs de la planète : ces experts qui ont toujours raison et qui n’ont pas vu la crise des subprimes qui a enfoncé le monde dans une crise durable et systémique du capital telle que le conçoivent les marxistes.

A ce sommet, il ne fallait pas chercher l’aiguille dans la botte de foin. La directrice de cette institution pour capitaliste en recherche de profits maximum savait très bien où le bât blesse et a bien montré le souci qu’ont les « Picsou » du monde entier : peur de leur propre tas d’or engendre des révoltes de plus en plus conséquentes. Et elle disait : « Regardez ce qui s’est passé avec le printemps des pays arabes. Regardez ce qui s’est passé au Brésil, en Afrique du sud,, les gens ne peuvent plus le supporter ».

C e n’est pas que la dame est prête à partager, c’est la peur qu’une explosion arrive et un autre serviteur du libéralisme, en son temps, le portugais Mario Soares révèle dans « L’humanité dimanche » que « l’austérité conduit l’Europe vers la dictature ». Une dictature de l’argent roi qui est d’ailleurs entrain de remplacer dans notre pays la République quand on voit avec quelle obéissance le Président de la République française en accepte la loi d’airain du profit maximum.

Alors cette répartition de la richesse mondiale où est-elle ? Je vais aider ce chroniqueur de ce matin de France-Inter. l'ONG Oxfam, à l'ouverture du World Economic Forum pour dénoncer les inégalités de richesse dans le monde, l’a rendu publique : les 85 personnes les plus riches du monde possèdent autant que les 3,5 milliards les plus pauvres.

Voilà la réalité quand on pille le monde du travail et que seul compte le profit maximum.

Encore ce matin, nous avons eu droit, sur France-Inter à la jactance d’un Baytout, d’un Thomas Picketty sur le coût du travail à réduire. L’un s’en prenant aux chômeurs et l’autre aux salaires trop élevés et qui ne favorisent pas les entreprises françaises dans le cadre de la compétitivité et de la concurrence internationale dont chacun sait qui tire les ficelles pour que le moins disant du prix de la force de travail soit la règle, en fait la mise en concurrence des travailleurs entre eux pour en réduire le prix.

L’un proposant de réduire les indemnités de chômage à 6 mois et l’autre en s’attaquant à la cotisation sociale de la Sécurité sociale pour laquelle l’entreprise devrait en être dégrevée définitivement tant pour l’Assurance maladie que les allocations familiales et même les retraites.

Évidemment aucun d’entre eux n’a dans sa boite à outils, le coût du capital, ce gouffre où s’agglutinent des fortunes de plus en plus énormes. Toujours dans l’Humanité Dimanche, Patrick Le Hyaric nous informait qu’entre 1980 et 2012, 1 % des plus fortunés ont acquis un patrimoine de 110000 milliards de dollars , soit 65 fois plus de la moitié de la population mondiale la plus pauvre.

Et après cela, chaque jour, les zélés experts viennent nous barber avec le coût du travail trop cher qui nuit à la compétitivité. De qui se moque t’on !

Oui, la CGT a raison de mettre en avant l’augmentation des salaires et des retraites, l’amélioration de conditions de travail, le zéro licenciement, l’interdiction des licenciements boursiers etc.

Le 6 Février, ceux qui manifesteront, le feront pour augmenter le dit coût du travail et baisser de manière drastique le coût du capital.

A bon entendeur salut.

Bernard LAMIRAND

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Gourmel Michel 01/02/2014 15:29

Et les gouvernements occidentaux à la solde du patronat comme les journalistes, nous répètent qu'il n'y a pas d'argent, sauf pour les guerre coloniales au profit des plus riches ...