Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

LE FRONT NATIONAL EDUQUE : LA TELE REPERCUTE

7 Novembre 2013 , Rédigé par aragon 43 Publié dans #politique

LE FRONT NATIONAL EDUQUE : LA TELE REPERCUTE

LE FRONT NATIONAL ÉDUQUE : LA TÉLÉ RÉPERCUTE

Que se passe t’il sur les chaines de la télévision nationale ?

Dès que j’ouvre mon téléviseur, que je regarde un bulletin d’information, que vois-je apparaitre : le Front National !

On dirait qu’il a pris un abonnement.

Mais c’est aussi valable dans les radios où pour n’importe quoi, le Front national est interrogé, comme l’indispensable, comme le référentiel.

Tenez, ce midi, sur la deux, le journal télévisé, pourtant en grève et disposant de moyens réduits, a trouvé la parade pour nous passer quelque chose : un énième reportage du Front National.

Et pendant plusieurs minutes, nous eûmes droit à la présentation d’un stage politique de base du front lepéniste.

C’est bien la première fois que la deuxième chaine, aux grandes heures d’écoute, nous passe un stage politique de militants de base.

Nous n’avons jamais vu un stage des militants communistes par exemple.

Ah, ils étaient bien sages les Fhaine, sages comme des images : des élèves studieux. Il fallait bien présenter les stagiaires comme des hommes et des femmes épris d’un besoin de formation, bottines et complets vestons bien proprets, ils apprenaient les bonnes manières. Un haut dirigeant, un énarque, ça existe chez eux, disait qu’il fallait se méfier des réseaux sociaux, de paroles exprimées, du risque de dérapage qui pourrait pour ainsi dire mettre à mal et ternir le look nouveau du parti et notamment de ne pas se retrouver avec des affaires comme par exemple l’assimilation d’être humain à des singes mangeant des bananes où encore les barbus assimilés à des extrémistes islamistes.

Bref, mettez de coté les dérapages verbaux douteux : soyez bonasse et franchouillards sans plus et cachez vous derrière ce bandeau.

Ce reportage et cette frénésie dans les médias pour mettre sans cesse sous les sunlight le Fhaine commence à bien faire.

Qui tire les ficelles ?

Comment se fait-il que ce parti de la haine bénéficie d’une telle promotion d’une image gentillette qu’il essaye de se donner pour gommer celle du père Le Pen.

Qui a intérêt à le pousser en avant, à en faire le parti qui gagne, qui progresse dans les sondages et ces sondages ne sont-ils pas organisés sciemment, pour maquiller l’image pétainiste et d’extrême droite et lui donner un air patelin.

Les jeux politiciens ne sont-ils pas derrière cette façade où un crépi populiste apparait.

Qui alimente ce crépi jaunâtre qui donne la nausée ?

On se souvient que dans les années 80, Mitterrand avait reconnu et donné toute sa place à cette organisation pour diviser la droite.

Aujourd’hui, les médias, toujours aux mains d’une droite de plus en plus pétainiste, ne servent-ils pas pour rééditer le coup de Mitterrand mais cette fois- ci pour une alliance de la droite dite décompléxée avec le Front National ?

Mais attention, à force de jouer avec le feu, on peut déclencher un incendie et chacun peut se souvenir que ce genre d’organisation d’extrême droite a une histoire que Berthold Brecht n’hésitait pas à dire : Le ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde

Bernard Lamirand

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article