VARSOVIE OU ENVIRONNEMENT ZERO

Publié le 22 Novembre 2013

VARSOVIE OU ENVIRONNEMENT ZERO

CONFÉDÉRATION SYNDICALE INTERNATIONALE (CSI)

CSI en ligne :

117/211113

Varsovie: les syndicats quittent eux aussi les négociations sur le climat

Bruxelles, le 21 novembre 2013 (CSI en ligne): La Confédération syndicale internationale (CSI), aux côtés de groupes de défense de l’environnement et du développement, a décidé de participer à une action de protestation lors de la Conférence des parties (COP19) de Varsovie pour dénoncer le comportement irresponsable des gouvernements qui évitent de contrer les menaces que représente le changement climatique pour nos vies, nos emplois et nos moyens de subsistance.

Les syndicats, à l’instar d’autres groupes de la société civile, se sont volontairement retirés des négociations sur le climat. C’est la première fois que des participants quittent massivement une réunion de la COP.

Pour Sharan Burrow, la secrétaire générale de la CSI, les dirigeants démocratiques nous ont trompés. Alors même que les scientifiques du climat mettent en garde sur l’accélération du changement climatique et de ses effets dévastateurs, les négociations font marche arrière en matière d’objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, de financement des nations en développement, de partage des technologies et vis-à-vis des revendications des travailleurs pour une transition juste.

« Nous avons été choqués que certains États parmi les plus riches, comme le Canada et l’Australie, ne fassent pas preuve de responsabilité et rejettent des objectifs ambitieux, et que presque toutes les nations développées refusent de promettre un financement vital et aillent jusqu’à remettre en cause la nécessité de mesures pour une “transition juste” pour les travailleuses et les travailleurs du monde et pour leurs familles », a-t-elle expliqué.

« Les syndicats continuent de croire aux capacités du dialogue social pour s’assurer que le Japon participe à nouveau aux négociations l’année prochaine, à Lima (Pérou) avec des ambitions renouvelées et une nouvelle direction.

La domination des entreprises à laquelle nous assistons ici inacceptable. Ces mêmes sociétés qui prônent la responsabilité environnementale et sociale, exploitent les travailleurs et épuisent l’environnement tout le long de leurs chaînes d’approvisionnement.

La CSI va mobiliser les travailleuses et les travailleurs du monde entier pour responsabiliser les gouvernements démocratiques par rapport aux emplois, aux droits et aux investissements essentiels dans les technologies de transformation dans tous les secteurs en vue du plein emploi et du travail décent », a déclaré Sharan Burrow.

Pour lire le communiqué de presse commun: NGO’s, social movements walk out of Warsaw talks.

La CSI représente 176 millions de travailleuses et de travailleurs au travers de 325 organisations nationales affiliées dans 156 pays et territoires.

Retrouvez-nous sur le web: http://www.ituc-csi.org et http://www.youtube.com/ITUCCSI

Rédigé par aragon 43

Publié dans #syndicalisme

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article