UN DIMANCHE MATIN

Publié le 24 Novembre 2013

UN DIMANCHE MATIN

Un dimanche gris comme Ayrault

Les nuages s’amoncellent

Du social rien d’officiel

Ayrault n’est plus qu’un suppôt

 

Du capital il le gâte pour le CAC quarante

Gattaz en est tout entreprenant

Ce qui n’est guère réjouissant

Celui-ci  empoche et rêve de belles rentes

 

En Bretagne les travailleurs réagissent

Enfin sorti de la léthargie ils se révoltent* et bougent

Et aucun ne veut être de ces faux bonnets rouges

De la colère enfin leurs revendications s’esquissent

 

Pas les poteaux écotaxes à détruire

Mais vivent les luttes des prolos

Qu’enfin cesse avec les patrons le méli-mélo

Hollande vaut mieux des salaires et emplois que pâtir

 

Ainsi mieux qu’une éclaircie se produira

Déjà regardant dehors rayonnante elle apparait

Dimanche prochain refus TVA  et austérité

Sera au cœur de nos poteaux et affiches de combats.

 

Bernard LAMIRAND

 

*un coup de chapeau à Bruant

C'est nous les canuts,
Nous allons tout nus !

Mais notre règne arrivera
Quand votre règne finira.
Mais notre règne arrivera
Quand votre règne finira.
Nous tisserons le linceul du vieux monde,
Car on entend déjà la révolte qui gronde !

 

 

UN DIMANCHE MATIN

Rédigé par aragon 43

Publié dans #syndicalisme

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article