Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

FERNAND NOUS A QUITTE

Publié le 25 Décembre 2013 par aragon 43 in communisme

FERNAND NOUS A QUITTE

FERNAND TUIL NOUS A QUITTE

Je veux lui rendre hommage, comme ceux, multiples, qui le lui rendent en ce moment sur les réseaux sociaux.

J’éprouve une grande peine.

C’était un homme dans la plénitude du mot.

Un homme épris d’amour pour l’homme, quelle fraternité radieuse apparaissait immédiatement sur son visage au contact des autres.

Fernand était épris jusqu’au fond de lui-même de la justice et de la dignité humaine. Il ne pouvait admettre que des hommes, des femmes, des enfants soient exploités, considérés comme des êtres subalternes et son combat pour la libération de la Palestine était sa passion. Il nous l’a donné à nous aussi, merci Fernand.

Un être rempli de sollicitude pour les autres et pour les travailleurs en lutte pour leur emploi.

Il fut de toutes les luttes de ce bassin Creillois et de sa ville Montataire au côté des Chausson, des Usinor devenu Arcelor, Goss, Saxby et bien d’autres.

Nous étions amis et je me souviens du dernier repas pris ensemble à la maison où déjà il était très malade, il luttait, il pensait aux autres dans la difficulté, il était ce communiste d’aujourd’hui et pour demain.

Quand je suis arrivé à Nogent sur Oise venant du Nord, j’ai vraiment trouvé un dirigeant politique qui m’a accueilli avec beaucoup de fraternité et d’amitiés à la Section de Montataire.

C’est avec une grande peine que j’écris ces lignes, ce jour de Noël, jour qui devrait être de paix entre les hommes quelque soit leur croyances. Il vient de partir, mais déjà il nous demande de continuer plus que jamais la lutte pour la reconnaissance de l’Etat palestinien pour laquelle il a tant œuvré et pour que partout dans le monde le fracas des armes cesse et que les peuples du monde fraternisent.

Il nous invite à continuer ce chemin de la lutte pour la fraternité des hommes et la justice face à ce monde capitaliste inhumain.

Salut mon camarade comme tu disais si bien à tous ces militants-es que tu aimais.

Bernard LAMIRAND

Commenter cet article