LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A PRESENTE SES VOEUX

Publié le 1 Janvier 2014

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A PRESENTE SES VOEUX

IL n' y plus qu'à se révolter.... Comme avant....

LES VŒUX CREUX DU PRÉSIDENT DE LA FINANCE

On nous avait conseillé de ne pas écouter le discours de vœux de Hollande.

Au contraire, je pense qu’il fallait l’entendre délivrer ses vœux en faveur du monde de la finance pour le contrer tout de suite.

C’est un discours de droite qu’il a porté sur les écrans : une droite qui ne renierait pas de tels propos si elle était encore aux manettes.

Rien d’étonnant me direz-vous; c’est vrai, mais il confirme que sa politique est tournée plus que jamais vers le redressement du taux de profit pour satisfaire le monde de la finance et les actionnaires contre les salaires et les retraites ainsi que les conditions du travail qu’il a l’intention de modifier pour encore plus de flexibilité.

Il nous indique qu’il mettra en œuvre plus que jamais les préconisations de Gallois sur la compétitivité en s’attaquant davantage au coût du travail.

Dans le collimateur, la Sécurité sociale, et il est question, dit-il, de supprimer les cotisations qui pèsent sur le travail en réduisant aussi ce qu’il appelle « les abus » comme le faisait la droite quand elle passait le message de la fraude pour mieux faire ses sales coups contre la Sécu et l’hôpital .

Cet homme n’a eu que des propos lénifiants en direction de ceux qui souffrent de sa politique, et pour eux, patience ... même s’ils en crèvent de cette politique.

Il a eu le culot de défendre cette Europe qui vient de mettre des millions de gens dans la pauvreté en Europe et dans notre pays.

Il n’a pas réussi l’inversion concernant l’emploi dû à sa politique d’austérité; il veut la poursuivre, et quand il verse des larmes de crocodile sur les chômeurs, il montre simplement qu’il utilise cette souffrance pour masquer les "saloperies" qu’il prépare pour 2014 avec des emplois de plus en plus précarisés et du chômage.

IL brocarde ceux qui sont contre l’Europe et contre l’Euro mais il oublie de dire que cette Europe, qu’il a entériné avec Merkel, n’est que l’Europe du Fric.

Nous l’avons entendu nous dire qu’il défend les droits dans le monde et en particulier en Afrique : en fait il défend des richesses qu’il convoite et à laisser ces peuples dans la misère alors qu’ils sont assis sur de grandes richesses minières et énergétiques dont ils ne retrouvent aucun avantage sinon d'avoir a supporté des roitelets pour les contraindre et que le capital soutient.

Son passage en Arabie Saoudite montre la duplicité de sa politique : celle de l’alliance avec le pire régime islamique, ami de ceux qui font des otages français.

En l’écoutant ce soir,à un moment donné, je me suis demandé si ce n’était pas Sarkozy qui nous parlait de sa politique et si on n’était pas entrain de nous resservir un discours de celui-ci.

Triste président de la finance.

2014, ses vœux il peut les mettre …… Par contre je formule les vœux qu’il subisse durant toute l’année 2014 la montée du mécontentement et le développement des luttes qui le conduisent à rebrousser chemin ou à laisser sa place à une vraie gauche unie au pouvoir.

L’unité du monde salarié est donc importante, cultivons là largement, y compris avec les militants socialistes qui doivent ne plus rien comprendre quand il voit un socialiste président de la République mimait Sarkozy au point de lui ressembler comme deux gouttes d’eau.

Je les plains… Peut-être vont-ils saisir ce soir que ce président les trompe énormément.

Alors qu’ils nous rejoignent dans le combat.

Bernard LAMIRAND

Rédigé par aragon 43

Publié dans #politique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article